Noir et blanc
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

photo en noir et blanc, monochrome, ou monochromatique ?

Le noir et blanc sont considérés ou non comme des couleurs selon la discipline qui en parle : imprimerie, photographie, physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...), peinture, théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur...) de la perception. Dans le langage courant, elles sont appelées "non-couleurs".

  • Un blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où...) au sens strict est constitué par la réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située dans l'archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à l'est de Madagascar et à...) dans une proportion particulière de toutes les longueurs d'ondes du visible (paradoxalement, celles rayonnées par ce que les physiciens nomment un corps noir (En physique, un corps noir désigne un objet idéal dont le spectre électromagnétique ne dépend que de sa température. En pratique, un tel objet matériel n'existe pas, mais il représente un cas idéalisé servant de...); il existe autant de blancs que de températures de ce corps, le blanc « solaire » étant celui à 6 300 K). On nomme par extension blanc tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) panachage de longueurs d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.) que l'œil ne peut distinguer d'un vrai blanc d'une température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud, provenant du...) quelconque : l'œil n'est en effet sensible qu'à trois pics de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle...) à partir desquelles il donne à la conscience une information de couleur).
  • On nomme noir l'absence de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) parce que de tout rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) visible reçu par l'œil.
  • On nomme gris les « couleurs » jugées comme intermédiaires. Il y a en fait un très grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de gris de même luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) et de teinte distincte selon la température de couleur considérée pour le blanc de référence.

Représentation

On parle généralement de noir et blanc pour des reproductions qui ne comportent aucune couleur et seulement du blanc, du noir et diverses densités de gris. Le terme est largement appliqué en gestion des couleurs, en photographie, en imprimerie et plus rarement en peinture qui utilise la terme de grisaille ou de monochrome.

Peinture

En peinture le noir et le blanc permettent de donner l'impression de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm...), de créer les contrastes. la couleur est le symbole pour les images anciennes

Symbolique

le Yin et le Yang

Les deux couleurs sont souvent utilisées ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui...) pour symboliser une complétude (On parle de complétude en mathématiques dans des sens très différents. On dit d'un objet mathématiques qu'il est complet pour exprimer que rien ne peut lui être ajouté, en un sens qu'il faut préciser dans chaque contexte. Dans le...), un absolu, une dualité totale, comme le tao, les pièces du jeu d'échecs, les pierres du jeu de go, etc.

Cinéma

Le noir et blanc est un format de film que l'on peut voir souvent abrégé n/b ou N&B dans la littérature spécialisée. De l'invention du cinéma aux années 1930 à 1950, les films étaient tournés en noir et blanc, bien que la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) couleurs existât déjà (mais trop chère), et le changement d'un mode à l'autre s'est opéré progressivement. Les films en noir et blanc tournés actuellement, très minoritaires, sont le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La paroi de l'ovaire forme le...) d'une approche esthétique et graphique.

Le premier film en couleur était jadis Becky Sharp. Le Magicien d'Oz (1939) illustre le passage du noir et blanc (coloré en sépia) au Techicolor et a émerveillé le public de l'époque.

Au cinéma, le noir et blanc évoque une atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) du passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée...), vieillotte et d’autrefois et sert à montrer le passage du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), le temps révolu. Il montre le caractère esthétique des objets et des personnages et évoque la photographie d’art. Il évoque le « sérieux », les preuves et les documents authentiques, exacts et véridiques du documentaire.

Alfred Hitchcock a choisi le noir et blanc pour filmer Psycho (1960), car le studio ne lui avait alloué qu’un budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) modeste[réf. souhaitée], aucune vedette et une équipe technique restreinte. De plus, le noir et blanc correspondait à l’atmosphère mystérieuse et effrayante qu’il cherchait à créer dans le film : la musique du film est décrite en ces termes par son compositeur, Bernard Herrmann : « une musique en noir et blanc pour accompagner un film en noir et blanc racontant une histoire noire et blanche. » (Dominique Auzel, Alfred Hitchcock, Toulouse, Éditions Milan (Milan (en italien Milano, du latin Mediolanum, en lombard Milàn) se situe dans le nord de l'Italie. Capitale de la région de Lombardie, au centre de la plaine du Pô, la ville compte 1 816 495 d'habitants, et...), 1997, p. 47.)

Steven Spielberg disait qu’il était impossible de montrer l’horreur de l’Holocauste en couleur, car tout ce qu’il en avait vu, comme document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) d’archive, était toujours en noir et blanc : voilà pourquoi il a choisi de tourner Schindler’s List (1993) en noir et blanc.

Sin city (2005) est en noir et blanc pour des raisons esthétiques et artistiques et parce que le film rend hommage aux bandes dessinées en noir et blanc, dont il est tiré. Quelques touches de couleur sont toutefois présentes, comme le rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) (le symbole du sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain...), de l'amour, de la passion et de l'érotisme), le vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé...) (symbole du hasard (Dans le langage ordinaire, le mot hasard est utilisé pour exprimer un manque efficient, sinon de causes, au moins d'une reconnaissance de cause à effet d'un...) et de la liberté), et le jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) ( représentant la trahison, la richesse et la haine).

Page générée en 0.082 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique