Opale - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Synonymie

  • cachalong, mot d'origine mongole qui a été attribué à la calcédoine puis a une variété d'agate mais qui désigne une opale sans iridescence et opaque..
  • Opale commune (common opal) opale-AG
  • Opale (Une opale est un minéral composé de silice hydratée de formule SiO2, nH2O avec des traces : U;Mg;Ca;Al;Fe;As;Na;K. la teneur en eau est comprise habituellement entre 3 et 9 %, elle peut atteindre...) noble (opale-AG)
  • Opale potch, désigne une opale-AG sans iridescence.
  • Vidrite (pour l'opale-AG)
  • L'« opale de bois », qui désignait au XIXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une...) le bois silicifié, n'est en rien une opale.

Optique

  • Les feux colorés de l'opale-AG (iridescence) sont dus aux jeux de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement liée...) provoqués par sa stratification qui provoquent des interférences et donnent cet éclat nacré (la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) bleue des papillons morpho (Le nom vernaculaire morpho ou morpho bleu peut désigner plusieurs espèces de papillons bleu iridescent du genre Morpho, de la famille des Nymphalidae qui vivent dans les forêts tropicales...) est due au même phénomène de diffraction (La diffraction est le comportement des ondes lorsqu'elles rencontrent un obstacle qui ne leur est pas complètement transparent ; le phénomène peut être interprété par la diffusion d'une onde par les points de l'objet. La...) par des structures microscopiques régulièrement espacées). Cette diffraction n'existe pas dans l'opale-AG commune appelée potch, dans laquelle les sphères, plus petites et de tailles différentes les unes des autres sont disposées au hasard (Dans le langage ordinaire, le mot hasard est utilisé pour exprimer un manque efficient, sinon de causes, au moins d'une reconnaissance de cause à effet d'un...). Les reflets blancs, bleus, gris et noirs (plus rares) sont assez fréquents mais les reflets rouges dus à des sphères plus grosses (350 nanomètres) sont très rares.
  • L'opalescence, concerne le phénomène optique observé sur le fond translucide de nombreuses opales.

Galerie

Information icon.svg

Variétés

L'opale présente diverses sous-variétés, dont certaines sont utilisées en joaillerie (La joaillerie est étymologiquement l'art de fabriquer des joyaux, et plus largement des objets de parure mettant en valeur principalement les pierres précieuses, les pierres fines, les pierres ornementales et les perles, en utilisant pour...) et classées comme pierre fines ; ces variétés se distinguent par leur origine, la couleur du fond ou sa nature. Sans jeux de couleurs elle est classée « commune », avec jeux de couleurs elle est classée « précieuse » ou « noble ». Le « dessin arlequin » désigne une répartition extrêmement rare des couleurs d'une opale, celle de l'habit aux carreaux bien définis, ce n'est pas une variété. Une opale « arlequin » peut être noire, blanche, boulder, etc.

  • alumocalcite, décrite par Kersten sur des échantillons provenant de Lybenstock Erzgebirge, n'est en fait qu'une halloysite.
  • diatomite, peut être considérée comme une variété d'opale, elle se forme par l'accumulation des squelettes fossiles de diatomées (diatomea).
  • fiorite, décrite par Thompson en 1790, d'après des échantillons de Santa Fiora, Amiata Mt ( Sigles de quatre lettres Sigles de cinq lettres Sigles de six lettres Sigles de sept lettres et plus )., Grosseto, Toscane, Italie. Opale botryoïdal, concrétionnée ou sous forme de stalactite de couleur blanche.
synonymie de fiorite :
  • amiatite
  • quartz hyalin concrétionné (René Just Haüy).
  • forchérite, décrite par le minéralogiste autrichien Aichhorn en 1860 ; opale jaune-orangée trouvée initialement à Holzbrücken mill, vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau (vallée fluviale) ou un glacier...) d'Ingering, Knittelfeld, Styrie, Autriche, qui doit sa particularité à l'inclusion de microscopiques fragments de réalgar et d’orpiment.
  • hydrophane, décrite par Georges-Louis Leclerc de Buffon (Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon, né à Montbard le 7 septembre 1707 et mort à Paris le 16 avril 1788, est un naturaliste, mathématicien,...) en 1785 , opale dont la transparence (Un matériau ou un objet est qualifié de transparent lorsqu'il se laisse traverser par la lumière. Cette notion dépend de la longueur d'onde de la lumière : ainsi,...) et les feux n'apparaissent que si elle est humide ou immergée dans l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.).
  • isopyre, décrite par Wilhelm Karl Ritter von Haidinger à partir d'échantillons de ce minéral en Cornouailles. Opale en masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la...) vitreuse noire à rougeâtre rappelant l'obsidienne.
  • mascareignite, variété d'opale d'origine végétale et de squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a...) de diatomée. Décrite par Alfred Lacroix en 1936. Son aspect l'a fait prendre pour des cendres volcaniques. Elle n'est présente que sur l'ile de la Réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située dans l'archipel des Mascareignes à environ 700...) (Archipel des Mascareignes).
  • ménilite, variété d’opale brune ou grise, décrite à partir d’échantillons de Ménilmontant, Paris. Découvert et nommé par Saussure, mais décrite par Abraham Gottlob Werner sous le terme de polierschiefer.
  • neslite variété d'opale légère et tendre en nodule blanchâtre, décrite par Leymerie à Nesle (qui à donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) l'étymologie) près de Villenauxe-la-Grande en 1840. L'analyse chimique en a été faite par Damour.. Cette opale a la propriété originale de flotter sur l'eau.
synonyme pour neslite
  • opale nectique
  • quartz nectique
  • opales par dépôts (Siliceous sinter des anglo-saxons), variété d'opale rencontrées par dépôts de fumeroles ou de geyser (Un geyser est un type particulier de source d'eau chaude qui jaillit par intermittence en projetant à haute température et à haute pression de l'eau et de la vapeur. Le...).
  • hydrolite (selon Mackenzie)
  • geyserite (synonyme : terpizite) qui désignait au XIXe siècle les dépôts de silice (La silice est constituée de dioxyde de silicium, un composé chimique qui entre dans la composition de nombreux minéraux ; sa formule est SiO2.) amorphes (souvent imprégné de débris végétaux (plusieurs gisements dans le monde : Chine, Espagne, Hongrie, Islande, USA).
  • viandite, décrite par Goldsmith est également une variété d'opale par dépôts, analogues à ceux de la geyserite. Son aspect particulier, qui rappelle la viande, a déterminé son nom.
  • opale de feu, transparente, jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) orange ou rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.), avec ou sans jeux de couleurs.
  • opale noire, aux feux vifs multicolores sur fond sombre gris à noir, l'opale noire provient presque exclusivement de Lightning Ridge ; les couleurs spectrales paraissent plus intenses sur le fond sombre. Les pierres de haute qualité sont extrêmement rares.
  • opale d'or (Gold opal) variété brun-vert à jaune d'opale, décrite par Ernst Friedrich Glocker en 1847 sur des échantillons de Erdőhorváti, Zempléni Mts., Borsod-Abaúj-Zemplén Co., Hongrie.
  • quincite (synonyme quinzite), variété d'opale rose découverte à Quincy, près de Bourges, Cher, France. Décrite par Pierre Berthier. Ce minéral a longtemps été décrit comme une variété de magnésite. Erreur qui était reprise dans des publications jusqu'en 2000.
Page générée en 0.108 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique