Opium - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Les principales zones de production d'opium.

L’opium est une préparation psychotrope obtenue à partir du latex du pavot somnifère. Ses effets provoquent notamment une somnolence chez le consommateur.

Histoire

Fumeurs d'opium (L’opium est une préparation psychotrope obtenue à partir du latex du pavot somnifère. Ses effets provoquent notamment une somnolence chez le consommateur.) à Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la...) en 1874
Français fumeurs d'opium, couverture du Petit Journal du 5 juillet 1903

Les Sumériens connaissaient déjà les effets de l'opium comme en témoignent des tablettes gravées datant de 3000 ans avant J.C. et des vestiges du néolithique suggèrent déjà des cultures de pavot somnifère (Le pavot somnifère ou pavot à opium (Papaver somniferum), appelé également « pavot des jardins », est une espèce de plante herbacée...) à proximité des villages.

L'image de la capsule du pavot (On appelle pavots toutes les papavéracées du genre Papaver, regroupant plusieurs espèces allant du coquelicot (Papaver rhoeas) au pavot à opium...), un enthéogène, fut un attribut des dieux, bien avant que l'opium soit extrait de son latex (LaTeX est un système logiciel de composition de documents créé par Leslie Lamport. Plus exactement, il s'agit d'une collection de macro-commandes destinées à faciliter l'utilisation du « processeur de...) laiteux. À la galerie des reliefs assyriens au Metropolitan Museum de New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville...), une divinité ailée d'un palais d'Assurnazirpal II à Nimrud, datée de -879, porte un bouquet de capsules de pavot (prudemment décrites par le musée comme des grenades).

L'opium a été un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné...) de commerce pendant des siècles pour ses effets sédatifs. Il était bien connu dans la Grèce antique sous le nom d'opion (« jus de pavot ») duquel le nom latinisé actuel est dérivé et déjà à l'époque les médecins mettaient en garde contre les abus potentiels.

Le pavot est introduit en Inde dès le IXe siècle par l'invasion des Arabes et des Perses islamisés et sous le règne des Moghols (1527 à 1707) le commerce d'opium est un monopole d'État.

Son usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) se poursuit au Moyen Âge via diverses préparations médicamenteuses dont le laudanum (connu comme « teinture d'opium »), une solution d'opium en alcool à partir du XVIIIe siècle.

Dès le XVIIIe siècle la Chine fait état de phénomène de consommation abusive et en 1729, l'empereur de Chine interdit - sans résultat - les importations d'opium notamment pour ces raisons.

Au XIXe siècle, le trafic d'opium de la Chine depuis l'Inde, particulièrement par les Britanniques est à l'origine des guerres de l'opium. Suite à la Première guerre de l'opium les Britanniques obtiennent la concession exclusive du port de Hong Kong (Devise nationale : Sapientia et Virtus), entamant ainsi ce que les Chinois nomment le « siècle de la honte » et c'est suite à la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc...) guerre de l'opium que l'importation d'opium est de nouveau légalisée en Chine ce qui indignera les ligues de tempérance américaines nourrissant l'esprit de la future politique de prohibition des drogues (La prohibition des drogues est un principe d'interdiction - ou de réglementation stricte - sur la production, le commerce et l'usage de psychotropes afin de combattre les...).

En 1906, environ 40 000 tonnes d'opium étaient fabriquées, principalement en Inde et en Chine, en 2008, moins de 8 000 tonnes, principalement en Afghanistan.

L'opium est réglementé par la Convention internationale de l'opium de 1912 qui est progressivement adaptée dans les réglementations nationales comme la loi de taxation des narcotiques Harrison de 1914 aux États-Unis.

La Convention Internationale de l'Opium est révisée par la Convention unique sur les stupéfiants de 1961.

Utilisation

Il peut être utilisé dans la forme d'élixir parégorique pour traiter la diarrhée (La diarrhée est une quantité de selles émises dans un volume plus important que la normale, (> 300g/j) et avec une plus grande fréquence (>3 selles / jour).).

L'opium peut se consommer mangé ou bu en décoction mais son usage le plus courant consiste à être fumé, souvent à l'aide d'une pipe (La pipe est un objet servant à fumer (tabac, opium...). Elle est en général composée de deux parties : le fourneau (il contient le tabac) et le tuyau. Les matières les plus souvent utilisées pour la pipe sont :) (où la boule d'opium est préchauffée en étant piquée sur une aiguille), parfois mélangé avec du tabac.

Sa consommation induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en électricité (générateur)...) un myosis, une baisse de l'amplitude (Dans cette simple équation d’onde :) respiratoire, une hypotension et peut provoquer des nausées ou des vomissements.

L'opium permet également la production légale de morphine (La morphine (du grec Μορφεύς, Morphée dieu du sommeil et des rêves) est un alcaloïde de l'opium utilisé comme...) et de codéïne. Il permet aussi la production illégale d'héroïne (L’héroïne ou diacétylmorphine, également appelée diamorphine, est un opioïde obtenu par acétylation de la morphine, le principal alcaloïde...) et les abus de drogue (Une drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel, capable d'altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales. La...) viennent davantage de ses dérivés que de l'opium proprement dit.

Page générée en 0.131 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique