Sérologie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La sérologie est l'étude des sérums et des variations ou modifications de leurs propriétés au cours des maladies.

Depuis les progrès de la biologie, elle consiste surtout via ce qu'on appelle communément une analyse de sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte...), à mettre en évidence des indices de présence de pathogènes dans l'organisme, au moyens de différents tests. Elle permet une approche quantitative et qualitative, avec par exemple le dosage (En chimie analytique, le dosage est l'action qui consiste à déterminer la quantité d'une substance précise (l'analyte) présente dans une autre ou dans...) d'anticorps spécifiques. Elle est donc liée à l'étude des immunoglobulines du sérum sanguin ou d'autres liquides organiques. Elle est utilisée comme outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une plus grande...) diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation,...), comme outil de dépistage (Le dépistage, en médecine, consiste en la recherche d'une ou de plusieurs maladies ou d'anomalies dites "à risques" chez les individus...) (SIDA, Hépatite (L’hépatite (du grec hépar: foie) désigne toute inflammation aiguë ou chronique du foie. Les formes les plus connues étant les formes...),…) et comme outil épidémiologique et de plus en plus écoépidémiologique.

En raison de réactions croisées, et du développement à bas bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation...) de certains pathogènes ou du délai (Un délai est d'après le Wiktionnaire, « un temps accordé pour faire une chose, ou à l’expiration duquel on sera tenu de faire une certaine chose.  ».) nécessaire à l'apparition détectable d'anticorps, ce n'est pas un outil de diagnostic fiable à 100 %.

Une « sérologie positive » pour un microbe (Les micro-organismes ou microbes sont des organismes vivants microscopiques (invisible à l'œil nu) et qui ne peuvent donc être observés qu'à l'aide d'un microscope.) X (ou séropositivité) signifie simplement que l'organisme a dans un passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur...) plus ou moins récent combattu le microbe X. Le microbe peut ne plus être présent. Mais si plusieurs sérologies successives montrent une augmentation du taux d'anticorps, c'est qu'il y a infection (ou réinfection) en cours.

Procédure

La sérologie (La sérologie est l'étude des sérums et des variations ou modifications de leurs propriétés au cours des maladies.) s’effectue sur un prélèvement sanguin (Le prélèvement sanguin est un soin réalisable par un infirmier,un technicien de laboratoire ou un médecin.) veineux (en général au pli du coude). Il n'est pas indispensable d'être à jeun. Pour établir un diagnostic, deux prélèvements espacés de deux à quatre semaines sont souvent utiles pour montrer une ascension marquant une infection récente. Les dépistages nécessitent en général un seul prélèvement.

Techniques

Il existe de nombreuses techniques de détection des anticorps:

  • Précipitation (En météorologie, le terme précipitation désigne des cristaux de glace ou des gouttelettes d'eau qui, ayant été soumis à des processus de condensation et d'agrégation à l'intérieur des...) en milieu liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) ou en milieu solide
  • Agglutination passive
  • Fixation du complément
  • Inhibition de l'hémagglutination
  • Neutralisation (d'une propriété de l'antigène)
  • Immunofluorescence
  • Immuno-enzymologie (ELISA : Enzyme (Une enzyme est une molécule (protéine ou ARN dans le cas des ribozymes) permettant d'abaisser l'énergie d'activation d'une réaction et d'accélérer...) Linked Immunosorbent Assay)
    • ELSA indirect
    • ELISA sandwich
    • ELSA compétition
  • Western-blot (ou Westernblot)
  • Radio-immunologie (en particulier pour les dosages hormonaux)

La sensibilité et la spécificité varient d’une technique à une autre, donc influent sur le choix de la technique retenue.
Pour un dépistage on cherche à avoir très peu de faux négatifs, c’est pourquoi une technique plus sensible sera valorisée. Inversement pour une confirmation, on cherche à avoir très peu de faux positifs, ainsi une technique plus spécifique conviendra mieux.

Principes

Généralement, la sérologie consiste à évaluer l'immunité à une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) en mesurant la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer...) d'anticorps spécifiques de celle-ci.
Elle peut être utilisée également pour s'assurer de l'efficacité d'une vaccination (La vaccination est un procédé consistant à introduire un agent extérieur (le vaccin) dans un organisme vivant afin de créer une réaction immunitaire positive contre...) (c'est le cas par exemple pour l'hépatite B). Elle peut enfin servir au diagnostic d'une maladie auto-immune (Les maladies auto-immunes sont dues à une hyperactivité du système immunitaire à l'encontre de substances ou de tissus qui sont normalement présents dans l'organisme.).

Le taux d'anticorps augmente après un contact avec un microbe, si celui-ci est détecté par le système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du...).
Les premiers anticorps produits, après un temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) de latence, appartiennent à la classe des IgM (immunoglobuline M). Celles-ci laissent progressivement place à une autre classe, les IgG (immunoglobuline G) qui seront plus durablement produites par l'organisme.
En cas de réinfection par un même agent pathogène (Le terme pathogène (du grec παθογ?νεια ! « naissance de la douleur ») signifie : qui entraîne une maladie. Les germes pathogènes ou les...), le taux d'IgG réaugmente brutalement par un phénomène mémoire du système immunitaire vis à vis du pathogène.

Le temps de latence et l’effet mémoire diffèrent selon les maladies, et selon le patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) et l'état de son système immunitaire. certains microbes (virus de la grippe (La grippe (ou influenza) est une maladie infectieuse fréquente et contagieuse causée par trois virus à ARN de la famille des Orthomyxoviridae (Myxovirus influenzae A, B et...) par exemple) peuvent au moins provisoirement, mais à plusieurs reprises successives déjouer le système immunitaire en changeant par mutation leurs protéines de surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...), ou en utilisant une sorte de déguisement constitué de protéines directement prélevées à l'hôte. Leur détection, par le système immunitaire et par la sérologie peut alors être plus tardive.

La sérologie n’est pas appliquée pour toutes les infections, une liste non exhaustive est proposée ci-après :

Sérologie virale

Voir la Liste des sérologies virales

Sérologie bactérienne

  • Salmonelloses
  • Syphilis (La syphilis (vulgairement appelée vérole) est une maladie vénérienne, infectieuse et contagieuse, due au tréponème pâle. Elle se manifeste par un chancre initial et...)
  • Streptocoques : Anti StreptoLysines O et Anti streptodornase B

etc.

Sérologie parasitaire

  • Toxoplasmose (La toxoplasmose est une infection parasitaire dont l'agent est le protozoaire Toxoplasma gondii. Le parasite infecte le plus souvent des animaux à sang chaud, y compris...)
  • Borrélioses

etc.

Détermination du statut immunitaire pour la vaccination

  • sérologie VZV avant vaccination chez les personnels de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.)
  • sérologie VHA avant vaccination chez les sujets à risque
  • sérologie quantitative VHB après vaccination pour vérifier l'efficacité du vaccin
  • sérologies polio et ROR éventuellement avant et après vaccination chez les immunodéprimés

etc.

Page générée en 0.059 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique