Lézard
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme « Lézard » s'applique, en français,
à plusieurs taxons distincts. Icône de redirection
Lézard
Un lézard commun de France : le lézard des murailles
Un lézard commun de France : le lézard des murailles
Taxons concernés
  • De nombreuses espèces parmi :
  • l'infra-ordre des Autarchoglossa
  • Les Geckos

mais aussi comme terme générique parmi :

  • Les Chamaeleonidae
  • Les iguanes

Les lézards sont des petits reptiles de l'ordre des Squamates. Ils partagent le fait d'avoir quatre pattes, des oreilles à tympan apparent sans conduit auditif externe, le corps recouvert d'écailles et la mue. Toutes les espèces ne perdent pas leur queue (autotomie) en cas d'agression et toutes n'ont pas des paupières mobiles comme c'est le cas pour les Gekkonidae et les Xantusiidae.

Étymologie et usage du mot

Le terme lézard dérive probablement du latin lacertus qui désigne aujourd'hui une famille et un genre particuliers (les Lacertidae et les Lacerta). Diverses espèces peuvent avoir un nom vernaculaire qui contient le terme lézard comme les geckos (lézard vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante est...) de Manapany) ou le lézard vert. Cependant ce terme est aussi un terme générique qui regroupe traditionnellement plus particulièrement des espèces de l'infra-ordre les Autarchoglossa présents en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...) mais aussi les geckos, les caméléons et les iguanes. Parmi les espèces Autarchoglossa, certaines espèces ne sont pas, à première vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.), considérées comme des lézards car ils ne possèdent pas de pattes, par exemple les orvets, serpents de verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre est constitué d’oxyde de silicium...), et les ophisaures. Les espèces d’Autarchoglossa les plus grandes comme les varans ne sont en général pas non plus considérés comme des lézards en raison de leur taille.

Galerie

Information icon.svg

Le lézard et l'homme

Bien que groupe non monophylétique, c'est-à-dire ne comprenant pas toutes les espèces descendantes de la même espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est un concept flou dont il existe une...), le terme lézard, pour les mêmes espèces qu'en français, existe également dans de nombreuses langues, par exemple l'anglais lizard, en allemand Echsen. Les lézards semblent rarement jouer un rôle symbolique important, sauf pour certaines cultures comme celle des Tarrotarro, un groupe aborigène australien. Les créatures mythologiques les plus proches sont vraisemblablement les dragons.

Les lézards ne sont cependant pas absents des mythes, on les retrouve notamment sur de nombreuses poteries Moche, un ancien peuple (Le terme peuple adopte des sens différents selon le point de vue où l'on se place.) du Pérou qui aimait les décorations animalières et a souvent peint des lézards. En Inde, selon la légende du Maharashtra, un varan indien a été utilisé afin de fortifier les murs du fort de Sinhagad(en) avec ses écailles durant la bataille du même nom(en).

Aujourd'hui, les lézards et plus particulièrement les iguanes sont des NAC prisés. Des espèces précises de lézard sont également mangées dans de nombreux pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision...) du monde (Le mot monde peut désigner :), par exemple les iguanes verts en Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est,...) du Sud, les Uromastyx en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des...) du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) par les tribus nomades.

Reproduction

La grande majorité des lézards est ovipare, les femelles pondant un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un...) d'œufs, généralement enterrés ou camouflés, mais il existe des espèces ovovivipares. La quasi-totalité des espèces ne se préoccupe pas des œufs, et aucune des petits, qui sont autonomes à la naissance. Les nouveau-nés peuvent même parfois servir de proies aux membres de leur propre espèce.

Page générée en 0.164 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique