Saumon
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Les maladies et les soins du saumon

Les saumons sont vaccinés contre certaines maladies.

Le saumon peut être affecté par des maladies (surtout depuis la fin des années 1980), telle la vibriose des eaux froides. Ces maladies sont traitées par des antibiotiques, la consommation de ceux-ci a baissé de 96 % en 10 ans, au cours d’une année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), 1 saumon (Le terme saumon est un nom vernaculaire ambigu désignant en français plusieurs espèces de poissons de la famille des salmonidés qui compte onze genres et...) sur 200 en prend, contrairement à 1 bovin sur 5 ou à 1 Norvégien sur 2.

Le pou (Le terme de pou, qui nous vient d'un nom latin ayant le même sens, est un nom vernaculaire ambigu qui désigne avant tout, en français, un insecte parasite de l'homme, Pediculus humanus....) du saumon peut être traité par des médicaments, par un bain anti-poux ou en mettant des girelles (un poisson) dans le bassin pour qu’ils les mangent. Lepeophtheirus salmonis affecte les espèces du genre Oncorhynchus et Caligus clemensi affecte les espèces du genre Salmo.

Le ver (Les vers constituent un groupe très hétérogène d'animaux invertébrés qui partagent une caractéristique commune, à savoir...) nématode Anisakis est un parasite des saumons, il faut traiter l’aliment saumon par la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) pour l’éliminer.

Infectious salmon anemia [1]

Le saumon atlantique sauvage en danger

La surpêche du saumon semble déjà ancienne. Les gravures illustrant l'encyclopédie de Diderot (au XVIIIe siècle) décrivent déjà des systèmes sophistiqués de filets ou barrages posés sur toute la largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit la mesure la plus étroite de sa face. En géométrie plane, la largeur est la plus...) d'un cours d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), permettant de capturer la presque totalité des saumons remontant le courant.

Il semble aujourd'hui difficile de sensibiliser le grand public sur la nécessité de protéger le saumon sauvage, actuellement en voie de disparition, alors qu’il n’y a jamais eu — en raison du développement intensif de l’aquaculture depuis 20 ans — autant de saumons commercialisés. Même si les captures ont diminué, les stocks sauvages n'arrivent pas à se reconstituer, excepté en Norvège, Écosse, Islande (L’Islande, (en islandais Ísland, littéralement « terre de glace »), est un État insulaire de l’océan Atlantique Nord, situé entre le Groenland...) et Irlande. Aujourd'hui, 99 % des saumons de l'Atlantique dégustés dans le monde (Le mot monde peut désigner :) proviennent de l'aquaculture, dont la production a été multipliée par 300 depuis 1980.

Une récente étude du WWF, en partenariat avec l'ASF (Atlantic Salmon Federation) montre que les stocks de saumons ont chuté de 75 % au cours des 20 dernières années. Le saumon atlantique a entièrement disparu de 15 % des rivières et fleuves d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) et d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) dans lesquelles il abondait.
L’interdiction des captures sur les zones d’engraissement en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) (Accords Nord-Atlantique) a permis une légère restauration quantitative de quelques populations en Europe et au Canada. La situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou...) critique que connaît la France a déclenché (Un déclenché (ou tonneau déclenché) est une figure de voltige aérienne.) des réactions et des actions de soutien des stocks et de repeuplement depuis une trentaine d’années avec certains succès pour des petits cours d’eau (Bretagne, Pyrénées…).

Les causes de régression de l'espèce semblent multifactorielles, impliquant à la fois une dégradation et fragmentation écologique de leur habitat (y compris marin), des pathologies nouvelles et un effet synergique entre polluants et perturbateurs endocriniens présents à faible dose et parasites et maladies. Des pollutions génétiques sont localement possiblement en cause suite à des réintroductions anarchiques ou non réfléchies à partir de souches élevées d'origines éloignées et génétiquement peu diversifiées. La perte ou fuite en mer de saumons ou truites génétiquement modifiés pour croître de manière accélérée pourraient aussi être une cause de disparition d'espèces sauvages dans le futur. Le grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'obstacles sur le parcours de retour aux frayères épuise les géniteurs et éclaircit leurs rangs, car en plus de l'épuisement, le retard accumulé se combine avec le réchauffement saisonnier de l'eau (décès à 25 °C). Le braconnage de ce gros poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d'écailles. On les trouve abondamment aussi bien en...) est facile dans les cours d'eau très peu profonds où il se reproduit. Les meilleures frayères sont en partie inaccessibles, à cause, en particulier, du barrage (Un barrage est un ouvrage d'art construit en travers d'un cours d'eau et destiné à réguler l'écoulement naturel de l'eau pour permettre l'écoulement recherché.) de Poutès à Monistrol-d'Allier.

  • Restauration du saumon sur l'axe Loire/Allier
Page générée en 0.082 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique