Imprimante - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Caractéristiques

Caractéristiques générales

Il est important de considérer les caractéristiques suivantes dans le choix d’une imprimante :

  • la vitesse d’impression : le nombre de pages imprimées par minute ; pour les imprimantes couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).), le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de pages imprimées par minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le terrain....) peut varier selon que l’impression se fasse en noir et blanc (Le noir et blanc sont considérés ou non comme des couleurs selon la discipline qui en parle : imprimerie, photographie, physique, peinture,...) ou en couleur ;
  • la résolution : la précision de l’impression ; la précision est mesurée en points par pouce (ppp ou dpi pour dot per inch en anglais) ; pour les imprimantes couleur, la résolution peut varier selon que l’impression se fasse en noir et blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre...) ou en couleur ;
  • la mémoire de l’imprimante : elle mesure la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre...) d’information en attente d’impression que l’imprimante peut conserver dans sa mémoire ;
  • Les consommables
    • les produits d'impression : comme les cartouches qui sont rarement standard ; voir les façons d’économiser sur le coût des cartouches dans la section Stratégie de vente ;
    • le papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et est...) conditionné par :
      • le format de papier : la taille maximale des feuilles que l’imprimante peut accepter ;
      • le type d’alimentation du papier vierge : les deux principaux types d’alimentation sont :
        • l’alimentation par bac ou tiroir qui utilise un stockage interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en...) d’un grand nombre de feuilles de papier,
        • l’alimentation par plateau qui utilise un stockage externe d’une petite quantité de feuilles (de 50 à 100) ;
  • l’interface : liaison série, port parallèle, USB, Wi-Fi (Le wifi ou wi-fi (prononcé /wifi/) est une technologie de réseau informatique sans fil mise en place pour fonctionner en réseau interne et, depuis, devenue un moyen d'accès à haut débit à Internet. Il est basé sur la norme...), ethernet/IPv4, ethernet/IPv6 ;
  • d’autres caractéristiques physiques comme la dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est...), le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de...) et le niveau sonore peuvent aussi être importantes dans certains ou le temps de préchauffage (le temps de chauffage (Le chauffage est l'action de transmettre de l'énergie thermique à un objet, un matériau.) de l’imprimante avant le début de l’impression) ;

Imposition

L'imposition, terme d'imprimerie, désigne la manière dont les pages composées sont placées sur le papier.

Recto seul

La désignation « mode simplex » est parfois utilisé pour le fait d'imprimer sur une seule face.

Recto-Verso

Le mode recto-verso, appelé aussi mode duplex, permet d’imprimer sur les deux côtés d’une feuille (La feuille est l'organe spécialisé dans la photosynthèse chez les végétaux supérieurs. Elle est insérée sur les tiges des...). Il existe le mode recto-verso manuel et le mode recto-verso automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes...). Le mode manuel consiste à repositionner le papier de la manière indiquée pour imprimer sur le second côté. Le mode automatique n’a besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) d’aucune manipulation mais dépend des capacités de l’imprimante, il n’est donc pas valable sur toutes les imprimantes. Il existe également les dénominations Tumble et NoTumble, elles correspondent respectivement, à imprimer en recto-verso de manière à obtenir une lecture en tournant les pages comme un bloc-notes, et comme un livre normal.

Mode livret

Il permet d’imprimer en recto-verso et de manière à ce que chaque côté d’une feuille contienne deux pages. (Une illustration serait la bienvenue)

Méthodes de traction du papier

Listing

Le type de papier dominant pour les imprimantes jusque dans les années 1980 était le papier listing ou papier continu. Ce support est une longue bande de papier bordée de chaque côté de marges perforées à intervalles serrés appelées bandes Caroll. C'est par ces perforations que l'imprimante (Les imprimantes ont été conçues dès l’apparition des premiers ordinateurs, pour permettre la consultation et la conservation sur support papier des résultats produits...) entraîne le papier, à l'aide de roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) dentées. Le papier listing se présente replié en accordéon, et ces plis sont prédécoupés pour permettre de détacher manuellement le papier après impression. Les bandes Caroll sont également prédécoupées.

Le papier continu a l'avantage de donner la capacité d'imprimer des volumes considérables de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) à des imprimantes non dotées d'un chargeur de feuilles (et donc plus simples et moins chères). C'est pourquoi il est encore utilisé dans des applications d'enregistrement de données.

En revanche, il a l'inconvénient de nécessiter des manipulations pour obtenir des feuilles individuelles prêtes à être classées, reliées ou envoyées par courrier. Il faut en effet détacher les feuilles successives et retirer les bandes Caroll, ce qui en outre laisse les traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de...) du prédécoupage sur les bords des feuilles obtenues. C'est pourquoi, comme les avancées de la micro-informatique (La micro-informatique est un terme désignant les « petits » (le préfixe μιχρο, venant du grec) ordinateurs personnels; le terme même (en...) popularisaient l'infographie (L'infographie (aussi appelée faussement image de synthèse, terme qui se rapporte plus spécifiquement à la création d'images à vocation perspectiviste...) et les logiciels de bureautique (Le terme de bureautique désigne la mécanisation et l'automatisation du travail de bureau, soit les processus de production, d'expédition, de réception et...) WYSIWYG, le papier listing a progressivement été abandonné au profit de l'utilisation de feuilles individuelles.

Feuille à feuille

Depuis l’apparition des premières imprimantes à laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme...), le papier à caroles a petit à petit disparu : la traction du papier se fait dorénavant par des rouleaux qui enserrent et guident le papier tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de son chemin dans l’imprimante. Néanmoins, si cette méthode permet l’utilisation de papier normal, elle ne garantit pas toujours un cadrage parfait du papier, et est plus sujette aux bourrages.

Bobine

Une part des imprimantes industrielles n'utilisent pas le feuille à feuille mais le mode continu. Ce sont des bobines de papier, qui se présentent comme de gros rouleaux, qui alimentent ces machines. Ce mode est plus rapide et plus sûr que le feuille à feuille. Comme il provoque une gâche importante en début et en fin d'impression et qu'il exige un massicotage en sortie, ce mode ne convient qu'à des productions industrielles importantes telles qu'on en pratique en éditique.

Page générée en 0.009 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique