Organisation de la Luftwaffe (1933-1945) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Forces de combat terrestre de la Luftwaffe

Division de campagne de la Luftwaffe

Au début de 1942, à l'est, la Luftwaffe est constitué de sept Feldregimenter der Luftwaffe (régiments de campagne de la Luftwaffe). Ce sont principalement des régiments formés de bénévoles ou d'excédent de personnel de la Luftwaffe (Le terme Luftwaffe (littéralement, arme de l'air) désigne les différentes armées de l'air de l'Allemagne au cours de son histoire. Composante aérienne de la Bundeswehr, elle...). Leur but est de maintenir la sécurité des aérodromes contre les activités des partisans soviétiques. Chaque régiment se compose de quatre bataillons. Chaque bataillon se compose de trois compagnies légères et une compagnie lourde. Ils ont également eu une compagnie de commandement et un peloton des transmissions. La compagnie lourde emploie douze canons de 20 mm et quatre canons de 88 mm à double usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.). Il y a aussi un bataillon anti-chars. Il y a deux compagnies équipées de neuf canons de 5 cm PaK 38 et une compagnie équipée d'armes à feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) saisies en Russie de calibre 7,62 cm.
En raison d'un manque de formation en techniques de combat au sol, ces régiments ont été limitées à des opérations défensives. Bien que l'intention est d'agir comme une seule unité, les divisions ont été séparés et ont servi avec l'armée de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes....) ou les unités de Fallschirmjäger. Alors que dans l'armée de terre, ces unités ont été sous le commandement tactique de l'armée de terre, mais administrativement toujours sous contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de la Luftwaffe, dans le cas de la Luftwaffe, elles sont été sous le contrôle du XIII. Fliegerkorps.

Sur le plan administratif, ces unités étaient sous le contrôle de quatre corps de campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La campagne est...) (Luftwaffen-Feldkorps) de la Luftwaffe numérotés I, II, III et IV. Chacune est commandée par un General Der Luftwaffe (général de l'armée de l'air). La force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) d'une Division (La division est une loi de composition qui à deux nombres associe le produit du premier par l'inverse du second. Si un nombre est non nul, la fonction "division par ce nombre" est la réciproque de la fonction...) de campagne de la Luftwaffe a été la moitié de celui d'une division d'infanterie de l'armée de terre.
Il y a eu aussi un bataillon mixte de Flak et d'artillerie, la composition du bataillon d'artillerie pouvant variée.

La Division de campagne de la Luftwaffe dispose d'un personnel administratif minime avec le personnel de soutien logistique (La logistique est l'activité qui a pour objet de gérer les flux physiques d'une organisation, mettant ainsi à disposition des ressources...) du génie, les compagnies médicales et d'approvisionnement ainsi que d'entretien. Bien que la division a donné l'impression de force, la réalité a été qu'elle ait à peine la taille d'une brigade de l'armée. En date du 28 Octobre 1943, le 1. Luftwaffen-Feld-Division signale un effectif de 6 429 hommes composé d'officiers, de sous-officiers et d'hommes de troupe, mais la force de combat n'est que de 2 779 hommes.

Bien que l'armée de terre fut à court de main-d'oeuvre, Göring bloque le transfert du personnel de la Luftwaffe excédentaire pouvant être formés pour l'armée de terre et augmenter le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de divisions sur le terrain. Outre le manque de formation et d'expérience de combat de commandants de la Luftwaffe, l'armée de terre a dû fournir l'équipement de ces unités. Au lieu d'être utilisé sur des sections plus calmes dans divers fronts pour soulager les unités de l'armée de terre qui auraient pu être utiliser ailleurs, ces unités ont été mis en action là où les Allemands ont subit beaucoup de perte et a, par conséquence, énormement souffert.

Parachutistes de la Luftwaffe

Le commandant des Fallschirmjäger Kurt Student avec Hermann-Bernhard Ramcke et Hans Kroh en 1941

Une des caractéristiques uniques de la Luftwaffe (par opposition aux forces aériennes indépendantes des autres nations), est la possession d'une substance organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les composés organiques.) parachutiste en vigueur, les Fallschirmjäger. Ils ont été créés en 1938.
Ils ont vu l'action dans leur propre rôle de forces parachutistes au cours de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1940-1941, notamment dans la capture (Une capture, dans le domaine de l'astronautique, est un processus par lequel un objet céleste, qui passe au voisinage d'un astre, est retenu dans la gravisphère...) du Fort d'Ében-Émael contre l'armée belge et la Bataille des Pays-Bas en mai 1940, Ils ont également pris part à l'invasion de la Crète (En géomorphologie, une crête est une ligne de points hauts d'un relief séparant deux versants opposés.) en mai 1941. Plus de 4 000 Fallschirmjäger ont été tués pendant l'opération de Crète. Par conséquent, ces forces n'ont été utilisées que pour les opérations à plus petite échelle, tels que le sauvetage réussi de Benito Mussolini, le dictateur d'alors déchu de l'Italie, en 1943. Dès lors, les formations de Fallschirmjäger ont été utilisés comme unités d'infanterie (bien que force d'élite) dans tous les autres théâtres d'opérations durant le restant de la guerre.

Division parachutiste blindé de la Luftwaffe

Comme ministre prussien de l'Intérieur, Göring forme une force de police d'élite au début de 1933. Elle se compose de 400 hommes ayant son quartier général à Berlin. Après plusieurs changements de nom dans les six mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) suivants, elle est nommé Landespolizeigruppe General Göring. Au cours des deux années suivantes, elle grandit pour devenir le Regiment General Göring. Après que la formation de la Luftwaffe a été annoncé, Göring transfert cette force dans l'armée de l'air allemande. A cette époque, elle se compose des unités suivantes:

  • Regimentstab (état-major)
  • Musikkorps (musique militaire)
  • I & II Jäger-Batallionen
  • 13. Kradschützen-Kompanie
  • 15. Pionier-Kompanie
  • Reiterzug
  • Nachrichtenzug

A la fin 1937, les volontaires du Corps parachutiste sont transférés dans le I.Jäger - Bataillon. Ces derniers avec le 15. Pionier–Kompanie forment le IV. Fallschirmschützen–Battalion. Ils ont toujours continué à faire partie du Regiment Hermann Göring jusqu'à Mars 1938. En Mars, ils sont rebaptisés I. / Fallschirmjäger-Regiment 1. En fin 1939, le régiment s'est élargi encore et se compose des unités suivantes:

  • Regimentstab
  • Musikkorps
  • Stabbsbatterie
  • I. (Schwere) Flak-Abteilung (bataillon d'artillerie anti-aérienne lourde)
  • II. (Leichte) Flak -Abteilung (bataillon d'artillerie anti-aérienne légère)
  • III. Scheinwerfer-Abteilung (bataillon de recherche)
  • IV. (Leichte) Flak-Abteilung
  • WachBattalion
    • Reiterschwadron (Escadron monté)
    • 9.Wach - Kompanie
    • 10.Wach - Kompanie
    • 11.Wach - Kompanie
  • Réserve Scheinwerfer - Abteilung
  • Ersatz- Abteilung
  • (Schwere) Eisenbahn Flak-Batterie (batterie Flak lourde monté sur rail)
  • (Leichte) Flak-Batterie ( batterie Flak légère)

Le 1er octobre 1944, la division s'élargit pour devenir la Hermann Goering FallschirmPanzerkorps. Afin d'atteindre son objectif, une autre division appelée Fallschirm - Panzergrenadier Division 2 Hermann Göring est également formée en se dotant de nouvelles recrues de l'armée de terre et la Luftwaffe.

Unités anti-aériennes de la Luftwaffe

Oskar Bauer, commandant de la II. Division Flak-Regiment 4 en mai 1942

Le bataillon de défense antiaérienne mixte (Abteilung) est une partie de la Division de campagne de la Luftwaffe. Il est équipé de batterie lourde de trois canons de 2 cm et quatre canons de 88 mm ainsi que de vingt-sept canons antiaériens de 20 mm. Il possède un état-major ainsi que des troupes de transmission.

Les unités anti-aériennes ont été formées en bataillons (Flak-Abteilungen), en régiments (Flak-Regimenter), en brigades (Flak-Brigaden par exemple Flak Brigade XIX), en divisions ( Flak-Divisionen, par exemple 27.Flak-Division) et en corps (Korps).

Les bataillons sont dites «légères» (leichte), «mixte» (gemischte) ou «lourdes» (schwere) Flak-Abteilung), en se référant à la taille et calibre des armes à feu dans leurs batteries.

Les canons de Flak en cours d'utilisation ont été de cinq calibres différents- 20 mm et 37 mm et les plus lourds 88 mm , 105 mm et 128 mm.

Au cours de la guerre, les attaques continues d'abord de la Royal Air Force (La Royal Air Force (force aérienne royale en anglais, le plus souvent abrégée en RAF) est l'armée de l'air de l'armée britannique. Elle forme avec la British Army et la Royal Navy les Forces...), puis des bombardiers de l'USAAF sur les villes allemandes ont conduit à l'augmentation du nombre d'unités de Flak déployé en Allemagne. Vers la fin de la guerre, les unités AA ont été renforcées par l'utilisation d'unités étrangères et de jeunes Allemands.

Page générée en 0.231 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique