Toxicologie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La toxicologie en France

Suite aux demandes du groupe santé-environnement du Grenelle de l'environnement (2007), un pôle national en toxicologie et écotoxicologie a été lancé début 2009 à l'INERIS (Picardie). Organisé autour du partenariat entre l'INERIS, l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) de technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de Compiègne (UTC), l'Université de Picardie (L'université de Picardie Jules-Verne (UPJV) est une université française publique créée en 1970, dont le siège est à Amiens mais qui dispose de locaux dans...) Jules Vernes, et l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter...) polytechnique LaSalle Beauvais, ce pôle s'appuiera notamment sur le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les...) ANTIOPES (CEA, INSERM, CRITT chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces...), INRA, Université de Marseille, Université de Paris (L’Université de Paris était l’une des plus importantes et des plus anciennes universités médiévales. Apparue au XIIe siècle, elle est reconnue par le roi Philippe Auguste en 1200 et...) VII et l'Université de Metz) et une équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le cadre...) mixte PériTox (périnatalité et risques toxiques) dédiée aux impacts sanitaires des facteurs environnementaux sur les femmes enceintes et le développement de l'enfant entre l'Université de Picardie Jules Verne (Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes et mort le 24 mars 1905 à Amiens, est un écrivain français, dont une grande partie de...) et l'INERIS.. Le pôle doit évaluer les risques liés aux toxiques chimiques, mais aussi aux ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de...) électromagnétiques et nanoproduits. Ses travaux devraient permettre de mieux croiser les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) épidémiologiques et l'exposition à des toxiques ou perturbateurs endocriniens. C'est le centre de référence des méthodes d'évaluation des substances chimiques alternatives (Alternatives (titre original : Destiny Three Times) est un roman de Fritz Leiber publié en 1945.) aux essais sur animaux pour l'application de la Directive REACH en France. Début 2009, 5 millions d'€ étaient prévus pour son budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) 2009

Centres Antipoison

Les Centres Antipoison (CAP) sont des centres d'information sur les risques toxiques de tous les produits médicamenteux, industriels et naturels. Ils ont un rôle d'information auprès des professionnels de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) et du public, assurent la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de « vaporisation » (diffuseur...) de brochures et apportent une aide par téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.) au diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation,...), à la prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice...) et au traitement des intoxications. Ils participent activement à la Toxicovigilance. Certains centres font en plus de la recherche et des analyses spécifiques.

  • France (0,15€/minute ou 33*) Accueil des Centres Antipoison et de Toxicovigilance
    • Angers (Centre et Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) de la Loire) (0)2 41 48 21 21
    • Bordeaux (Aquitaine et Poitou-Charentes) (0)5 56 96 40 80
    • Grenoble (Centre de Toxicovigilance) (0)4 76 76 56 46
    • Lille (Haute-Normandie, Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) - Pas-de-Calais et Picardie) (0)8 25 81 28 22
    • Lyon (Auvergne et Rhône-Alpes) (0)4 72 11 69 11
    • Marseille (Corse, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Réunion) (0)4 91 75 25 25 (y compris morsures de serpents extra-européens)
    • Nancy (Bourgogne, Champagne-Ardenne et Lorraine) (0)3 83 32 36 36
    • Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre...) (Île-de-France et Antilles-Guyane) : (0)1 40 05 48 48
    • Reims (heures et jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et...) ouvrables) (0)3 26 06 07 08; Toxicovigilance (0)3 26 78 48 21
    • Rennes (Basse-Normandie et Bretagne) (0)2 99 59 22 22
    • Rouen (Centre de Toxicovigilance aux heures (L'heure est une unité de mesure  :) et jours ouvrables) (0)2 35 88 44 00
    • Strasbourg (Alsace et Franche-Comté) (0)3 88 37 37 37
    • Toulouse (Régions Limousin et Midi-Pyrénées) (0)5 61 77 74 47
    • Centre régional de Pharmacovigilance (En France, « La pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d'effet indésirable résultant de l'utilisation des...) (effets indésirables des médicaments) : (0)1 40 05 43 34
    • Centre d'études et d'informations sur les pharmacodépendances (CIP) : (0)1 40 05 42 70
    • Centre National d'Informations Toxicologiques Vétérinaires : (0)4 78 87 10 40
  • Belgique :
    • Bruxelles, Centre Antipoisons +32 70 245 245
  • Suisse:
    • Zurich, Tox (Centre suisse d'information toxicologique, CSIT), +41 1 251 51 51 (145 depuis la Suisse)
    • Bâle, Institut suisse des tropiques +41 61 284 82 55 (morsures de serpents extra-européens)
  • Canada :
    • Québec (Centre Anti-Poison) : 1-800-463-5060
Page générée en 0.157 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique