Karl Müller (philologue) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Karl Wilhem Ludwig Müller ou Carl Müller (francisé en Charles Müller, latinisé en Carlus Müller, Carolus Mullerus ou Carolo Mullero), allemand né en 1813 dans le royaume indépendant d'Hanovre et mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...) en 1894 à Göttingen, est un philologue helléniste. Connu pour ses éditions de textes en grec ancien et ses traduction en latin (la langue scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les...) de l'époque), il est aussi paléographe, historien, géographe et cartographe antiquisant.

Biographie

Karl Müller et son frère, le philologue Theodor Müller, sont issus d'une famille de commerçants. Ils font leurs études à l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis,...) de Göttingen, mais seul Theodor y assumera une charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...) universitaire (sans chaire). Karl séjourne entre 1840 et 1869 à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la...), où il travaille comme chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés...) indépendant (privatgelehrte) pour des maisons d'édition française et anglaise. Pour consulter des manuscrits, il voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et démocratisé, au cours du...) aussi en Espagne, à l'Éscurial, à Rome, à Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est aujourd'hui devenue un...) et à Constantinople.

Bibliographie

Éditions de textes, traductions, cartes et collaborations de Karl Müller

  • Fragmenta historicorum graecorum, éd. grecque et trad. latine par Karl et Theodor Müller puis Victor Langlois, Paris, 1841-1870, 5 vol. (Scriptorum graecorum bibliotheca, 34, 37, 40 et 59) (en ligne) ; rééditions 1875-1885, 1928-1938 ; repr. Frankfurt am Main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir et manipuler des objets....), 1975.
    Contient : I. Fragmenta... Hecataei, Charonis, Xanthi, Hellanici, Pherecydis... [La pierre de Rosette, éd. par Letronne] etc. - 1841 ; II. Fragmenta... Cadmi Milesi, Dionysii Milesii, Hippyis Rhegini, Eugeonis Samii,... etc. - 1848 ; III. Fragmenta... Neanthis Cyziceni, Lysimachi, Nymphidis Heracleotae, Philini Agrigenti,... etc. - 1849 ; IV. Fragmenta... Praxagorae Atheniensis, Bemarchii Caesariensis, Eustathii Cappadocis,... etc. - 1851 ; V. Fragmenta... Pars prior: Fragmenta Aristodemi, Eusebii, Prisci, Joannis Antiocheni, Joannis Malelae,... etc. Pars altera : Historicorum Graecorum et Syriorum reliquiae in Armeniorum scriptis servatae,... etc. - 1870.
    Le repr. de 1975 contient Vol. 1, 1841 ; Vol. 2, 1848 ; Vol. 3, 1849 ; Vol. 4, 1851 ; Vol. 5, 1938.
  • Diodore de Sicile (La Sicile (Sicilia en italien) est une région autonome d'Italie et la plus grande île de la Méditerranée. Son chef-lieu est la ville de Palerme. Le drapeau,...), Diodori Siculi Bibliothecae historicae quae supersunt, éd. grecque et trad. latine par Ludwig Dindorf et Karl Müller, Paris, 1842-1844, 2 vol. (Scriptorum graecorum bibliotheca, 17 et 21).
  • Hérodote, Herodoti Historiarum libri IX, éd. grecque et trad. latine par Wilhelm Dindorf et Karl Müller, Paris, 1844 (Scriptorum Graecorum bibliotheca, 22) (en ligne) ; rééd. 1858 et 1877.
    Contient recognovit et commentationem de dialecto Herodoti praemisit Guilielmus Dindorfius. Suivi de Ctesiae Cnidii et chronographorum, Castoris, Erathosthenis, etc. : fragmenta dissertatione et notis illustrata a Carolo Müllero.
  • Arrien, Arriani Anabasis et Indica : Scriptores rerum Alexandri Magni [Historiens d'Alexandre], éd. grecque et trad. latine par Jean-Frédéric Dübner et Karl Müller, Paris, 1846 (Scriptorum graecorum bibliotheca, 25) ; repr. Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au nord-est de Los Angeles. C'est la...), 1979 .
    Contient Reliqua Arriani, Fragmenta scriptorum de rebus Alexandri Magni, Pseudo-Callisthenes, Itinerarium Alexandri.
  • Orationes Attici [Orateurs attiques], éd. grecque et trad. latine par Johann Georg Baiter, Ernst Anton Julius Ahrens et Karl Müller, Paris, 1846-1854, 2 vol. (Scriptorum Graecorum bibliotheca, 27 et 43) (en ligne).
  • Flavius Josèphe, Flavii Josephi Opera, éd. grecque et trad. latine par Wilhelm Dindorf, Jean-Frédéric Dübner, Karl et Theodor Müller, Paris, 1945-1847, 2 vol. (Scriptorum Graecorum bibliotheca, 23 et 32).
    Accedunt eclogae Photianae quae pertinent ad historiam Judaeorum. Subjecti sunt indices plenissimi et fragmenta nova Polybii, Dionysii, Dexippi, Eusebi.
  • Strabon, Strabonis Geographica : graece cum versione reficta, éd. grecque et trad. latine par Karl Müller et Jean-Frédéric Dübner, Paris, 1853-1858 [?], 2 vol. (Scriptorum Graecorum bibliotheca, 41) (en ligne).
    Comprend : I. Lib. I-lib. XVI, cap. II, 752 ; II. Lib. XVI, cap. II, 752-lib. XVII. Indices. Tabulae. Texte en grec ancien trad en latin en regard, introd. et index en latin. - Le titre des cartes : "Strabonis Geographicorum tabulae XV, instruxit Carolus Müllerus", et la préface qui les concerne ont été reliés en tête du 2e vol.
  • Karl Müller, Geographi Graeci minores : tabulae in Geographos graecos minores instructae, pars prima, Paris, 1855 (Scriptorum graecorum bibliotheca, 45) (en ligne) ; repr. Hildesheim, 1965 et 1990 , les 3 vol. .
    Contient le premier tome de l'atlas de cartes en 29 planches. La suite n'est pas parue [cf. An atlas of ancient geography, Londres, 1872-1874].
  • Geographi Graeci minores, e codicibus recognovit, prolegomenis annotatione indicibus instruxit tabulis aeri incisis illustravit, vol. 1, éd. grecque et trad. latine par Karl Müller, Paris, 1855 (Scriptorum graecorum bibliotheca, 44) (en ligne, bis ; ter) ; repr. Hildesheim, 1965 et 1990 .
    Contient Hannonis Carthaginiensis periplus, Scylacis, ut fertur, periplus, Dicaearchi, ut fertur, periplus, Agatharchidis de mari Erythraeo libri, Scymni Chii, ut fertur, periegesis, Dionysii Calliphontis F. periegesis, Isidori Characeni mansiones parthicae, Anonymi periplus maris Erythraei, Arriani Indica et Ponti periplus, Anonymi periplus Ponti Euxini, Anonymi stadiasmus maris magni, Marciani Heracleensis peripli.
  • Hérodote, The history of Herodotus : A new English version, trad. anglaise par George Rawlinson, [cartes par Karl Müller], Londres, 1858, 4 vol. (en ligne, bis).
  • Geographi Graeci minores, vol. 2, éd. grecque et trad. latine par Karl Müller, Paris, 1861 (Scriptorum graecorum bibliotheca, 54) (en ligne, bis) ; repr. Hildesheim, 1965 et 1990 .
    Contient Dionysii Byzantii anaplus Bospori Thracii, Dionysii orbis descriptio, Rufi Festi Avieni descriptio orbis terrae, Prisciani periegesis, Eustathii commentarii [in Dionysium periegesis], Anonymi paraphrasis [in Dionysium periegesis], Scholia in Dionysium, Nicephori geographia, Agathemeri Orthonis filii geographiae informatio, Anonymi summaria ratio geographiae in sphaera intelligendae, Anonymi geographiae expositio compendiara, Anonymi orbis descriptio, Chrestomathiae e Strabonis geographicorum librorum, Pseudoplutarchi libellus de fluviorum et montium nominibus et de iis quae in illis inveniuntur. 15 cartes prévues non publ.
  • Charles Müller, Rapports sur les manuscrits de la géographie de Ptolémée (Claudius Ptolemaeus (en grec : Κλαύδιος Πτολεμαῖος), communément appelé Ptolémée...) [1866], dans Archives des missions scientifiques et littéraires‎, 2e sér., 4, Paris, 1867, p. 279-298 (en ligne).
  • An atlas of ancient geography, biblical & classical. To illustrate the Dictionary of the Bible and the classical dictionaries, cartes par Charles Müller, sous la dir. de William Smith et George Grove, Londres, 1872-1874 ; nouv. éd. 1875 et 1933.
    78 p. en pag. multiples, 68 f. de cartes, dont 47 par Müller. Autre titre Dr. William Smith's ancient atlas.
  • Ptolémée, Claudii Ptolemaei geographia [livres 1-5], éd. grecque et trad. latine par Karl Müller puis par Curt Theodor Fischer, Paris, 1883-1901, 2 vol. (Scriptorum Graecorum bibliotheca, 65 et 68).
    Contient e codicibus recognovit, prolegomenis, annotatione, indicibus, tabulis instruxit. Vol. I-1 : livre I-III ; Vol. I-2 : livre IV-V. Le vol. II, avec les livres VI à VIII, n'a pas été publié.
  • Karl Müller, Claudii Ptolemaei Geographia. Tabulae XXXVI, Paris, 1901.
    a Carolo Mullero instructae. Contient 36 cartes posthumes de Müller.

À propos de Karl Müller

  • Les Géographes grecs. Tome I, Introduction générale. Pseudo-Scymnos, Circuit de la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par...), éd. et trad. par Didier Marcotte, Paris, 2000 (CUF, 403) .
    Particulièrement les pages XIII-XXII de l'introduction générale.
  • Richard J. A. Talbert, Carl Müller (1813-1894), S. Jacobs, and the making of classical maps in Paris for John Murray, dans Imago mundi, vol. 46, 1994, p. 128-150 (en ligne payant).
  • Richard J. A. Talbert, Mapping the classical world : major atlases and map series 1872-1990, dans Journal of Roman archaeology, 1992, p. 5-38.
  • Pierre Petitmengin, Deux têtes de pont de la philologie allemande en France : le Thesaurus Lingua Graeca et la Bibliothèque des auteurs grecs (1830-1867), dans Philologie und Hermeneutik im 19. Jahrhundert, 2, sous la dir. de M. Bollack et al., Göttingen, 1983, p. 76-107.
  • Raoul Baladié, Pour une nouvelle édition des Géographes grecs mineurs, dans Cahiers du Centre Georges Radet [Bordeaux III], 2, Talence, 1982, p. 1-14 .
  • Aubrey Diller, The tradition of the minor Greek geographers, New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule 8 143 200 habitants. Son...), Lancaster, Oxford, 1952 (Philological monographs, 14) ; Addenda ; repr. Amsterdam, 1986. Sur Müller voir p. 81, n. 24. Contient un stemma du ms. Athos, Vatopedi 655 (et des folios arrachés Paris, BnF, Suppl. grec 443 A + Londres, British Library add. 19391), la liste des savants qui se sont intéressés à ces textes, du XVIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4...) à 1948, et de leurs travaux (cf. Baladié, p. 7-8 et Marcotte, p. XXII), ainsi qu'une édition semi-diplomatique du Périple anonyme du Pont-Euxin.
  • Armand d'Avezac, Grands et petits géographes grecs et latins, esquisse bibliographique des collections qui ont été publiées, entreprises ou projetées, et revue critique du volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) des Petits géographes Grecs, avec notes et prolégomènes de M. Charles Müller, compris dans la Bibliothèque des auteurs grecs de M. Ambroise Firmin-Didot, Paris, 1856 (Nouvelles annales des voyages, mars-mai 1856) (en ligne).
  • Louis De Mas-Latrie, Geographi Graeci minores, ed. C. Müller, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 16, Paris, 1855, p. 359-362 (en ligne, bis et ter).
Page générée en 0.261 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique