Hippocrate - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Diagnostic

Hippocrate a commencé à classer les maladies en maladies aiguës, chroniques, endémiques et épidémiques, et à utiliser des termes tels que, « exacerbation, rechute, résolution, crise paroxysme, pic et convalescence ». Une autre des grandes contributions d’Hippocrate peut être trouvée dans ses descriptions des symptômes, des signes physiques, du traitement chirurgical et du pronostic de l’empyème thoracique (pleurésie purulente), c'est-à-dire de la suppuration de la muqueuse (Les muqueuses (du latin mucus) sont des minces couches de tissus d'origine ectodermique constituées de cellules épithéliales, et de tissu conjonctif sous-jacent qui se...) pleurale dans la cavité thoracique. Ses enseignements demeurent pertinents de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent...) pour les étudiants en pneumologie (En médecine, la pneumologie est la branche qui s'occupe de maladies des poumons et du tractus respiratoire. Elle est, en général,...) et en chirurgie (La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les tissus, notamment par incision et suture. Un médecin spécialisé dans cette discipline est un chirurgien. Un acte médical pratiqué...). Hippocrate (Hippocrate le Grand ou Hippocrate de Cos (en grec : Ἱπποκράτης), né vers 460 av. J.-C dans...) a été le premier chirurgien thoracique répertorié et ses conclusions sont toujours valables.

L'école hippocratique de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et cherchant à...) a correctement décrit les maladies du rectum (Le rectum est le segment terminal du tube digestif, juste avant que celui-ci ne débouche à l'extérieur par le canal anal. L'« ampoule rectale » permet le stockage des matières fécales en...) et leur traitement, en dépit d’une conception erronée de la médecine. Les hémorroïdes, par exemple, qu’on croyait causées par un excès de bile (La bile est un fluide jaune-verdâtre, basique (pH compris entre 7,6 et 8,6) qui favorise la digestion, plus spécifiquement celle des graisses. Elle est produite en continu...) et de flegme, étaient traitées par les médecins de l’époque d’Hippocrate par des moyens relativement avancés.La cautérisation et l’excision sont décrites dans le Corpus hippocratique, en plus des méthodes les plus utilisées: la ligature des hémorroïdes et leur assèchement au fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie...) chaud. D'autres traitements tels que l'application de différents baumes sont également proposés. Aujourd'hui, le traitement [des hémorroïdes] comprend encore la cautérisation, la ligature, et l’excision. En outre, certains des concepts fondamentaux de la proctoscopie décrits dans le corpus, sont encore en vigueur. Par exemple, les utilisations du spéculum (Un spéculum est un outil médical - généralement en métal ou à usage unique en plastique - permettant d'explorer une cavité...) rectal, un dispositif médical (Un dispositif médical est défini comme:) courant, sont exposés dans le Corpus hippocratique. Ce qui constitue la première référence connue à l’endoscopie.

Contributions directes à la médecine

Doigts en baguettes de tambour secondaire à une hypertension artérielle (L' hypertension artérielle, ou HTA, est définie par une pression artérielle trop élevée.) pulmonaire (Les pulmonaires sont des plantes de la famille des Boraginacées appartenant au genre Pulmonaria. Elles doivent leur nom au fait que, selon les Romains, leur racine était censée guérir les maladies du poumon (pulmonaria...) chez un patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) atteint du syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances...) d'Eisenmenger. Décrit pour la première fois par Hippocrate, l’aspect des doigts en baguette de tambour est également connu sous le nom « d’Hippocratisme digital ».

Hippocrate et ses disciples ont été les premiers à décrire de nombreuses maladies et affections médicales. On lui attribue la paternité de la première description de l’hippocratisme digital, un signe important pour le diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation,...) de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive, abrégée BPCO, est un groupe de maladies chroniques systémiques d'origine respiratoire,...), du cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière...) du poumon (Le poumon est un organe invaginé permettant d'échanger des gaz vitaux, notamment l'oxygène et le dioxyde de carbone. L'oxygène est nécessaire au métabolisme de l'organisme, et le dioxyde de...) et des cardiopathies congénitales cyanogènes. Pour cette raison, le symptôme (Un symptôme représente une des manifestations subjectives d'une maladie ou d'un processus pathologique, tel qu'exprimé par le patient. En général, pour une pathologie...) des doigts en baguette de tambour est parfois appelé Hippocratisme digital. Hippocrate a également été le premier médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses patients. Son métier est intimement lié avec...) à décrire dans Pronostic la face hippocratique, le changement qui se produit dans le visage au moment de la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...), ou pendant une longue maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.). Shakespeare fait allusion à cette description dans sa relation de la mort de Falstaff dans Henry V acte II, scène III.

Œuvre

Peinture murale représentant Galien et Hippocrate. XIIe siècle; Anagni, Italie

Hippocrate est largement considéré comme le « Père de la Médecine ». Ses contributions ont révolutionné la pratique de la médecine, mais après sa mort, les progrès de la discipline ont marqué le pas. Hippocrate était tellement révéré que ses enseignements ont été considérés comme trop parfaits pour pouvoir être améliorés et qu’aucun progrès significatif dans le domaine médical n’a plus été réalisé pendant longtemps, tant le dogme interdisait toute remise en cause. Les siècles qui ont suivi la mort d'Hippocrate furent marqués plus souvent par des retours en arrière que par de nouveaux progrès. Par exemple, après l’époque d'Hippocrate, la pratique d’écrire l’histoire de cas cliniques a disparu selon Fielding Garrison.

Page générée en 0.069 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique