Jaguarondi - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Jaguarondi
 Puma yagouaroundi
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Felinae
Genre Puma
Nom binominal
Puma yagouaroundi
(Geoffroy, 1803)
Synonymes
  • Felis yaguarondi
  • Herpailurus yagouaroundi
  • Herpailurus yaguarondi
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Répartition géographique
Leefgebied jaguarundi.JPG

Le jaguarondi (Puma yagouaroundi) encore appelé eyra ou chat loutre est une petite espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la...) de félin d'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan...) à la robe uniformément noire, gris-brun ou rousse.

Habitant tant les forêts primaires que les prairies, il se répartit du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) des États-Unis à l'Argentine. Facilement apprivoisable, il fut utilisé comme chat domestique par les populations pré-colombiennes et pourrait être le seul félin à vivre en couple.

Description

Le jaguarondi est un chat au corps tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de...) avec ses petites pattes fines et sa longue queue mince. La tête, petite et aplatie, porte de petites oreilles arrondies. Les yeux de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) bleue à ambre (L’ambre est une oléorésine fossile sécrétée par des conifères, entre autres utilisée dans l'industrie et pour la fabrication d'objets ornementaux.) foncée sont rapprochés et cerclés de poils clairs.

Le jaguarondi mesure de 77 à 140 cm de long, dont 33 à 60 cm pour la queue, soit environ 40 % de la longueur totale. La hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) au garrot peut atteindre 55 cm, mais varie généralement entre 30 et 40 cm de hauteur. Le jaguarondi pèse entre 3 et 9 kg, les femelles sont plus petites que les mâles. Par exemple, au Belize, les femelles pèsent en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de...) 4,4 kg et les mâles 5,9 kg.

La robe est unie, on en distingue trois couleurs distinctes : une coloration brun-gris, une dans les tons roux à rougeâtres et la dernière est noire du fait du mélanisme. Bien que l'on rencontre plus fréquemment les formes grises et noires en milieux humides et les formes rousses en milieux arides, il arrive que dans une même portée naissent indifféremment des jaguarondis roux et des brun-gris. Le terme « eyra » s'applique essentiellement à la forme rousse, dont on pensait autrefois qu'il s'agissait d'une espèce différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie à...) du jaguarondi. Le poil (Le poil est une production filiforme de l'épiderme, couvrant partiellement ou intégralement la peau des mammifères. Lorsque la couverture de la peau est complète, on parle de pelage chez...) n'a pas la même teinte sur toute sa longueur, d'où une impression de changement de couleur lorsqu'il se hérisse : chez les chats domestiques, on dit que ce type de robe présente un « ticking » ou est « agouti ».

Une étude génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) sur plusieurs allèles responsables du mélanisme révèlent que la forme rousse est ancestrale et que la robe foncée est le résultat d'une évolution.

Le jaguarondi naît tacheté et prend sa coloration unie rapidement.

Information icon.svg

Les rares animaux avec lesquels il peut être confondus sont le puma, qui partage sa robe unie mais qui est beaucoup plus gros, et la tayra dont la queue est plus fournie.

Page générée en 0.250 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique