Milan - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Lieux et monuments

  • Dôme de Milan, il Duomo
La Cène
  • Basiliques paléo-chrétiennes :
    • San Ambrogio Maggiore,
    • San Lorenzo alle colonne
    • San Nazaro maggiore
    • Sant'Eustorgio
  • Abbaye (Une abbaye (du latin abbatia) est un monastère ou un couvent catholique placé sous la direction d'un abbé (ou d'une abbesse; dérivé de l'araméen abba qui signifie...) de Clairvaux (Chiaravalle)
  • Église Santa Maria delle Grazie, où l'on peut voir La Cène, tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) de Léonard de Vinci
  • Église Saint-Alexandre, qui comptait 144 000 reliques au XIXe siècle, déconsacrée, devenue lieu culturel aujourd'hui
  • Église San Maurizio al Monastero Maggiore
  • Église Santa Maria presso San Satiro
  • La Scala : Opéra
  • Galleria Vittorio Emanuele II, surnommée Il Salotto di Milano (Le Salon de Milan). Ce passage couvert rassemble les magasins les plus chers du monde (Le mot monde peut désigner :) et les restaurants les plus chics. On peut y admirer de superbes arcades ainsi qu'une magnifique coupole (Une coupole est une voûte hémisphérique, de profil semi-circulaire, elliptique ou polygonal, parfois exhaussée par un tambour. La toiture de cette voûte est un dôme. Le terme italien exact est volta a...) de fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans...) et de verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre est constitué d’oxyde de silicium (silice...).
Galleria Vittorio Emanuele II
Galleria Vittorio Emanuele II
  • Pinacothèque de Brera, qui rassemble une importante collection de tableaux.
  • Pinacothèque Ambrosienne (de la bibliothèque Ambrosienne)
  • Villa Belgioioso Bonaparte - Museo dell (Dell est une entreprise américaine, actuellement deuxième plus grand constructeur d'ordinateurs au monde derrière Hewlett-Packard. Son siège est basé à Round Rock dans l'État du Texas.)'Ottocento
  • Musée Poldi-Pezzoli
  • Musée Bagatti Valsecchi : collections d’objets et d’art décoratifs, de l’époque de la Renaissance italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire dessus pour enrouler la voile.) dans une maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) historique du XIXe siècle
  • Musée des sciences et des techniques Léonard de Vinci
  • Castello Sforzesco : Château (Un château est à l'origine une construction médiévale destinée à protéger le seigneur et à symboliser son autorité au sein du fief. Les premiers châteaux...) construit au XVe siècle par Francesco Sforza
  • La gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) centrale, important et imposant témoin de l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) mussolinienne (avec le palais de justice)
  • Cimitero Monumentale di Milano
  • La Tour Pirelli, gratte-ciel (Un gratte-ciel (calque de l'anglais skyscraper) est un immeuble de très grande hauteur. Il n'existe pas de définition officielle ni de hauteur minimale à partir de laquelle...) de 127m proche de la gare, qui subit en 2001 le crash d'un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans...) de tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui implique la consommation d'une nuitée auprès d'un...).
  • Cheval (Le cheval (Equus ferus caballus ou equus caballus) est un grand mammifère herbivore et ongulé appartenant à l'une des sept espèces de la famille des...) de Léonard
Porte Ticinese
Photo de Alessandro Duroni, 1869

Histoire

Milan (Milan (en italien Milano, du latin Mediolanum, en lombard Milàn) se situe dans le nord de l'Italie. Capitale de la région de Lombardie, au centre de...) est créée par les Celtes, les Insubres, une tribu probablement autochtone qui faisait partie à l'époque préhistorique de la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de...) de Golasecca. D'après Tite-Live, la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les...) aurait été fondée par des Gaulois Bituriges emmenés par Bellovesos, neveu du roi mythique Ambigatos.

Après avoir été la plus importante ville des Gaulois Insubres, Milan est conquise en -222 par les Romains, à la suite d'un âpre siège des consuls romains Gnæus Cornelius Scipio Calvus et Marcus Claudius Marcellus. La conquête est contrariée par l'arrivée d'Hannibal à laquelle la population locale doit s'allier. C'est seulement dans les premières années du IIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être l'âge du...) av. J.-C. que les Insubres et les Boïens sont assujettis à la domination romaine.

Arc de la Paix en Parco Sempione
Castello Sforzesco

Les Romains nous ont transmis le nom de la ville comme Mediolanum (« au milieu de la plaine »), probablement adaptation d'un toponyme celtique. La légende raconte qu'à l'arrivée des Romains, les Insubres prélevèrent les enseignes dorées placées dans le temple de Minerve, pour les emporter en lieu sûr, en montagne (Une montagne est une structure topographique significative en relief positif, située à la surface d'astres de type tellurique (planète tellurique, satellites...).

L'importance militaire, politique et économique permet à la cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant...) de recevoir le titre de municipalité puis de colonie impériale avant de devenir le chef-lieu (Un chef-lieu est une ville qui est administrativement prééminente dans une division territoriale ou administrative.) de la province d'Aemilia et Liguria.

Le Dôme de Milan (La cathédrale de Milan (ou Duomo di Milano, en italien) est située sur la piazza del Duomo, à Milan, en Italie.)

En 286, l'empereur Dioclétien divise l'Empire en deux parties ; la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social,...) de l'Occident (L'Occident, ou monde occidental, est une zone géographique qui désignait initialement l'Europe. L'extension de l'espace considéré a varié au cours de l'Histoire. À une période...) est déplacée à Milan, celle d'Orient (L'orient correspond au point cardinal est, et s'oppose à l'occident (l'ouest).) à Nicomédie. Maximien édifie un grand cirque (ou hippodrome, 470 x 85m), les « thermae erculee » (bains). Depuis le Ier siècle Milan possède un grand amphithéâtre (155 x 125 m), le troisième du monde antique, après le Colisée (Le Colisée, à l'origine amphithéâtre Flavien, est un amphithéâtre elliptique situé dans le centre de la ville de Rome, entre...) de Rome et celui de Capoue. Officiellement, la cour impériale reste à Milan jusqu'en 402, quand Ravenne devient la nouvelle capitale de l'Empire d'Occident.

L'empereur Constantin Ier y promulgue l'édit de Milan (313) qui légalise le culte chrétien.

Avec Saint Ambroise Milan devient un des centres les plus importants du christianisme. L'empereur Théodose Ier est obligé à la pénitence, la tête couverte de cendre (La cendre est un résidu basique de combustion ou incinération de matières organiques, et par extension de produits tels que le charbon, le lignite ou divers déchets brûlés dans les...), en dehors de l'église (L'église peut être :). Suite à cette humiliation, Théodose prendra des mesures contre les païens.

Au Moyen Âge et à l'époque moderne, Milan est la capitale d'un duché tenu d'abord par la famille Visconti, dont le nom figure sur les remparts du Château Sforza. Sa dynastie tient la ville de 1263 jusqu'en 1447, puis elle cède la place à la famille Sforza après le bref intermède de gouvernement populaire de la République ambrosienne (1447-1450).

Les rois de France (Valois-Orléans) revendiquant des droits dynastiques sur le duché de Milan participent aux guerres d'Italie à la Renaissance. La ville passe alors aux mains des Espagnols de Charles Quint en 1535, puis est conquise par les Autrichiens en 1713 avant de faire partie de la République cisalpine sous Napoléon Bonaparte. En 1859, le roi de Sardaigne (La Sardaigne (en italien : Sardegna et en langue sarde normalisée : Sardigna) est une île de la Méditerranée occidentale, située à l'ouest de la...), qui deviendra par la suite roi d'Italie, s'empare du Milanais.

Milan est également siège épiscopal. Furent évêques de Milan :

  • Saint Ambroise
  • Saint Charles Borromée
Via Dante (DANTE (Delivery of Advanced Network Technology to Europe) est une organisation à but non lucratif établie à Cambridge en Angleterre en 1993 et dont la mission est de définir, bâtir et...)
Une boutique de Miss Sixty dans la chic Via Montenapoleone

Chronologie

  • 286 : Milan devient la capitale de l'Empire d'Occident jusqu'en 402
  • 313 : Promulgation par Constantin de l'Édit de Milan, autorisant le culte chrétien.
  • 397 : Mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les...) de l'évêque Saint Ambroise, qui deviendra saint patron de la ville de Milan.
  • 539 : Milan est pris par les Ostrogoths.
  • 1037 : Milan se révolte contre l'archevêque Aribert et force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage...) l'empereur Conrad II à signer l'Édit des Bénéfices qui assure l'hérédité (L’hérédité (du latin hereditas, « ce dont on hérite ») est la transmission de caractéristiques d'une génération à la...) des fiefs.
  • 1162 : Après que Milan eut une nouvelle fois capitulé en mars 1162 et été détruite, les reliques de Milan furent remises au chancelier de Barbarossa, Rainald von Dassel.
  • 1277 : Otton Visconti dirige Milan.
  • 1295 : Mathieu Visconti prend le pouvoir à Milan.
  • 1386 : Construction du Dôme () de Milan.
  • 1447 : Fin de la domination de la dynastie Visconti à Milan et début de la République ambrosienne.
  • 1450 : Francesco Sforza devient duc de Milan et établit la dynastie des Sforza.
  • 1524 : La ville est prise par François Ier de France.
  • 1535 : Après la conquête de Charles Quint, Milan passe sous contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) espagnol.
  • 1713 : Le traité d'Utrecht donne Milan à l'Autriche.
  • 1797 : Napoléon fait de Milan la capitale de sa République Cisalpine.
  • 1848 : comme de nombreuses villes européennes, Milan se soulève.
  • 1859 : Victor-Emmanuel II, futur roi d'Italie, s'empare du Milanais avec l'aide de Napoléon III à la suite de la bataille de Magenta.
  • 1860 : Milan est intégrée au royaume d'Italie.

Emblème de la ville

Les armes de la Commune de Milan sont constituées d'un blason blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne...) ou argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.), superposé d’une croix rouge ; le blason est surmonté d'une couronne noire ou or. Le tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) bordé (Le bordé est l'ensemble des bordages, c'est-à-dire l'ensemble des parties qui constituent la coque d'un bateau. Dans la construction européenne, le bordé est fixé...) d'une branche de laurier, lié par un ruban tricolore.

Le symbole naît au début du XI siècle de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes identiques, la...) de l'enseigne de la noblesse, de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.), avec celle du peuple (Le terme peuple adopte des sens différents selon le point de vue où l'on se place.), de couleur blanche.

En mars 1167, avec le serment de Pontida, se constitua entre les principales villes du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de l’Italie la Ligue Lombarde, dans le but de combattre l’empereur Frédéric Barberousse et conquérir l'indépendance. La Ligue adopta comme symbole l'emblème de Milan. En 1176, à la triomphale Bataille de Legnano, l'emblème fut hissée sur le "carroccio".

De cet instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être...) l'emblème milanais devint symbole d'autorité et autonomie, et beaucoup de villes du Nord Italie l'adoptèrent.

Autres symboles de Milan

La Vouivre (Biscione en italien), un des symboles de la cité de Milan
  • Le premier symbole de la ville est un animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de...) lié à l'étymologie du nom Mediolanum et à l'histoire de la fondation de la ville : la « laie semi-poilue » ( medio lanum).

La légende de la fondation de Milan veut que le Celte Bellovesos décida de construire une ville à l’endroit où il trouva l'animal magique que la déesse Belisama lui révéla dans un rêve. La sculpture (La sculpture existe depuis le paléolithique(il y a 25000 ans à peu près) et la petite figurine de Lespugue, sur ivoire de mammouth, est un très bel exemple de sculpture (taille directe par pression ou bien abrasion en frottant sur...) de cette « laie semi-poilue » se trouve sur un bas-relief (Le bas-relief est un type de sculpture. Sa particularité est de ne présenter qu'un faible relief, d'être à plat, le sujet représenté ne se détachant que...) du Palazzo della Ragione (dans l’antiquité, bâtiment de l’administration publique sur la place marchande de Milan).

  • Un biscione (la bissa en milanais, traduction de vipère ou serpent, équivalent de la vouivre), qui dévore un enfant ou un homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...), est le symbole de la maison Visconti, et par conséquent celui de la ville de Milan. C’est le symbole de la puissance et de éternité de la lignée, mais il est aussi le symbole du mal, et pour cette raison il n’est jamais choisi en héraldique.

Ce symbole a été inséré dans le logo de l’Alfa Romeo, en outre "la vipère" est un des symboles de l’Inter Milan, célèbre équipe de football. En 1978, ce symbole, avec une fleur (La fleur est constituée par l’ensemble des organes de la reproduction et des enveloppes qui les entourent chez les angiospermes (aussi appelées plantes à fleurs). Après la pollinisation, la...) dans sa bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot gueule s'utilise...), est devenu l’emblème de la société Fininvest de Silvio Berlusconi.

Page générée en 0.550 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique