Glaciologie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La glaciologie est une science de la Terre qui étudie la nature physique et chimique des systèmes glaciaires et périglaciaires. Il s'agit donc de l'étude de la cryosphère, c'est-à-dire de tout ce qui a trait aux glaciers, à la glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) et aux phénomènes liés à la glace comme le pergélisol, la transformation de la neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et agglomérée en flocons pouvant être ramifiés d'une infinité de façons. Puisque les flocons sont composés de petites...) en névé puis en glace, les interactions air-neige, etc.

Les glaciologues se préoccupent de déterminer les principales caractéristiques des surfaces englacées. D'un point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...), le bilan de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave)....) glaciaire et le comportement mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission, pistons, ...), bref, de tout ce qui produit ou transmet un mouvement, une...) du « matériau glace » sont les points clés de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) actuelle. Sur le plan chimique, les interactions entre la glace, le sol et l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il...) sont étudiées en vue de mieux comprendre l'évolution de la glace. Une grande partie des échantillons de glace sont prélevés sur des carottes de glace. La glaciologie (La glaciologie est une science de la Terre qui étudie la nature physique et chimique des systèmes glaciaires et périglaciaires. Il...) est également au centre de la paleoclimatologie, les glaces des inlandsis (Un inlandsis est une nappe de glace, un glacier continental très étendu, connu aussi sous le nom plus commun de calotte polaire.) se comportant comme de véritables "archives" des conditions de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud, provenant du...) et d'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) sur la période du Quaternaire. Compte-tenu de ceci, on comprend que les études glaciologiques aient été fondamentales dans la mise en évidence des liens entre température moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) du globe et concentration atmosphérique en gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni...) à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres étoiles...). La glaciologie est donc une discipline majeure dans la compréhension du système climatique.

Histoire de la glaciologie

On peut toujours trouver des précurseurs mais :

  • 1779 : Horace Benedict de Saussure (1740-1799) publie Voyage dans les Alpes, gravit le mont Blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où...) en 1787 avec des instruments scientifiques et mesure sa hauteur ; il impose le mot « glacier » plutôt que une « glacière » ;
  • 1821 : Ignace Venetz (1788-1859) convainc Jean de Charpentier (Le charpentier est un professionnel du bâtiment qui réalise et pose des assemblages participant à la constitution de l'immeuble dont les composantes sont la charpente et l'ossature générale.) (1786-1855) que les blocs erratiques ont été transportés durant les « climats glaciaires ». Cette étude est reprise :
  • 1840 : Louis Agassiz (1807-1873) publie Étude sur les glaciers. C'est aussi la date où Dumont d'Urville atteint la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...) Adélie et James Clark Ross longe une immense barrière de glace, la mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) de Ross, la cordillère (Une cordillère est une chaîne de montagnes allongée et étroite résultant généralement de la rencontre de deux plaques tectoniques.) Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est entouré de l'océan Austral (ou océan...) et deux volcans : le mont Erebus en activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) et le mont Terror éteint.

Il ne restera plus qu'à trouver comment s'écoulent les glaciers (James Forbes (1809-1868) et surtout Milankovitch), découvrir l'origine astronomique des périodes glaciaires, etc.

Page générée en 0.056 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique