Tarentule - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Une tarentule et ses bébés.

Le mot tarentule désigne une araignée mythique de la province de Tarente en Italie, ou bien l'araignée Lycosa tarantula également originaire de cette région d'Italie.

Tarentule et tarentelle

La Tarentule était supposée plonger sa victime dans un profond état de léthargie (La léthargie est une forme de vie ralentie (hibernation, estivation) qui permet à certains animaux (invertébrés et vertébrés) de surmonter des...) qui conduisait à la mort : le tarentisme ou tarentulisme. Le seul remède connu était d'organiser des danses très rapides, à laquelle participait tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion modérée (quelque dizaines de bâtiments)) de la victime, afin de dissiper les effets du venin (Le venin est une substance toxique qui est un mélange complexe de substances chimiques variées, surtout des enzymes qui servaient à l'origine à faciliter la digestion des proies. Plus ces sucs...). De là, la célèbre danse de la tarentelle trouve son origine traditionnelle.

Les scientifiques ont étudié la faune de cette région et une seule araignée pourrait être en cause : Lycosa tarantula (Linnaeus 1758) appartenant à la famille des araignées-loups (Lycosidae).

Lycosa tarantula

Cette lycose est de grande taille, du moins pour une araignée, mais sa morsure (Une morsure est une blessure faite par la bouche d'une personne ou la gueule d'un animal. Les morsures sont des éléments de comportements complexes : défense-agression (comportement territorial) ;...) ne paraît pas très dangereuse, juste un peu douloureuse. En tout cas, danser ne constitue certainement pas un remède à sa morsure.

On analyse ce mythe aujourd'hui de la façon suivante : au cours du XVIIe siècle, la religion interdisait la danse et la musique païenne. La construction d'une thérapie de groupe permettait de s'adonner à la fête en contournant les interdits.

Faux-amis

Les anglophones nomment tarantula les araignées que les francophones nomment mygale. Souvent, dans des livres de vulgarisation ou des documentaires audiovisuels, on voit le mot tarantula associé au mot de tarentule.

Il existe aussi un genre de geckos : Tarentola, dont une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept flou dont il existe...) est appelée Tarente.

Page générée en 0.021 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique