Lycée Charlemagne - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

lycée Charlemagne
Généralités
Création 1804
Pays France France
Coordonnées 48° 51′ 15″ Nord
       2° 21′ 37″ Est
/ 48.8541, 2.3604
  
Adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y...) 14, rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents quartiers, s'inscrivant de ce fait dans un réseau de voies à...) Charlemagne
75004 Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la...)
Site internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le...) www.lycee-charlemagne.fr
Cadre éducatif
Localisation

Le lycée Charlemagne se trouve 14 rue Charlemagne, en plein centre du quartier du Marais (En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une couche d'eau...), dans le 4e arrondissement de Paris.

La rénovation du lycée Charlemagne effectuée par le conseil régional d’Île-de-France et la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux villages)...) de Paris a été achevée en 1993.

Le porche d'entrée actuel a été créé à partir d'un plan du XVIIe siècle en démolissant un bâtiment qui empêchait l'accès du lycée par la rue Charlemagne, l'entrée se faisait alors par le 101 de la rue Saint-Antoine.

(M) Ce site est desservi par les stations de métro Saint-Paul et Pont Marie.

Histoire

Le lycée va de pair avec le collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) Charlemagne (ancien « petit lycée ») qui se trouve juste en face, dans la rue Charlemagne, et qui côtoie l'enceinte de Philippe Auguste (L’enceinte de Philippe Auguste est la plus ancienne des enceintes de Paris dont on connaisse le tracé avec précision. Partiellement intégrée dans les...) dont seul le parement extérieur subsiste encore.

En 1580, le cardinal de Bourbon achète à la duchesse de Montmorency l'hôtel (Un hôtel est un établissement offrant un service d’hébergement payant, généralement pour de courtes périodes. ...) de la Rochepot et Damville. Il le donne aux Jésuites, qui démolissent le corps de logis situé en bordure de la rue Saint-Antoine et le remplacent par une chapelle (Une chapelle est un lieu de culte chrétien qui peut, selon le cas, constituer un édifice distinct ou être intégré dans un autre bâtiment.) dédiée à Saint Louis.

Les Jésuites édifient entre 1627 et 1647, sur l'enceinte de Philippe-Auguste, un bâtiment destiné à devenir leur résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également...). Cette maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) devient l'une des plus célèbres de l'ordre. Elle est la demeure des confesseurs des rois, dont le père de La Chaise et de prédicateurs renommés tels Bourdaloue, ou Ménestrier.

De 1762 à 1767, les bâtiments sont désertés suite à l'expulsion de la Société de Jésus sous le ministère du duc de Choiseul.

Le 23 mai 1767, les Génovéfains du Val-des-Écoliers achètent la Maison des jésuites pour 400 000 livres ; ces chanoines réguliers de la réforme de Sainte-Geneviève quittent leur prieuré de Sainte-Catherine de la Couture (qui tombe en ruines) et occupent l'ancien noviciat des Jésuites, qu'ils nomment Prieuré Royal de Saint-Louis de la Couture (ou de la culture).

Ils en louent la grande galerie bibliothèque à la ville de Paris. On y établit, de 1773 jusqu'en l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1790, la bibliothèque publique de la ville de Paris.

À la Révolution française, la Constituante ayant supprimé les ordres monastiques, les bâtiments servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) de dépôt. Le 17 mars 1795, (27 ventôse an III) un arrêté du Directoire met la bibliothèque de la Commune à la disposition de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel...) national des sciences et des arts, qui en pille le fond (20 à 30 000 ouvrages).

En 1797, l'ancienne maison professe des jésuites devient l'École Centrale de la rue Saint-Antoine.

La loi du 11 floréal an XI (ler mai 1802), débaptise l'école centrale de la rue Saint-Antoine, qui devient le Lycée Charlemagne.

Le décret impérial du 24 brumaire an XIII manifeste la volonté d'installer le lycée près de la place des Vosges (La place des Vosges (place royale avant la Révolution) se trouve dans le Marais, faisant partie des 3e et 4e arrondissements parisiens. Conçue par Louis Métezeau, elle est la « sœur »...), dans la maison des Minimes ; mais le décret du 21 mars 1812 confirme son implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) et autorise l'agrandissement du lycée qui reçoit alors quatre cents pensionnaires (externes).

En 1815, il est débaptisé, et devient le Collège Royal de Charlemagne.

En 1840, il donne son nom à la rue et au passage qui le borde.

Le 28 février 1848, il reprend son nom actuel par le biais d'un arrêté du ministre provisoire de l'instruction publique (Le ministère de l'Instruction publique est le nom donné à l'actuel ministère de l'Éducation nationale, de la Révolution à 1932 en France. Par extension on peut rencontrer la même...).

En 1870, le couvent (Un couvent est un établissement religieux, généralement chrétien, où des clercs mènent une vie religieuse en communauté. Le couvent...) de l'Ave Maria, sis au no 13 de la rue Charlemagne, est démoli et sur ses ruines est construit le « petit lycée ».

Le 26 juillet 1988, l'ancienne bibliothèque ainsi que l'escalier (L’escalier est une construction architecturale constituée d'une suite régulière de marches, les degrés, permettant d'accéder à un étage, de passer d'un niveau...) principal font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut...) d'un classement au titre des monuments historiques et le reste du lycée d'une inscription au même titre. Le bicentenaire du lycée a été fêté en 2004.

Page générée en 0.083 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique