Huile essentielle - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

On appelle huile essentielle (ou parfois essence végétale) le liquide concentré et hydrophobe des composés aromatiques (odoriférants) volatils d'une plante. Il est obtenu par distillation ou extraction chimique par solvants (eau, alcool, etc.). Contrairement à ce que suppose la dénomination, ces extraits ne sont pas forcément huileux.


« Produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d’une matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état...) première végétale botaniquement définie, soit par entraînement par la vapeur () d’eau, soit par distillation (La distillation est un procédé de séparation de substances, mélangées sous forme liquide. Elle consiste à porter le mélange à ébullition et à recueillir une fraction légère appelée...) sèche, ou par un procédé mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit...) approprié sans chauffage (Le chauffage est l'action de transmettre de l'énergie thermique à un objet, un matériau.). L’huile essentielle est le plus souvent séparée de la phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) aqueuse par un procédé physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...) n’entraînant pas de changement significatif de sa composition »

C'est un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi appelée...) de molécules variées, comprenant en particulier des terpènes (hydrocarbures non aromatiques), c'est-à-dire dérivés de l'isoprène (L'isoprène est un synonyme commun du composé chimique 2-méthylbuta-1,3-diène. C'est un des quatre isomères du pentadiène qui possède des...) et non du benzène (Le benzène est un hydrocarbure aromatique monocyclique, de formule C6H6, également noté Ph-H, φ-H ou encore Ar-H. Ce composé organique incolore (il a...), et des composés oxygénés (alcools, aldéhydes, cétones).

L'obtention des huiles essentielles se fait soit par entraînement par la vapeur d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) dans une opération de distillation, soit par distillation sèche, soit par expression à froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) (zestes). Dans ce dernier cas, une certaine ambigüité existe sur la dénomination d'huile essentielle (On appelle huile essentielle (ou parfois essence végétale) le liquide concentré et hydrophobe des composés aromatiques (odoriférants) volatils d'une plante. Il est obtenu par...). Selon l'AFNOR, il faut utiliser le terme d'essence alors que la Pharmacopée française et la Pharmacopée européenne utilisent le terme d'huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à l'état liquide à température ambiante et qui ne se mélangent pas à...) essentielle. Le terme d'huile essentielle a été retenu par les spécialistes en pharmacognosie.
La quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur...) d'huile essentielle contenue dans les plantes est toujours faible, parfois très faible, voire infime. Ceci explique le coût élevé des huiles essentielles, il est lié à la rareté et non au procédé d'extraction qui reste le même pour la plupart des plantes. Il faut parfois plusieurs tonnes de plantes pour obtenir un litre (Le litre (du grec λίτρα lítra, ancienne mesure de capacité – une livre de douze onces – égale au seizième du...) d'huile essentielle. Il existe différents procédés d'extraction (souvent chimiques) mais, pour l'aromathérapie, seuls quelques-uns assurent une bonne qualité finale.

Classification des huiles essentielles

  • carbures terpéniques et sesquiterpéniques :
    • huile essentielle de térébenthine : alpha-pinène, camphène
    • huile essentielle de genévrier : alpha-pinène, camphène, cadinène
    • huile essentielle de citron : limonène (Le limonène C10H16 est un hydrocarbure terpénique présent dans de nombreuses huiles essentielles à partir desquelles il peut être obtenu par distillation....)
  • alcools
    • huile essentielle de coriandre : linalol
    • huile essentielle de bois de rose : linalol
    • huile essentielle de rose : géraniol
  • mélange d'esters et d'alcools
    • huile essentielle de lavande : linalol, acétate de lynalyle
    • huile essentielle de menthe : menthol (Le menthol est un composé organique covalent obtenu soit par la synthèse, soit depuis l'extraction à partir de l'huile essentielle de menthe poivrée ou d'autres huiles essentielles de menthe. Le...), acétate de menthyle
  • aldéhydes
    • huile essentielle de cannelle : aldéhyde cinnamique
    • huile essentielle de citronelle : citral et citrannal
    • huile essentielle d'eucalyptus (Les eucalyptus, (du grec εὐ-eu: bien, et καλυπτὀς-caluptos: couvert, recouvert), forment un groupe très riche d'arbres du genre Eucalyptus, de...) citriodora : citronellal
  • cétones
    • huile essentielle de carvi : carvone
    • huile essentielle de sauge : thuyone
    • huile essentielle de thuya : thuyone
  • phénols
    • huile essentielle de thym : thymol
    • huile essentielle de sarriette : carvacrol
    • huile essentielle d'origan : thymol et carvacrol
    • huile essentielle de girofle : eugénol
  • éthers
    • huile essentielle d'anis vert (L’anis vert, est une plante herbacée de la famille des Apiacées, cultivée comme plante condimentaire pour ses feuilles et ses graines aromatiques.), de badiane : anéthol
    • huile essentielle de fenouil : anéthol
    • huile essentielle d'eucalyptus globulus : eucalyptol
    • huile essentielle de cajeput : eucalyptol
    • huile essentielle de niaouli
  • peroxydes
    • huile essentielle de chénopode : ascaridol
    • huile essentielle d'ail : allicine

Note : Les huiles essentielles sont constituées dans leur grande majorité d'un mélange assez complexe de monoterpènes, sesquiterpènes, alcools, esters, aldéhydes, oxydes, etc. Il y a quelques exceptions : huile essentielle de gaulthérie couchée composée à plus de 99,5 % de salicylate de méthyle (un ester aromatique).

Page générée en 0.107 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique