Porc
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Porc
 Une truie et son petit
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Artiodactyla
Famille Suidae
Sous-famille Suinae
Genre Sus
Espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept flou dont il...) Sus scrofa
Sous-espèce
Sus scrofa domesticus
(Linnaeus, 1758)

Le porc (du latin porcus) qui se dit aussi cochon domestique (Sus scrofa domesticus) ou cochon des villes est un mammifère (Les Mammifères (classe des Mammalia) forment un taxon inclus dans les vertébrés, traditionnellement une classe, définie dès la classification de Linné. Ce taxon est considéré comme monophylétique.) domestique omnivore de la famille des porcins, ou suidés proche du sanglier (Le Sanglier (Sus scrofa) est un mammifère omnivore proche du porc, dont il n'est pas l'ancêtre, contrairement à une idée répandue....) avec lequel il peut se croiser.

La femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le cadre d'une...) adulte est la truie, la jeune femelle élevée pour la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude...) est une cochette, le mâle est le verrat et le jeune cochon (avant le sevrage) s’appelle porcelet, cochonnet, goret (ou cochon de lait dans l’assiette), le jeune porc sevré se nomme nourrain (ou nourrin).

Le terme désigne aussi la viande fournie par cet animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire...) qui est la viande la plus consommée dans le monde (Le mot monde peut désigner :). La production se concentre dans trois zones : l’Europe (y compris la Russie), l’Asie (notamment la Chine) et l’Amérique du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) (le Canada - l'un des plus grands producteurs, avec notamment le Québec - et les États-Unis). La Chine avec 46 millions de tonnes (2003) produit presque la moitié du total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des...) mondial.

Étymologie

L’étymologie du mot « cochon » est incertaine. La plupart des termes servant à décrire ou à désigner le porc sont d’origine latine. Mais le mot cochon, quant à lui, ne vient ni du latin, ni des langues germaniques ou celtes. Il pourrait dériver, selon Valérie Péan, d'une onomatopée utilisée par les éleveurs, « coch-coch » Le terme apparaît en français vers le XIe siècle et devient courant dès le XIIIe siècle. Mais à cette époque, il désigne surtout le porcelet et principalement dans les parlers de langue d'oïl. Il ne prend son sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine....) actuel et se répand dans toutes les régions françaises qu’à partir de la fin du XVIIe siècle.

Termes savants et anciens

Le tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) suivant donne un aperçu de l'étymologie des différents mots connus en français pour désigner le porc. Lorsque le terme n'est pas mixte, le genre de l'animal désigné est indiqué entre parenthèses.

origine étymon individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).) adulte jeune
latin porcus, porc domestique porc, pourcel, pourceau porcelet
latin porcus singularis, puis porc sanglier, mâle sauvage et solitaire sanglier (m.)
latin sus, porc sauvage ou domestique suie (f.)
latin nutritem nourrain, nourrin
latin bas latin troia, féminin tiré de l'expression (porcus) troianus concernant une recette de porc farci. truie (f.)
ancien Bas-francique (attesté v. 800) lêha (puis laye en français) laie (f.)
 ? (XIe siècle) inconnu cochon (m.), coche (f.) cochon, cochonnet, cochon de lait, cochette (f.)
ancien français gore, gorre goure (f.) goret, gouri
ancien français ver verrat (m.)
provençal, franco-provençal caïon, caion, crayon

Autres termes populaires et locaux

  • Le cayon en Dauphiné et en Savoie
  • Le mouchu dans le Cantal
  • Le goret en Poitou-Charentes
  • Le gagnou en Limousin
  • Le pourcea en Wallonie
Page générée en 0.056 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique