Stérilet - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Le stérilet ou DIU (dispositif intra-utérin) est un instrument de contrôle des naissances inventé en 1928 par Ernst Gräfenberg. Il s'agit d'un petit objet en forme de T, inséré dans l'utérus par le vagin pour empêcher la grossesse (La grossesse est le processus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d'une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu'à ce...).

Le dispositif est installé dans l'utérus (L'utérus est un organe participant aux fonctions reproductrices chez les mammifères dont la femme. C'est une poche dont l'intérieur très vascularisé, ouverte vers le col utérin à...) (ou retiré) par un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses patients. Son métier est intimement...) ou un personnel médical qualifié et reste en place tant que la contraception est désirée (au maximum 5 à 10 ans suivant les modèles).

Le DIU serait désormais utilisé par quelque 150 millions de femmes dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier et constitue la méthode contraceptive temporaire la moins coûteuse pour une utilisation à long terme. Depuis le début des années 60, époque à laquelle les DIU étaient fabriqués à partir de matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) inertes, ces dispositifs ont connu de nombreuses améliorations, notamment grâce à l’utilisation de cuivre (Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Le cuivre pur est plutôt mou, malléable, et présente sur ses...), puis d’un système qui libère un progestatif. Le DIU au cuivre peut également être utilisé en guise de méthode contraceptive d’urgence

Les DIU ne protègent pas des infections sexuellement transmissibles.

Efficacité

Selon le type, les stérilets restent habituellement efficaces pendant 2, 5 ou 10 ans.

L'efficacité des stérilets, qu'ils soient hormonaux ou au cuivre, est comparable à celle de la pilules contraceptives, ainsi qu'à la stérilisation chirurgicale . Le stérilet (Le stérilet ou DIU (dispositif intra-utérin) est un instrument de contrôle des naissances inventé en 1928 par Ernst Gräfenberg. Il s'agit d'un petit objet en forme de T, inséré dans...) présente ainsi un taux moyen de 0,4% d'échec pour certains modèles au cuivre et atteint une efficacité de 99,8% pour les modèles contenant de la progestérone.
Le modèle Nova (En astronomie, une nova est une étoile qui devient très brutalement extrêmement brillante, avec une grande augmentation de son éclat, qui peut être de l'ordre de 10 magnitudes. Cette vive...) T 200, qui ne contenait pas assez de cuivre et dont l'efficacité chutait à 94% après trois ans (il était pourtant posé pour 5 ans), a été récemment retiré du marché.

Utilisé comme contraception d'urgence, le DIU au cuivre est une alternative très efficace à la pilule du lendemain. Cette méthode montre une efficacité importante avec un taux d'échec de 0,1 à 0,2% sur un échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou d'une solution. Le mot est utilisé dans différents domaines :) de 8300 femmes.

Historique

Les stérilets sont restés impopulaires aux États-Unis depuis le procès Dalkon Shield. Les stérilets furent interdits après avoir causé plusieurs morts indirectes en augmentant le risque de contracter des infections utérines qui peuvent être fatales. Les stérilets modernes sont plus sûrs et les complications rares.

En France, beaucoup de médecins refusent de poser des stérilets sur des femmes nullipares (sans enfants). Il est pourtant prouvé depuis quelques années qu'un stérilet n'est pas plus dangereux pour une nullipare que pour une femme ayant déjà enfanté. L'efficacité et l'emploi de certains stérilets (stérilets Mirena, Suisse) n'ont pas été évalués sur les femmes avant 18 ans.

Usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) du stérilet et religion

L'Église (L'église peut être :) catholique, s'oppose à l'utilisation du stérilet comme moyen de contraception, parce que son usage provoquerait un effet abortif. L'effet abortif serait induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en électricité (générateur) ou en force (moteur).) par le fait que les dispositifs intra-utérins (ou stérilets) empêchent la nidation d'un ovule (L'"ovule" est la cellule sexuelle (ou gamète) produite par les femelles. Comme tous les gamètes, l'"ovule" est haploïde, il contient la moitié des...) fécondé. En fait, le principal mode d'action du stérilet au cuivre est spermicide, il est donc peu probable qu'une telle fécondation (La fécondation, pour les êtres vivants organisés, est le stade de la reproduction sexuée consistant en une fusion des gamètes mâle et femelle en une cellule unique nommée zygote. Elle a...) ait lieu. Par ailleurs, l'on oublie trop souvent que la pilule et les autres contraceptions hormonales cumulent aussi deux modes d'action, l'un visant à empêcher la fécondation (en bloquant l'ovulation), l'autre devant empêcher la nidation d'un éventuel ovule fécondé (par la réduction de l'endomètre). Le stérilet au cuivre n'induit donc en aucun cas « un micro-avortement tous les mois », comme on le lit souvent.

Page générée en 0.034 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique