Genou - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Amplitudes et mouvement du genou

  • Extension de la jambe sur la cuisse : 0°(tout de même 5° de recurvatum physiologique)
  • Flexion de la jambe sur la cuisse : 160°
  • Rotation externe de la jambe sur la cuisse (genou fléchi) : 45°
  • Rotation interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon...) de la jambe sur la cuisse (La cuisse est la partie du membre inférieur unissant chez l'Homme le bassin à la jambe. Sa fonction est essentiellement locomotrice.) (genou fléchi) : 50°

Examen clinique du genou

L'inspection débute, le patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est...) debout, au « garde à vous », à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) d'une asymétrie (L'asymétrie est l’absence de symétrie, ou son inverse. Dans la nature, les crabes violonistes en sont des exemples spectaculaires.), d'une désaxation. La marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en...) est analysée.

La palpation est comparative entre les deux genoux, fléchis à 90°. Une chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) locale, témoignant d'une inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…) est recherchée. Une douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal d'alarme de l'organisme pour...) est recherchée au niveau de la patelle ou de ses tendons, du plateau tibial ou du péroné.

Le genou est alors mobilisé de manière passive par l'examinateur en flexion, en extension et latéralement, à la recherche d'une anomalie de la mobilité ou d'une douleur provoquée.

La recherche d'un épanchement se fait, le genou en extension, en cerclant avec les deux mains la rotule (afin de refouler le liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) éventuellement présent) et en appuyant avec l'index sur la face antérieure de cette dernière, à la recherche d'un « choc rotulien », percussion de la face postérieure de la rotule avec le massif (Le mot massif peut être employé comme :) fémoro-tibial.

La recherche d'une lésion d'un ligament (Un ligament est une courte bande de tissu conjonctif fibreux composée principalement de longues molécules de collagène. C'est une...) croisé se fait par la « manoeuvre du tiroir » : le patient est allongé, le genou fléchi à 90°, l'examinateur immobilise le pied et, saisissant la partie haute du tibia à deux mains, essaye d'imprimer des mouvements antérieurs et postérieurs. Ces derniers ne doivent pas être retrouvés dans un genou normal.

Symptômes fréquents

Un genou peut-être douloureux, se bloquer ou présenter un gonflement. Il peut exister également une senation de dérobement, ou un claquement à certains mouvements.

Imagerie

IRM d'un genou
Page générée en 1.316 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique