Maladie auto-immune
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Les maladies auto-immunes sont dues à une hyperactivité du système immunitaire à l'encontre de substances ou de tissus qui sont normalement présents dans l'organisme.

Parmi ces maladies peuvent être cités la sclérose (La sclérose est une lésion élémentaire en pathologie dermatologique. Elle correspond à la rigidification anormale de la peau. Elle peut être localisée ou généralisée à l'ensemble du...) en plaques, le diabète de type 1 (Cet article traite du diabète de type 1, une forme de diabète sucré. Il existe d'autres types de diabètes : voir la page d'homonymie Diabète) (jadis appelé « diabète juvénile » ou « diabète insulino-dépendant »), le lupus, les thyroïdites auto-immunes, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, le syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances cliniques d'écart à la norme pas...) de Goujerot-Sjögren, la maladie de Crohn (La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l'ensemble du tube digestif, suspectée d'être de nature auto-immune.), etc.

Leur cause n'est pas encore bien élucidée : certaines d'entre elles sont considérées comme des maladies d'abondance. Le lien est par exemple avéré entre l'arthrite (L'arthrite (du grec arthron : articulation) est une inflammation aiguë ou chronique des articulations dont l'origine est rhumatismale ou infectieuse. Elle ne...) et l'obésité (L'obésité est l'état d'une personne, ou d'un animal, souffrant d'une hypertrophie de la masse adipeuse, qui se traduit par un excès de poids,...), et l'OMS déclare que l'arthrite est plus fréquente dans les pays développés (Les pays développés à économie de marché (PDEM) sont des pays dont la majorité de la population accède à tous ses besoins vitaux ainsi qu'à un certain confort et à l'éducation. Les...). La plupart des maladies auto-immunes sont probablement le résultat de causes multiples, telles qu'une prédisposition génétique (Une prédisposition génétique est la configuration génétique d'un organisme qui le rend vulnérable à un problème de...) stimulée par une infection, associée à la présence d'une substance chimique ou aliment.

Les femmes semblent être plus touchées par les maladies auto-immunes. On ignore pourquoi, bien qu'il ait été prouvé que les taux d'hormones soient liés à la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) de certaines maladies auto-immunes dont la sclérose en plaques.

Épidémiologie

Les auto-anticorps sont des anticorps dirigés contre des éléments de l'organisme qui les a fabriqués. Le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de ces auto-anticorps est élevé. Certains de ces auto-anticorps sont plus fréquemment retrouvés dans certaines maladies que l'on appelle maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) auto-immune :

  • Maladie de Berger : Ac anti-glomérule rénal
  • Maladie de Basedow : Ac anti-récepteurs de la TSH
  • Thyroïdite d'Hashimoto : Ac anti-thyroglobuline, Ac anti-thyropéroxydase
  • Myxoedème primaire : Ac anti-thyropéroxydase
  • Maladie cœliaque : Ac anti-endomysium, Ac anti-gliadine, Ac anti-transglutaminase
  • Rectocolite hémorragique : Ac anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophile
  • Maladie de Crohn : Ac anti-saccharomyces cerevisiae
  • Cirrhose (La cirrhose est une maladie chronique du foie dans laquelle l'architecture hépatique est bouleversée de manière diffuse par une destruction des cellules du foie (hépatocytes), suivie de...) biliaire primitive : Ac anti-mitochondries type Pyruvate déshydrogénase
  • Cholangite sclérosante primitive : Ac anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophile
  • Anémie (L'anémie (du privatif an- et du grec ancien haimos, « sang ») est une anomalie de l'hémogramme caractérisée par une diminution de la concentration...) de Biermer (Anémie pernicieuse): Ac anti-facteur intrinsèque, anti-cellule pariétale
  • Lupus érythémateux : Ac anti-ADN natif, Ac anti-Sm
  • Syndrome de CREST : Ac anti-centromères
  • Diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes (polyurie). Le mot « diabète » vient du grec ancien dia-baïno, qui...) de type 1 (jadis appelé « diabète insulino-dépendant » ou « diabète juvénile ») : AC anti-cellules Beta (Le genre Beta appartient à la famille des Chénopodiacées, tribu des Cyclolobae.) du pancréas (Le pancréas est un organe abdominal, une glande annexée au tube digestif. Il est rétropéritonéal, situé derrière l'estomac, devant et au-dessus des reins. Ses fonctions dichotomiques de...)
  • Sclérodermie systémique : Ac anti-Scl 70
  • Pemphigus Vulgaire : Ac anti-Desmogléine
  • Pemphigoïde bulleuse : Ac anti-Glycoprotéine Intégrine (Adhésion cellule-matrice)
  • Epidermolyse Bulleuse Acquise : Ac anti-Collagène IV
  • Dermatite (Les dermatites sont des maladies de la peau, elles peuvent avoir plusieurs causes.) herpétiforme : Ac anti-gliadine, Ac anti-endomysium
  • Myasthénie : Ac anti-récepteur de l'acétylcholine (Ac anti-RACh)
  • Syndrome myasthénique de Lambert-Eaton : Ac anti-canaux calciques voltage-dépendants (Ac anti-VGCC)
  • Polymyosite : Ac anti-Jo 1
  • Syndrome de Goujerot-Sjögren : Ac anti-SSA, Ac anti-SSB

Maladies suspectées d'être pour tout ou partie de nature auto-immune

  • La cystite interstitielle
  • La neuromyotonie
  • La sclérodermie
  • Le vitiligo (Le vitiligo est une maladie de l'épiderme qui se caractérise par des taches blanches qui apparaissent et s'étendent sur la peau.)
  • La vulvodynie
  • La maladie de Behçet
  • La Maladie de La Peyronie
  • La Maladie de Lyme (La maladie de Lyme est une maladie bactérienne. Elle est multiviscérale (pouvant affecter divers organes) et multisystémique (pouvant toucher divers systèmes)...)

Affections suspectées d'être des maladies auto-immunes

  • Le syndrome de Guillain-Barré (Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) ou syndrome de Guillain-Barré-Strohl est une maladie auto-immune inflammatoire du système nerveux périphérique. C'est une maladie acquise. On l'appelle également...)
  • Le lupus érythémateux disséminé (LED)
  • La sclérose en plaques
  • La névrite optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.)
  • Le psoriasis (Le psoriasis est une maladie de la peau d'origine mal connue, en partie génétique. Cette affection dermatologique touche 1 à 3 % de la population mondiale, aussi bien chez les femmes que chez les hommes.)
  • L'arthrite rhumatoïde
  • La thyroïdite d'Hashimoto
  • L'aplasie médullaire
  • Le syndrome de Reiter
  • La cirrhose biliaire primitive
  • Le syndrome des anticorps antiphospholipides
  • Le syndrome Opsoclonus Myoclonus
  • L'artérite temporale (artérite à cellules géantes)
  • L'encéphalomyélite aiguë disséminée
  • Le syndrome de Goodpasture
  • La granulomatose de Wegener
  • Le syndrome de Churg-Strauss
  • La maladie cœliaque
  • Le pemphigus vulgaire
  • La pemphigoïde bulleuse
  • L'épidermolyse bulleuse
  • La sarcoïdose (La sarcoïdose ou maladie de Besnier-Boeck-Schaumann (communément dénommée BBS) ou lymphogranulomatose bénigne est une maladie inflammatoire systémique de cause inconnue,...)
  • Le syndrome néphrotique
  • La maladie de La Peyronie
  • La myasthénie
Page générée en 0.010 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique