Guêpe
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Nom vernaculaire ou
nom normalisé ambigu :
Le terme « Guêpe » s'applique, en français,
à plusieurs taxons distincts. Icône de redirection
Guêpe
Guêpe
Guêpe
Taxons concernés

Super-familles :

  • Vespoidea
  • Apoidea
  • Cynipoidea

Familles :

  • Pompilidae
  • Scoliidae
  • Vespidae (la plupart des guêpes)
  • Sphecidae (dont des guêpes solitaires)
  • Crabronidae (dont des guêpes fouisseuses)
  • Cynipidae (guêpes à galle ou mouches à galle)
Autres articles sur les guêpes
  • Quelques guêpes à la lettre G
Autres pages sur les guêpes
  • Guêpe (homonymie)


Les guêpes sont des insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour...) de l'ordre des hyménoptères (sous-classe des ptérygotes, groupe des néoptères). Ces insectes, solitaires ou sociaux, nourrissent leurs couvains de viande crue exclusivement.

Morphologie

D'une taille variant habituellement de 10 à 19 millimètres, les guêpes ont une morphologie de base proche de celle des abeilles et des fourmis sexuées : une tête notamment dotée de mandibules et d'une paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts a et b, et il s'écrit alors :) d'antennes, d'une paire d'yeux composés et de trois ocelles infrarouges, un thorax (Le thorax est une région anatomique de certains animaux vertébrés ou arthropodes.) sur lequel sont fixées six pattes et quatre ailes membraneuses, enfin l'abdomen (L’abdomen désigne une partie du corps humain ou du corps d'un animal.) arborant des couleurs vives avec à son extrémité un aiguillon relié à une glande à venin (Le venin est une substance toxique qui est un mélange complexe de substances chimiques variées, surtout des enzymes qui servaient à l'origine à faciliter la digestion des proies. Plus...).

En 1999, la plus petite guêpe connue, Mymaridae, mesurait 0,2 mm.

Piqûres de guêpe

  • On comptabilise une quinzaine de morts par piqûres d'hyménoptères (abeilles, guêpes et frelons) par an en France, principalement chez les personnes allergiques. Seule la femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le cadre d'une reproduction anisogamique.) est pourvue d'un aiguillon venimeux.
  • Les piqûres peuvent être très dangereuses en cas d'allergies.
  • La guêpe pique avec beaucoup d'ardeur car son aiguillon n'est pas équipé de harpon; de ce fait elle peut piquer (Le verbe « piquer » a de nombreuses acceptions :) à répétition sans perdre la vie (La vie est le nom donné :), contrairement à l'abeille.

Classification

Les guêpes fouisseuses

Guêpe bâtissant des loges en terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par...) pour stocker les proies qui serviront de réserves de nourriture à ses propres larves.

Il en existe environ 9 000 espèces à travers le monde (Le mot monde peut désigner :). Ce sont des insectes solitaires. Pour son nid (Le nid désigne généralement la structure construite par les oiseaux pour contenir leurs œufs et fournir un premier abri à leur progéniture. Les nids sont généralement fabriqués à partir de...), la femelle peut :

  • utiliser diverses cavités (tiges creuses, anfractuosités) ;
  • bâtir de toutes pièces des loges (en terre) ;
  • creuser plusieurs cellules dans le sol.

Le nid sera rempli d'arthropodes (insectes matures, larves, araignées) souvent paralysés à l'aide de son venin et sur lesquels elle pond.

Les pompiles

Ce sont des insectes solitaires. La femelle nourrit ses larves avec des araignées (une araignée par œuf). Soit elle utilise le nid de l'araignée, soit elle utilise une cavité préexistante, soit elle creuse un terrier avant ou après avoir capturé une proie (Une proie est un organisme capturé vivant, tué puis consommé par un autre, qualifié de prédateur.).

Les guêpes maçonnes et guêpes sociales

Les guêpes maçonnes (familles des Vespidae) sont des guêpes formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la...) des petits nids d'argile (L'argile (nom féminin) est une roche sédimentaire, composée pour une large part de minéraux spécifiques, silicates en général d'aluminium plus ou moins...) ou de boue (En sédimentologie, la boue est un mélange d'eau et de particules sédimentaires fines de limons et d'argiles.). Certaines espèces sont solitaires, d'autres sont sociales.

Quelques espèces communes

  • Vespula vulgaris – guêpe commune
  • Vespula germanica – guêpe germanique
  • Vespa crabro – frelon
  • Polistes dominula
Page générée en 0.430 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique