Neurosciences - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Les applications

L'une des activités les plus médiatisées des neurosciences est l'atlas neuro-fonctionnel du cerveau. Une autre en plein essor est la neuropsychologie. Une meilleure connaissance des pathologies neuronales est aussi un domaine considéré crucial. On peut aussi citer le développement de la neuroéconomie.

Dans ce dernier domaine, les recherches auraient montré que certaines décisions dans des domaines censés être rationnels (achats et vente en bourse) seraient souvent liées à de fortes excitations et émotions, mettant en jeu des zones du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la...) associées au plaisir ou à la souffrance. Cela ouvre la voie à l'exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) du rôle des émotions dans le processus de décision quel que soit le domaine.

Les méthodes

Animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques,...) des sections IRM à travers l'axe-Z d'un être humain adulte sain.

Aujourd'hui, l'étude du système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il coordonne...) passe par de multiples approches qui suivent deux grandes directions :

  • une approche ascendante (ou bottom-up) qui étudie les briques de base du système nerveux pour essayer de reconstituer le fonctionnement de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...);
  • une approche descendante (top-down) qui, en étudiant les manifestations externes du fonctionnement du système nerveux, tente de comprendre comment il est organisé et comment il fonctionne.

Ces deux démarches, ascendante pour la première et descendante pour la dernière, commencent aujourd'hui à se rencontrer à un carrefour formé par l'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par...) cérébrale et plus généralement les neurosciences (Les neurosciences correspondent à l'ensemble de toutes les disciplines biologiques et médicales qui étudient tous les aspects, tant normaux...) cognitives. En effet, les techniques d'imagerie cérébrale permettent de déterminer comment une fonction cognitive précise est réalisée dans le système nerveux en mesurant divers corrélats de l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) neuronale (vasculaire pour l'IRM fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en argument. Aujourd'hui, le terme a été...), électrique pour l'EEG...) lorsque le sujet (humain ou non) réalise une tâche donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) (écouter un son, mémoriser une information, lire un texte...).

Les chercheurs renommés

Plusieurs personnalités scientifiques oeuvrant dans le domaine des neurosciences ont été récompensées du Prix Nobel de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son...) et de physiologie :

Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) Lauréat(s) Nationalité Travaux récompensés
1904 Ivan Petrovich Pavlov Russie Russie en reconnaissance de son travail sur la physiologie digestive, grâce auquel la connaissance sur les aspects vitaux du sujet a été transformée et élargie.
1906 Camillo Golgi et
Santiago Ramón y Cajal
Italie Italie
Espagne Espagne
en reconnaissance de leurs travaux sur la structure du système nerveux.
1914 Robert Bárány Flag of the Habsburg Monarchy.svg Autriche-Hongrie pour son travail sur la physiologie et la pathologie de l'appareil vestibulaire.
1932 Sir Charles Scott Sherrington
Edgar Douglas Adrian
Royaume-Uni Royaume-Uni pour leurs découvertes sur les fonctions des neurones .
1936 Sir Henry Hallett Dale

Otto Loewi
Royaume-Uni Royaume-Uni

Allemagne Allemagne
pour leurs découvertes relatives à la transmission chimique des signaux nerveux .
1944 Joseph Erlanger, Herbert Spencer Gasser États-Unis États-Unis pour leurs découvertes sur les fonctions hautement différenciées d'une fibre nerveuse isolée.
1949 Walter Rudolf Hess

António Caetano de Abreu Freire Egas Moniz
Suisse Suisse

Portugal Portugal
sa découverte de l'organisation fonctionnelle du mésencéphale comme coordinateur des activités des organes internes.

pour sa découverte de la valeur thérapeutique de la lobotomie dans certaines psychoses.
1963 Sir John Carew Eccles

Alan Lloyd Hodgkin

Andrew Fielding Huxley
Australie Australie

Royaume-Uni Royaume-Uni

Royaume-Uni Royaume-Uni
pour leurs découvertes concernant les mécanismes ioniques impliqués dans l'excitation et l'inhibition de les portions périphérique et centrale de la membrane cellulaire des nerfs.
1967 Ragnar Granit

Haldan Keffer Hartline

George Wald
Suède Suède

États-Unis États-Unis

États-Unis États-Unis
pour leurs découvertes concernant la physiologie primaire et les processus chimiques visuels dans l'œil.
1970 Sir Bernard Katz

Ulf von Euler

Julius Axelrod
Royaume-Uni Royaume-Uni

Suède Suède

États-Unis États-Unis
pour « leurs découvertes concernant les transmetteurs humoraux dans les terminaisons nerveuses et les mécanismes de leur stockage, relargage et inactivation ».
1971 Earl W. Sutherland, Jr. États-Unis États-Unis pour « ses découvertes les mécanismes d'action des hormones ».
1972 Gerald M. Edelman

Rodney R. Porter
États-Unis États-Unis

Royaume-Uni Royaume-Uni
pour « leurs découvertes concernant la structure chimique des anticorps ».
1973 Karl von Frisch (Le chevalier Karl von Frisch (* 20 novembre 1886 à Vienne (Autriche) – † 12 juin 1982 à Munich (Allemagne) ) a été longtemps professeur de zoologie à Munich . Il est considéré comme un des plus...)

Konrad Lorenz (Konrad Zacharias Lorenz (Vienne, 7 novembre 1903 - Vienne, 27 février 1989), plus connu sous le nom de Konrad Lorenz, est un biologiste et...)

Nikolaas Tinbergen
Autriche Autriche

Autriche Autriche

Pays-Bas Pays-Bas
pour « leurs découvertes concernant l'organisation et l'incitation des comportements individuels et sociaux ».
1977 Roger Guillemin et Andrzej Wiktor Schally

Rosalyn Yalow
France France Pologne Pologne États-Unis États-Unis

États-Unis États-Unis
pour « leurs découvertes concernant la production d'hormones peptidiques dans le cerveau »

pour « le développement des radio-immuno assays des hormones peptidiques ».
1979 Allan MacLeod Cormack

Godfrey Newbold Hounsfield
États-Unis États-Unis

Royaume-Uni Royaume-Uni
pour « le développement de tomographie ».
1981 Roger Sperry

David Hubel

Torsten Wiesel
États-Unis États-Unis

États-Unis États-Unis

Suède Suède
pour « ses découvertes concernant la répartition fonctionnel des hémisphères cérébraux. »


pour «leurs découvertes concernant l'analyse des informations dans le système visuel. »
2000 Arvid Carlsson

Paul Greengard

Eric R. Kandel
Suède Suède

États-Unis États-Unis

États-Unis États-Unis
pour « avoir prouvé que la dopamine est le neurotransmetteur dont la déplétion (Le terme déplétion peut faire référence à :) provoque les symptômes de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) de Parkinson ».

pour « avoir montré comment les neurotransmetteurs agissent sur les cellules et peuvent activer une molécule importante connu sous le nom DARPP-32 ».

pour « avoir décrit les bases moléculaires de la mémoire à court terme et à long terme ».
2003 Paul C. Lauterbur

Sir Peter Mansfield
États-Unis États-Unis

Royaume-Uni Royaume-Uni
pour « leur découvertes concernant l'imagerie par résonance magnétique ».
2004 Richard Axel

Linda B. Buck
États-Unis États-Unis pour « leurs découvertes des récepteurs olfactifs et de l'organisation du système olfactif ».
Page générée en 0.072 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique