Syndicat étudiant - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Une partie des organisations de représentation étudiante se qualifient de syndicat étudiant, ces structures se définissent ainsi par analogie avec les syndicats professionnels avec lesquels ils estiment partager un corpus de valeurs et de méthodes.

Il existe une certaine diversité dans les organisations étudiantes se qualifiant de syndicat, on peut toutefois trouver entre elles des similitudes.

  • Elles apportent leur aide aux étudiants en difficulté (même si elles le font de manière différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application...) et plus ou moins activement selon les organisations).
  • Elles utilisent un vocabulaire en usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) dans les syndicats professionnels plutôt que celui en usage dans le monde (Le mot monde peut désigner :) associatif (conseil syndical, grève, intersyndicale...).
  • Elles sont reconnues comme tel par les syndicats de salariés.
  • Elles se définissent les unes par rapport aux autres en référence aux syndicats professionnels (syndicalisme de lutte, syndicalisme co-gestionnaire, anarcho-syndicalisme...).
  • Leurs revendications ont pour but d'améliorer la condition sociale des étudiants (logement, revenus, conditions d'études...).
  • Elles sont le relais, au sein des universités, de luttes menées par les syndicats professionnels.

De par l'ambigüité du terme de syndicat étudiant (Une partie des organisations de représentation étudiante se qualifient de syndicat étudiant, ces structures se définissent ainsi par analogie avec les syndicats professionnels avec lesquels ils estiment...), les associations qui utilisent ce terme ne syndiquent que des étudiants et non des enseignants, chercheurs ou personnels notamment car ces catégories ont droit à des représentants syndicaux tels que définis par la loi.

Espagne

  • Sindicato de estudiantes

Irak

  • Syndicat des étudiants progressistes

France

En France, les syndicats étudiants sont des association loi de 1901 (ou 1908) et ne bénéficient pas des spécificités accordées par la loi aux organisations syndicales (droit de grève, désignation de délégués syndicaux, signature d'accords...). La loi française reconnaît cependant implicitement la notion de syndicalisme étudiant, en effet l'article L.712-6 du Code de l'éducation (définissant le rôle du CEVU) dispose : « Il est le garant des libertés politiques et syndicales étudiantes. ».

Les syndicats étudiants français (SUD étudiant, UNEF, FSE...) se réfèrent en général à deux chartes, la Charte d'Amiens (qui est le document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) fondateur théorique du syndicalisme français) et la Charte de Grenoble (qui est le document fondateur du syndicalisme étudiant).

Maroc

  • Union nationale des étudiants du Maroc (UNEM)

Japon

  • Fédération japonaise des associations d'autogestion étudiantes

Suède

  • LandsOrganisationen

Québec

  • Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ)
  • Fédération étudiante collégiale (Une collégiale est une église qui a été confiée à un collège de clercs ou chapitre collégial, c'est-à-dire à une réunion de chanoines (de nombre variable selon...) du Québec (FECQ)
  • Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Uruguay

  • Federación de Estudiantes Universitarios del Uruguay (FEUU) Federación de Estudiantes Universitarios del Uruguay
Page générée en 0.034 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique