Gratte-ciel - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Économie

La construction d’un gratte-ciel est très liée à la bonne santé économique de la ville ou de la région dans lequel il est construit. Construire un gratte-ciel de 100 étages coûte plus cher que construire deux tours équivalentes de cinquante étages, principalement car sa durée de construction est deux fois plus longue, avec une plus forte immobilisation du capital. Les intérêts financiers peuvent représenter 40 % du coût de construction d’une tour de très grande hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.). Selon Adrian Smith, architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut être un...) américain et l’un des principaux concepteurs de gratte-ciel (Un gratte-ciel (calque de l'anglais skyscraper) est un immeuble de très grande hauteur. Il n'existe pas de définition officielle ni de hauteur minimale à partir...), la construction d’un bâtiment de très grande hauteur est donc difficilement voire rarement rentable. Pour cela, il faut être extrêmement vigilant (Le SNLE Vigilant (S30) de la Royal Navy est le 3eme des 4 sous-marin de la classe Vanguard.) à l’immobilisation du capital, à l’utilisation finale des locaux et surtout au contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) des terrains aux alentours. En effet, la construction d’une très grande tour donne de la valeur au quartier environnant comme cela s’est produit par exemple avec le secteur de Pudong à Shanghai (Shanghai (chinois : 上海 ; en pinyin shànghǎi prononciation ; shanghaïen : zanhe ;...) (Jin Mao Tower) ou à Canary Wharf à Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les...) (Tour Radden). La rentabilité économique d’une tour de très grande hauteur est donc à replacer dans une rentabilité globale sur plusieurs années d’un quartier ou d’une ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations...). D’où l’émergence des plus hautes tours actuelles dans des villes en plein développement, en recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique,...) de notoriété ou de visibilité (En météorologie, la visibilité est la distance à laquelle il est possible de distinguer clairement un objet, quelle que soit l'heure. On peut mesurer la visibilité horizontale et verticale, souvent différentes...) et dans un pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) ou région avec d’importants capitaux disponibles comme c’est le cas pour les émirats pétroliers du Golfe (Un golfe (italien golfo, grec kolpos, pli) est une partie de mer avancée dans les terres, en général selon une large courbure.) ou les provinces maritimes chinoises.

La construction d’un bâtiment de grande hauteur permettait aussi à l’entreprise qui l’occupait une rationalisation de son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) en regroupant tous ses salariés en un même lieu tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) et une augmentation de sa notoriété et de son image. Ce fut le cas de la Willis Tower (La Willis Tower (appelée Sears Tower jusqu'à l'été 2009) est un gratte-ciel de Chicago (Illinois, États-Unis), achevé en 1974 et œuvre de l'architecte...) à Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au nord-est...) ou des tours Petronas (Les tours jumelles Petronas de Kuala Lumpur en Malaisie ont étés conçues par l’architecte Cesar Pelli et inaugurées en 1998. Avec 452 mètres et 88 étages,...) à Kuala Lumpur (La ville de Kuala Lumpur, qui signifie "confluent vaseux" en malais, est une métropole de 4 millions d'habitants. C'est la capitale de la Malaisie. Comme son nom l'indique, la ville est au confluent de deux cours d'eau. Le plus...).

Le coût total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire...) d'un gratte-ciel de plus de 150 mètres de hauteur peut atteindre plusieurs milliards de $.

Quelques exemples :

  • Hearst Tower (Charlotte) (USA), 201 m, 2002, 200 millions de $
  • Shanghai World Financial Center, Shanghai, 492 m, 2008, 850 millions de $
  • Tour Granite, Paris-La Défense, 184 m, 2008, 180 millions d'euros
  • Burj Khalifa (La Burj Khalifa (en arabe : برج خليفة, tour de Khalifa), appelée Burj Dubaï jusqu'à son inauguration, est un gratte-ciel situé à Dubaï (Émirats...), Dubai, 818 m, 2009, 1 milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999 999)...) de $
  • Tour CMA-CGM, Marseille, 147 m, 2009, 300 millions d'euros
  • Freedom Tower (Le nouveau World Trade Center Tower 1 ou (Freedom Tower) est la tour centrale du nouveau complexe du World Trade Center, qui vise à refermer l'énorme trou laissé par la destruction du précédent complexe le 11 septembre 2001. Situé au sud de...), New-York, 541 m, 2013, 3,1 milliards de $
  • Tour Signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont employés depuis la nuit...), Paris-La Défense, 301 m, 2014, 600 millions d'euros

Il arrive parfois que les travaux soient interrompus pour des raisons financières. Lors de la crise financière d'automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et l'hiver.) 2008 les travaux ont ainsi été interrompus sur la Tour de Russie à Moscou () et au Chicago Spire (La Chicago Spire (Flèche de Chicago) est un gratte-ciel résidentiel de forme hélicoïdale actuellement en construction à Chicago en Illinois. La fin des travaux est prévue pour 2012. Avec ses...) à Chicago.

On a parfois remarqué que l'apogée (Un apogée (du grec apogeios : loin de la terre ; apo : loin + gê : Terre), dans les domaines de l'astronomie et de l'astronautique, est le point extrême de l'orbite...) de la construction de gratte-ciel coïncidait avec une période de crise économique. Ainsi l'achèvement de la construction de l’Empire State Building et de la tour Chrysler en 1930/1931 coïncide avec la grande crise économique des années 1930. L'achèvement des tours du World Trade Center () et de la tour Sears (La Sears Tower est un gratte-ciel de Chicago (Illinois), aux États-Unis, achevé en 1974 de l'architecte Bruce Graham.) aux États-Unis en 1973/1974 coïncide avec le début de la crise économique des années 1970. La fin de la construction des tours Pétronas en Malaisie et de la tour Baiyoke en Thaïlande en 1997, plus hautes tours de ces pays et de la région a coïncidé avec le début de la crise asiatique de 1997. La construction de la plus haute tour du monde (Le mot monde peut désigner :) à Dubaï en 2010 à coïncidé a un mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) près à une grave crise économique dans la ville-état.

Cela peut s'expliquer par le fait que la construction des plus hautes tours symbolise les excès des périodes de boom économique auxquelles succèdent des périodes de crise (cycle économique), le cycle étant particulièrement marqué dans l'immobilier, une activité d'investissement comme la construction aéronautique (La construction aéronautique regroupe les métiers de la conception, de la fabrication et de la commercialisation des aéronefs, tels les avions. Elle est une des activités du secteur économique de...) ou la construction navale.

Page générée en 0.096 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique