Framasoft - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Logo-framasoft-ll-de-mars-art-libre.png

Contexte général
Champs d’action Réseau de sites web ayant pour objectif commun la diffusion de la culture libre et des logiciels libres
Zone d’influence France France
Fiche d’identité
Fondateur Alexis Kauffmann
Forme juridique Association loi de 1901
Fondation Janvier 2004
Siège central Paris
Président(e) Alexis Kauffmann
Slogan (Un slogan est une phrase facilement énoncée et retenue, qui exprime bien une idée qu'on veut diffuser (fonction de recrutement) ou autour de laquelle on veut rassembler (fonction de reconnaissance, de ralliement).) La route est longue mais la voie est libre
Site Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie...) www.framasoft (Issu du monde éducatif, Framasoft est un réseau de sites web collaboratifs à géométrie variable dont le dénominateur commun est le logiciel libre, sa culture et son état d'esprit. Il...).net

Issu du monde (Le mot monde peut désigner :) éducatif, Framasoft est un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets »,...) de sites web collaboratifs à géométrie variable (La voilure à géométrie variable est une voilure dont la forme peut être modifiée en cours de vol, afin de rendre un aéronef capable d'évoluer à différentes vitesses sans...) dont le dénominateur commun est le logiciel libre (Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification, la duplication et la diffusion sont universellement autorisées sans contrepartie financière. Les droits...), sa culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) et son état d'esprit. Il vise à diffuser le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...) libre et à le faire connaître auprès du plus large public.

Lieu d'orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;), d'informations, d'actualités, d'échanges et de projets, Framasoft, de par la diversité et le dynamisme de son réseau, est aujourd'hui l'une des principales portes d'entrée francophones du logiciel libre. Sa communauté d'utilisateurs est créatrice de ressources et apporte assistance et conseil à ceux qui découvrent et font leur premiers pas avec les logiciels libres. Elle accompagne ceux qui désirent remplacer leurs logiciels propriétaires par des logiciels libres en attachant une attention toute particulière au processus de migration du système d'exploitation Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft, principalement destinés aux ordinateurs compatibles PC. C’est...) vers GNU/Linux.

Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) ce qui est produit est placé sous licence libre, favorisant ainsi la participation et garantissant que le travail effectué demeurera sans appropriation au bénéfice de tous.

Framasoft a été créé en novembre 2001 par Alexis Kauffmann. En janvier 2004 une association homonyme a vu le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure...) pour soutenir le développement du réseau.

Le réseau Framasoft

Dessin représentant un manchot regardant dans un musée un ordinateur sous Windows
Framasoft est graphiquement identifiable par les manchots de L.L. de Mars qui apparaissent sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) du réseau

Le réseau Framasoft comprend le site du même nom qui héberge son service le plus connu, à savoir son vaste annuaire (Un annuaire est une publication (imprimée ou électronique) mise à jour chaque année qui regroupe des informations (nom, adresse, coordonnées, etc.) sur les membres d’une...) de logiciels libres. Il inclut aussi le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) d'applications portables libres Framakey, l'installateur Framapack, le DVD (Le DVD officiellement Digital Versatile Disc - même si d'autres dénominations sont employées - est un disque optique numérique exploité pour la sauvegarde et le stockage de données, notamment...) Framadvd, la canal vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à...) Framatube et le projet de collection de livres libres Framabook. On y trouve également un fil d'actualité et de réflexion, le blog (Un blog ou blogue est un site Web constitué par la réunion de billets agglomérés au fil du temps et souvent classés par ordre antéchronologique (les plus récents en premier)....) Framablog, un espace de discussion, le forum Framagora, et une équipe de traducteurs, le groupe Framalang.

Framasoft

Le site Framasoft est historiquement, mais aussi quantitativement, le premier des sites du réseau. Il a connu de nombreuses évolutions puisqu'il a démarré comme un annuaire de logiciels exclusivement Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la sortie...) mélangeant tout en distinguant les logiciels libres et les logiciels gratuits. Aujourd'hui les logiciels gratuits ont disparu, l'annuaire s'est ouvert à d'autres systèmes d'exploitation comme bien entendu l'OS libre GNU/Linux, et il est accompagné par un ensemble de tutoriels et d'articles connexes regroupés dans une rubrique dédiée.

L'annuaire de logiciels libres

Au début des années 2000, l'originalité de Framasoft était de s'adresser pour la première fois directement aux utilisateurs sous Windows au moyen d'un annuaire de logiciels libres classés, présentés, testés et commentés par ses propres visiteurs. Alors que la communauté était alors majoritairement constituée de développeurs sous GNU/Linux souvent critiques et méfiants vis-à-vis de la société Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu...), Framasoft a assumé son origine et son ancrage Windows constatant que cela répondait à un réel besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et...). Prenons d'abord connaissance des alternatives libres sous Windows, évaluons-les, diffusons-les, quitte à profiter de cette expérience positive pour s'en aller ensuite vers GNU/Linux, tel était en quelque sorte son credo symbolisé par ses deux premiers slogans « partir de Windows pour découvrir le Libre » et « les aventures d'un peuple migrateur ». Depuis ce positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre (produit, marque ou enseigne) une position crédible, différente et attractive au...) a été accepté et reconnu et l'annuaire a grandi pour compter désormais près de 1 500 logiciels libres répartis dans plus de 100 rubriques et sous-rubriques. Il n'a pas d'équivalent dans la sphère (En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, une sphère est une surface constituée de tous les points situés à une même distance d'un point appelé...) francophone si ce n'est la liste des logiciels libres de Wikipédia (Wikipédia (prononcé /wi.ki.pe.dja/) est une encyclopédie, multilingue, universelle, librement diffusable, disponible sur le Web et écrite par les internautes grâce à...).

Les tutoriels

Le site Framasoft complète son annuaire par la présence de plus de 200 tutoriels rédigés par la communauté. Qu'il s'agisse de la simple description d'une fonctionnalité ou d'un guide complet, ils accompagnent le visiteur dans la découverte et l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) d'un logiciel libre donné. Lorsque le document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) est dense et de grande qualité, il peut être candidat à devenir un volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) de la collection Framabook (voir ci-après).

La tribune libre

La tribune libre est un recueil de près de 300 articles et documents autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) du logiciel libre. Elle propose d'abord au visiteur des articles d'information et de vulgarisation lui permettant de mieux appréhender ce qu'est un logiciel libre et la communauté qui le caractérise. Débats, études, analyses, controverses, témoignages et anecdotes sont autant de jalons pour une meilleure connaissance de sa culture et ses enjeux. Une place privilégiée est accordée à l'éducation. Cette tribune propose également de s'interroger sur les tentatives d'extension des principes du logiciel libre à d'autres champs en particulier culturels comme la musique libre. Elle cherche à faire comprendre au visiteur qu'un logiciel libre, au-delà de sa qualité qui répond à un besoin, s'inscrit pour un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de ses utilisateurs dans un mouvement social et revendicatif qui trouve de nombreuses résistances et oppositions.

Framakey

Framakey
Logo de Framakey.png
Développeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise des logiciels en créant des algorithmes et en les mettant...) Pierre-Yves Gosset
Dernière version 1.12.0.2 (20 mai 2010) [+/−]
Environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...) Windows
Langue Français
Type Compilation de logiciels libres
Licence GNU (GNU est un projet de système d'exploitation composé exclusivement de logiciels libres.) GPL
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) www.framakey.org

Né officiellement en août 2005, le projet Framakey fut le premier à proposer une compilation organisée d'applications portables francisées pour Windows. Contrairement aux projets similaires qui ont vu le jour depuis et en conformité avec les objectifs de l'ensemble du réseau Framasoft, le choix a été fait de ne porter que des logiciels libres, contribuant ainsi à les faire connaître, les diffuser et les utiliser. Les caractères libre et pionnier de la Framakey ont vu de nombreux projets utiliser ses briques pour construire des clés personnalisées répondant à leurs besoins parmi lesquels on peut citer la « Clé en main » du CRDP de Paris et l'opération « 173 000 clés pour les lycées » réalisée par le Conseil régional d'Île-de-France. En juin 2009, naissait la Framakey Ubuntu-fr Remix permettant également de booter la clé sur la distribution GNU/Linux Ubuntu (Ubuntu (prononciation [ubuntu], c'est-à-dire « ou-boun-tou » en prononciation française) est un système d’exploitation libre fondé sur Debian (une distribution Linux) et commandité...). Son mainteneur principal, Pierre-Yves Gosset (alias Pyg), estimait en septembre 2008 que plus de 3 000 000 d'exemplaires des différentes versions de la Framakey avaient été distribués.

Des logiciels nomades

Une application portable est un programme informatique (Un programme informatique est une liste d'ordres indiquant à un ordinateur ce qu'il doit faire. Il se présente sous la forme d'une ou plusieurs séquences d'instructions,...) qui ne requiert pas d'installation préalable, ne dépend pas de composants externes et n'engendre pas de modification durable du système par son fonctionnement. Ces applications sont utiles notamment lorsque l'on se déplace d'un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des données sous...) à un autre (en voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement...), du bureau à la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.), de son ordinateur principal à son netbook, etc.) ou bien lorsque l'on se retrouve face à des ordinateurs sécurisés par exemple dans les cybercafés. On peut alors faire usage de l'application à partir d'un support amovible comme une clé USB (Une clé USB est un petit média amovible qui se branche sur le port USB d'un ordinateur, ou, plus récemment, de certaines chaînes Hi-Fi, platines DVD de salon, autoradios, radiocassettes, téléviseurs, etc. Une...), un baladeur numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée,...) ou un disque dur (Un disque dur est une mémoire de masse magnétique utilisée principalement dans les ordinateurs, mais également dans des baladeurs...) externe. Il suffit de brancher sa clé sur n'importe quel PC hôte disposant du système d'exploitation Microsoft Windows, ou de démarrer directement sur la clé avec la Framakey Ubuntu-fr Remix, pour retrouver ses documents personnels et ses applications configurées.

Les packs Framakey

Ces packs se confondent avec le nom du projet puisqu’historiquement la première réalisation du projet Framakey a été de proposer un paquetage d'une sélection de logiciels libres à télécharger et installer en une seule fois sur une clé USB. Le travail consiste ici non seulement à rendre les applications portables en langue française, mais également à les intégrer dans une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir...) ergonomique et conviviale qui se lance au démarrage de la clé (voir image ci-contre). Les versions ont évolué en suivant la croissance en vitesse (On distingue :) et en stockage des périphériques USB. Elles ont toujours contenu les logiciels les plus utilisés que sont le navigateur web (Un navigateur Web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web. Techniquement, c'est au minimum un client HTTP.) (Firefox), le client de messagerie (Un client de messagerie est un logiciel qui sert à lire et envoyer des courriers électroniques. Les Webmails offrent les mêmes fonctionnalités.) (Thunderbird), la suite bureautique (Une suite bureautique est un ensemble de logiciels bureautiques qui comporte typiquement :) (OpenOffice.org ou AbiWord) et le lecteur multimédia (Un lecteur multimédia est un périphérique ou une application qui permet de restituer des données visuelles et auditives. Les données multimédia sont visualisées sur une surface réceptrice...) (VLC et Coolplayer). En novembre 2009, la version 1.11 (pour clé de 1 Go) de la Framakey comportait plus de 50 applications.

La Framakey Ubuntu-fr Remix

Fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La paroi de l'ovaire forme le péricarpe du fruit et...) d'une collaboration entre Framasoft et Ubuntu-fr, la Framakey Ubuntu-fr Remix associe une Framakey classique, des logiciels portables pour Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard' fin 2007) est...), et un Live USB adapté et francisé de la distribution Ubuntu, permettant ainsi soit de travailler sous Windows ou sous Mac soit de démarrer l'ordinateur directement sur le système d'exploitation GNU/Linux. Elle partage ses profils Firefox et Thunderbird entre les trois OS. Elle propose en option la virtualisation (La virtualisation consiste à faire fonctionner sur un seul ordinateur plusieurs systèmes d'exploitation comme s'ils fonctionnaient sur des ordinateurs distincts. On appelle serveur privé virtuel...) d'Ubuntu dans Windows. La partie Ubuntu dispose d’un disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet — discus en latin.) persistant autorisant les mises à jour, l'ajout de nouveaux logiciels et la création de documents. Prévue pour des clés de 4 Go, elle a vu le jour en juin 2009 et a été proposée pour la première fois sur les stands des deux associations aux RMLL de Nantes.

Le dépôt d'applications portables

Parallèlement aux packs prêts à l'emploi, le projet propose également un catalogue d'applications portables à installer individuellement que l'équipe de développement maintient et met à jour. C'est dans ce dépôt que se situe l'avenir du projet puisque la future version 2.0 prévoit de pouvoir y choisir ses applications pour y créer à la volée son propre pack personnalisé. On y comptabilise en mai 2009 plus de cent applications portables parmi lesquels Blender (Blender, aussi appelé blender3D, est un logiciel libre et gratuit d'animation, de modélisation et de rendu 3D. Il dispose de fonctions avancées de modélisation, de sculpture 3D,...), Gimp (GIMP (prononcez /gimp/), signifiant GNU Image Manipulation Program, littéralement « programme GNU de manipulation d'images », anciennement General Image Manipulation Program, est un logiciel de traitement d'image bitmap (dessin, retouche,...), Inkscape (Inkscape est un logiciel libre de dessin vectoriel sous licence GNU/GPL. Il a pour but de devenir un puissant outil d'édition graphique tout en étant entièrement conforme...), Scribus, Audacity (Audacity est un logiciel libre pour la manipulation de données audio numériques. Audacity permet d'enregistrer du son numérique par le biais des entrées ligne/micro/cd des cartes sons. Il permet...), Filezilla, Pidgin ou encore 7-Zip (7-Zip est un logiciel de compression de données et d'archivage de fichiers fonctionnant sous Windows 95/98/ME/2000/XP/2003/x64 et Linux.). Les « WebApps » ont vu le jour en mars 2009. Elles permettent de découvrir et faire tourner à même la clé des applications initialement prévues pour fonctionner en ligne sur Internet (CMS, forums, blogs, wikis…), en intégrant directement un serveur AMP (Apache, MySQL, PHP) préalablement configuré. On trouve ainsi des versions portables de Drupal, Joomla, Spip, WordPress, MediaWiki, ainsi que des application spécifiques du secteur éducatif comme le LMS (Un LMS (Learning Management System) ou MLE (Managed Learning Environment) ou VLE (Virtual Learning Environment) ou CMS (Course Management System) ou LSS (Learning Support System) est un système logiciel...) Claroline, l'ENT Prométhée, le SIGB PMB ou encore le logiciel de gestion pédagogique des établissements scolaires Gepi.

Framabook

Initié en mai 2006, Framabook est le nom donné à la collection de livres libres sur le logiciel libre du réseau Framasoft. Rédigés, conçus et relus à plusieurs mains, il s'agit de proposer des manuels conséquents permettant de mieux s'approprier tel ou tel logiciel libre. Il s'agit également de faciliter les migrations vers le logiciel libre puisque les logiciels traités sont souvent des alternatives aux logiciels propriétaires. Le choix des licences qui les accompagnent les inscrivent dans la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de détail, La Culture peut être...) libre et la participation aux biens communs. La collection comporte à ce jour six volumes portant sur les logiciels suivants : Thunderbird, Ubuntu, Spip, OpenOffice (OpenOffice.org (parfois abrégé en OOo) désigne à la fois un logiciel libre de bureautique, une communauté de développeurs, et le site internet...).org et LaTeX (LaTeX est un système logiciel de composition de documents créé par Leslie Lamport. Plus exactement, il s'agit d'une collection de macro-commandes destinées à faciliter l'utilisation du...).

Un modèle original

Le slogan du projet Framabook est « le pari du livre libre ». Se démarquant de l'édition classique, ces livres sont en effet dits « libres » parce qu'ils sont placés sous des licences (Creative Commons By-Sa, Art Libre…) qui permettent au lecteur de disposer des mêmes libertés qu'un utilisateur de logiciels libres. Il est ainsi possible d'utiliser, copier, modifier et distribuer ces livres en téléchargeant librement (et gratuitement) leurs versions numériques sur le site qui héberge le projet. Dans la mesure où un logiciel évolue dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), ces licences facilitent et encouragent le travail collaboratif (Le travail est souvent naturellement collectif et collaboratif, c'est-à-dire qu'il fait interagir plusieurs acteurs pour la réalisation de tâches qui visent à atteindre un but commun. La notion de travail...) afin de mettre également et rapidement à jour les livres dont le logiciel vient de connaître une nouvelle version majeure. On peut ainsi voir des framabooks dont les versions successives ont des auteurs principaux différents (comme celui sur Thunderbird) et qui suivent à quelques semaines d'intervalle la sortie d'une nouvelle version de leur logiciel (comme celui sur Ubuntu). Mais les livres sont également en vente chez le partenaire éditeur InLibroVeritas dont son fondateur Mathieu Pasquini est partie prenante du projet. Le pari est donc de laisser en libre circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) les versions numériques (contribuant ainsi à diffuser le logiciel libre en question) sans sacrifier à la réussite économique du projet. Il est également à noter que tous les auteurs reversent un pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une expression comme « 45 % » (lue « 45 pour cent ») est en réalité la sténographie pour la fraction...) de leurs droits aux équipes qui maintiennent le logiciel sujet de leur livre.

La collection

Couverture du livre Simple comme Ubuntu
Couverture de Simple comme Ubuntu de Didier Roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce terrestre. Tout matériau entrant dans la composition du sous-sol est formé par un assemblage de...)

Framabook comporte sept volumes. Le premier est l'œuvre de Georges Silva et porte sur le client (Le mot client a plusieurs acceptations :) de messagerie Thunderbird de la Fondation Mozilla (Mozilla est un nom utilisé en informatique avec beaucoup de significations différentes. Cependant toutes ces significations sont liées à l'ancienne entreprise américaine Netscape Communications (liquidée en 2003)...) alternative (Alternatives (titre original : Destiny Three Times) est un roman de Fritz Leiber publié en 1945.) libre à Outlook Express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).) et Windows Mail. Le second, de Didier Roche, a pour sujet la distribution GNU/Linux Ubuntu, système d'exploitation libre concurrent de Microsoft Windows. Il en est à sa septième ré-édition et s'est vendu, depuis novembre 2008 à plus de 5 000 exemplaires. Viennent ensuite un livre de Perline sur la création de sites internet au moyen du CMS Spip, la traduction d'un guide de migration de la suite bureautique (Le terme de bureautique désigne la mécanisation et l'automatisation du travail de bureau, soit les processus de production, d'expédition, de...) MS Office vers OpenOffice.org, un ouvrage dédié au logiciel de composition de documents LaTeX écrit par Vincent Lozano, une bande dessinée humoristique de Nojhan sur l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) des geeks et la biographie de Richard Stallman, une traduction collective du livre de Sam Williams (en) Free as in Freedom: Richard Stallman's Crusade for Free Software, coordonnée pour Framasoft par Christophe Masutti et enrichie par Stallman lui-même.

  • Volume 1 : Utilisez Thunderbird 2.0 ! de Vincent Meunier et Georges Silva, InLibroVeritas, 2006-2007, 345p. sous licence Creative Commons By-Sa
  • Volume 2 : Simple comme Ubuntu de Didier Roche, InLibroVeritas, 2007-2008, 351p. sous licence Creative Commons By-Sa
  • Volume 3 : Spip pratique 1.9 de Perline, InLibroVeritas, 2008, 301p. sous Licence Art Libre
  • Volume 4 : Changer pour OpenOffice.org d'OOoAuthors (traduction Framalang coordonné par Johann Bulteau), InLibroVeritas, 2008, 232p. sous licence Creative Commons By
  • Volume 5 : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur LaTeX sans jamais oser le demander de Vincent Lozano, InLibroVeritas, 2008, 339p. sous Licence Art Libre
  • Volume 6 : Geekscottes - 1. PATH, le chemin de nojhan, InLibroVeritas, 2009, 33p. sous Licence Creative Commons By-Sa
  • Volume 7 : Richard Stallman et la révolution du logiciel libre - Une biographie autorisée de Richard Stallman, Sam Williams et Christophe Masutti, Eyrolles, 2010, 324p. sous GNU Free Documentation License
Couverture du livre Geekscottes
Couverture de Geekscottes, de nojhan

Framatube

Contraction de Framasoft et YouTube, le projet Framatube compile plus d'une centaine de vidéos autour du logiciel libre, en langue française ou sous-titrée par Framalang. On y trouve notamment des conférences, des documentaires, des extraits télévisés, des citations politiques, des éléments d'information sur la culture et la musique libre ou des reportages internes au réseau. Le service est hébergé par la plate-forme blip.tv et est disponible aussi bien en streaming (Le streaming (de l'anglais stream, "courant"), lecture en flux ou lecture en continu, aussi appelé lecture directe, lecture en transit, diffusion en mode continu ou encore diffusion de flux continu, désigne...) flash qu'au format ouvert Ogg Theora.

Framablog

Dessin représentant un homme à son ordinateur entouré de manchots
Ancien haut de page du Framablog (aKa en plein travail)

« Mais ce serait l'une des plus belles opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d'autre que du code. » Cette citation extraite d'un documentaire d'Arte est mise en exergue sur le blog de Framasoft animé depuis septembre 2006 par une petite équipe autour d'Alexis Kauffmann (alias aKa) et qui totalisait en février 2009 plus de 400 billets. Il est donc non seulement question de l'actualité du logiciel libre (ainsi que de l'actualité du réseau) mais également d'observer au jour le jour les avancées de la « culture libre », extension du logiciel libre à d'autres champs créatifs comme l'écrit ou les productions audiovisuelles. Parmi les différents thèmes abordés, on peut y distinguer les quelques lignes directrices suivantes.

Les traductions

Le Framablog propose souvent des traductions originales d'articles anglophones (et parfois hispanophones) par l'intermédiaire de son équipe de traducteurs Framalang. Ce groupe exerce un travail de veille et publie régulièrement et collectivement des articles qu'il juge (Le juge peut être un professionnel du droit, désigné ou élu pour exercer son office. Il peut également être un simple citoyen appelé temporairement à rendre la justice : c'est notamment le cas des...) pertinent dans la langue de Shakespeare. Ces articles collent généralement à l'actualité, mais sont aussi susceptibles d'apporter témoignages ou éléments de réflexion. Il peut ainsi s'agir de tenter de caractériser les développeurs, les utilisateurs ou le mouvement du logiciel libre dans son ensemble, de prendre le pouls (Le pouls est la perception du flux sanguin pulsé par le cœur par la palpation d'une artère.) vis-à-vis de la société Microsoft dont le système d'exploitation Windows est souvent comparé à GNU/Linux, de dresser le portrait de quelques personnalités de la communauté dont le « philosophe » Richard Stallman, d'apporter soutien, critiques et éléments d'information sur Wikipédia ou encore de rendre compte de réalisations n'utilisant que des logiciels libres. L'équipe participe également au sous-titrage de vidéos comme la conférence d'Eben Moglen (Eben Moglen est professeur de droit et d'histoire du droit à l'école de droit de Columbia. Il est avocat conseil de la Free Software Foundation et président du Software Freedom Law Center.) intitulée Logiciel et communauté en ce début de XXIe siècle.

Débats, mythes et trolls

Le Framablog évoque aussi à travers ses billets quelques-uns des grands débats internes qui traversent la communauté du logiciel libre. Qu'il s'agisse de querelles intestines (parfois appelées trolls) ou de véritables questions de fond, ils donnent souvent lieu à de longues et récurrentes joutes verbales sur les espaces de discussion qu'offrent internet, comme chez Linuxfr. En voici quelques exemples sous forme de questions : Quelle est la différence entre « Open Source » et « logiciel libre »? que certains regroupent dans l'expression FLOSS. Doit-on dire Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné comme le noyau Linux. Par extension, Linux désigne couramment...) ou GNU/Linux ? La popularité de la distribution grand public Ubuntu démocratise Linux mais ne fait-elle de l'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la surface sur laquelle se réfléchit cette lumière. Elle se matérialise...) aux autres distributions et au principe de pluralité? Le logiciel libre est-il réellement apolitique? Les défenseurs du logiciel libre utilisent-ils réellement les logiciels qu'ils préconisent? Les logiciels libres sont-ils le fruit d'un travail purement bénévole ou bien se trouve-t-il au contraire fortement soutenu et rémunéré? Pourquoi y a-t-il si peu de femmes dans le logiciel libre? (en effet d'après une étude réalisée en 2006 elles représenteraient à peine 2 % des développeurs). Les oeuvres sous licences Creative Commons peuvent-elles toutes être qualifiées de « libres »?

Logiciel libre et éducation

Alexis Kauffmann étant professeur de mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les transformations. Les mathématiques...), de nombreux billets sont consacrés au logiciel libre dans le secteur éducatif français. On y met en avant les projets (comme celui de l'association d'enseignants Sésamath), témoignages et expérimentations sur le terrain. On y pointe les réussites et progrès dans d'autres pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...) tels l'Espagne ou la Suisse. On y constate le développement croissant des ressources éducatives ouvertes et réalise quelques travaux de vulgarisation (comme une explication illustrée sur les licence Creative Commons). Mais on s'interroge également sur la situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...) française où, selon l'auteur, le logiciel libre aurait pris un certain retard et manquerait encore d'une véritable volonté politique de faire évoluer les choses. Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui...) il se montre également critique vis-à-vis de la forte présence de la société Microsoft à l'école, qu'il soit question de l'impact de MSN sur la jeunesse mais surtout de son programme « Innovative Teachers » qui se traduit par des partenariats avec des associations d'enseignants comme Projetice ou le Café Pédagogique. L'auteur regrette ainsi en France l'absence d'un réel débat (Un débat est une discussion (constructive) sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l'avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, idées, réflexions ou opinions divergentes pour le sujet considéré. ...) face à l'arrivée simultanée début 2007 de Windows Vista et de MS Office 2007 dont un rapport officiel britannique affirme pourtant que « les coûts sont élevés et les bénéfices incertains ».

Framagora

Dessin représentant deux manchots se promenant
Haut de page de Framagora

Né en février 2004, Framagora est le forum du réseau Framasoft. Il joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la bouche et à mastiquer.) le rôle de FAQ de premier niveau sur les logiciels libres. Mais il s'inscrit aussi comme un espace d'échanges et de débats autour de la culture libre et des libertés numériques. C'est également le lieu où se retrouvent les participants impliqués dans l'ensemble des sites et des projets du réseau.

Entraide et migration GNU/Linux

Framagora assure d'abord la fonction d'entraide sur les logiciels libres en général ou sur un logiciel libre en particulier. Il ne s'agit pas d'être expert sur tous les logiciels de l'annuaire Framasoft, mais de répondre aux premières interrogations et éventuellement de rediriger (par exemple vers Geckozone lorsqu'il est question des logiciels de la Fondation Mozilla). Ce forum encourage et accompagne également les visiteurs qui souhaiteraient découvrir, voire installer de manière durable, le système d'exploitation GNU/Linux. Il se situe en amont de ce processus quitte à passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) ensuite le relai à d'autres forums spécialisés tels celui de la communauté francophone d'Ubuntu. Framagora cherche à être ouvert et accueillant en particulier vis-à-vis des néophytes même si on n'évite pas les vives discussions comme ce topic mettant en balance les systèmes d'exploitation Windows et Linux qui, vu 953 923 fois, a connu 3 731 réponses.

Actualité, débats et culture libre

Framagora exerce aussi une veille commentée sur l'actualité du logiciel libre au sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine....) large et possède des salons dédiés aux sujets culturels, juridiques et éducatifs. Les problématiques des licences et des droits, des extensions du logiciel libre aux arts et à la culture (textes, musique, cinéma…) ainsi que les enjeux du logiciel libre à l'école sont ainsi évoqués et débattus. Sa communauté d'utilisateurs est également sensible à la question des libertés numériques. Les brevets logiciels en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du...), la vente liée, la loi Hadopi, le paquet Télécoms… sont autant d'évenements qui font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise,...) de longues et parfois âpres discussions. Le forum fut ainsi particulièrement actif fin 2005 lors de l'examen du projet de loi DADVSI avec notamment un fil qui suivait en direct les débats à l'Assemblée nationale et une rencontre avec les députés Bernard Carayon et Richard Cazenave. Framagora est également un lieu d'échanges et de partenariats avec d'autres sites et associations. Il héberge ou a hébergé les forums de StopDRM, Candidats.fr (APRIL), Eucd.info, du groupe Racketiciel (AFUL) et de Veni Vidi Libri.

Le forum du réseau

Enfin, Framagora abrite les forums de l'ensemble du réseau Framasoft. C'est ici que les animateurs des différents sites se coordonnent, annoncent les nouveautés, en appellent à la participation et répondent aux questions des visiteurs. Le forum joue également le rôle d'incubateur de projets qu'ils soient internes (Framakey, Framabook…) ou externes (StopDRM, Veni Vidi Libri…) puisque c'est souvent en son sein que les idées sont lancées et les premières équipes créées.

Tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) synoptique du réseau

Voici quelques informations factuelles sur les cinq principaux sites du réseau.

Framasoft Framakey Framabook Framablog Framagora
URL www.framasoft.org (Gandi) www.framakey.org (Gandi) www.framabook.org (Gandi) www.framablog.org (Gandi) forum.framasoft.org (Gandi)
Hébergement CITIC74 (Annecy) Free (Paris) Free (Paris) Free (Paris) CITIC74 (Annecy)
Propulsé par… Spip PmWiki Site statique (Le mot statique peut désigner ou qualifier ce qui est relatif à l'absence de mouvement. Il peut être employé comme :) Dotclear (Dotclear est un moteur de blog libre distribué sous licence GNU GPL. Il est extrêmement populaire en France, mais son utilisation hors de l'Hexagone est moins répandue. Développé...) phpBB

Les statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la...) suivantes vont du 24 octobre 2008 au 23 novembre 2008 et sont issues du Framablog :

Framasoft Framakey Framabook Framablog Framagora
Les 3 premiers OS Windows 83%, Linux 11%, Mac 5% Windows 98%, Linux 1%, Mac 1% Windows 66%, Linux 30%, Mac 4% Windows 68%, Linux 27%, Mac 5% Windows 74%, Linux 22%, Mac 4%
Les 3 premiers navigateurs Firefox 57%, IE 35%, Safari 3% Firefox 78%, IE 12%, Mozilla 8% Firefox 71%, IE 22%, Safari 2% Firefox 65%, IE 25%, Mozilla 4% Firefox 61%, IE 30%, Mozilla 3%
Visiteurs/mois 573 000 118 000 33 000 40 000 43 000
Visites/mois 752 000 230 000 40 000 52 000 50 000
Pages vues/mois 2 023 000 621 000 92 000 77 000 98 000

Les statistiques suivantes vont du 11 janvier 2010 au 10 février 2010 et sont issues du Framablog :

Framasoft Framakey Framabook Framablog Framagora
Les 3 premiers OS Windows 81%, Linux 11%, Mac 7% Windows 95%, Linux 4%, Mac 1% Windows 66%, Linux 30%, Mac 4% Windows 58%, Linux 33%, Mac 8% Windows 73%, Linux 22%, Mac 5%
Les 3 premiers navigateurs Firefox 57%, IE 29%, Chrome (Le chrome est un élément chimique de symbole Cr et de numéro atomique 24.) 6% Firefox 82%, IE 11%, Chrome 2% Firefox 68%, IE 18%, Chrome 6% Firefox 66%, IE 14%, Chrome 7% Firefox 63%, IE 23%, Chrome 6%
Visiteurs/mois 560 000 106 000 24 000 53 000 73 000
Visites/mois 717 000 224 000 28 000 78 000 85 000
Pages vues/mois 1 831 000 563 000 52 000 122 000 158 000

Sous la conduite d'Eric Moreau (alias Don Rico), Framasoft est également présent sur le réseau social (Un réseau social est un ensemble d'entités sociales tel que des individus ou des organisations sociales reliés entre eux par des liens créés lors des interactions sociales. Il se représente par une structure ou...) Facebook (Facebook est un réseau social créé par Mark Zuckerberg et destiné à rassembler des personnes proches ou inconnues. Depuis décembre 2009,...) et sur le service de microblog Identi.ca (alternative libre à Twitter).

Historique du réseau

Portait d'Alexis Kauffmann
Alexis Kauffmann

Quelques dates marquantes dans l'histoire du réseau Framasoft.

  • 1998
    • Décembre 1998 : Alexis Kauffmann découvre le logiciel libre par l'intermédiaire d'un article de Jean-Claude Guédon « Comment informatiser intelligemment les écoles ».
  • 2001
    • Novembre 2001 : Naissance officielle du site Framasoft, premier site du réseau, créé par le professeur de mathématiques Alexis Kauffmann. Le nom dérive de Framanet (pour FRAnçais et MAthématiques en intraNET), projet éducatif (Le projet éducatif est un terme utilisé dans les lieux d'accueil de l'enfant.) interdisciplinaire (Un travail interdisciplinaire intègre des concepts provenant de différentes disciplines.) co-réalisé avec Caroline d'Atabekian, professeur de lettres, au sein d'un collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) de Seine-Saint-Denis dont Framasoft a d'abord été une rubrique logicielle avant de devenir indépendant. Le site n'est encore qu'un site personnel et se présente comme un annuaire de logiciels libres et gratuits sous Windows. Il est statique et est hébergé par Amen.
  • 2002
    • Juin 2002 : Framasoft est avec l'AFUL à l’origine de l'action « Libérons les logiciels à l'école ».
    • Août 2002 : Le site Framasoft devient un site dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) en passant sous Spip.
  • 2003
    • Juillet 2003 : Fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) du site pour cause de dépassement (Un dépassement est le fait de rouler pendant un instant, en général relativement court, à côté d’un autre véhicule à une vitesse supérieure à...) de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non...) sur le serveur mutualisé d'Amen. Le site reçoit de nombreux soutiens et Amen décide de devenir partenaire de Framasoft en lui offrant de nouvelles conditions d’hébergement.
  • 2004
    • Janvier 2004 : Création de l'Association Framasoft.org (voir ci-dessous)
    • Février 2004 : Framasoft se réorganise suite à un appel à participation. L'annuaire renonce aux logiciels gratuits et ne se restreint plus aux logiciels sous Windows. Il devient un véritable projet collaboratif rédigés à plusieurs mains parmi lesquelles Thomas Cézard, Simon Leblanc, Paul Lunetta, Rui Nibau et Georges Silva.
    • Février 2004 : Dans la foulée naissance du forum Framagora administré par Thierry Bernard.
    • Juin 2004 : Le CRI74 devient le nouvel hébergeur des sites Framasoft et Framagora.
  • 2005
    • Mars 2005 : Traduction française de TheOpenCD 2.0, CD compilation de logiciels libres sous Windows. Il paraitra dans un hors série du mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de juin du magazine Freelog et sera proposé sur le site de vente par correspondance (La correspondance est un échange de courrier généralement prolongé sur une longue période. Le terme désigne des échanges de courrier personnels plutôt qu'administratifs.) Ikarios de Nat Makarevitch.
    • Août 2005 : Publication de la première version de la Framakey et création du site dédié sous l'impulsion de Pierre-Yves Gosset.
    • Décembre 2005 : Framagora connait un pic de fréquentation en tant que principal forum de suivi de la loi DADVSI.
  • 2006
    • Janvier 2006 : L'annuaire atteint le chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) symbolique des mille logiciels libres référencés.
    • Mars 2006 : Débat sur Framagora avec les députés Bernard Carayon et Richard Cazenave au sujet de la loi DADVSI.
    • Mai 2006 : Ouverture du site Framabook avec le premier volume de la collection « Utilisez Thunderbird 1.5 ! » écrit par Georges Silva.
    • Septembre 2006 : Le Framablog voit le jour.
    • Octobre 2006 : Création du groupe de traducteurs Framalang.
    • Septembre 2006 : Naissance de Veni Vidi Libri, projet initié sur Framagora. Framasoft soutien l'initiative et héberge le site sur ses serveurs.
    • Septembre 2006 : Framasoft est accusé par la société Sage de contrefaçon.
Couverture du livre Utilisez Thunderbird
Couverture de Utilisez Thunderbird 2.0 de Geoges Silva et Vincent Meunier
  • 2007
    • Janvier 2007 : Sortie de la version 1.5 de la Framakey.
    • Février 2007 : Publication du second livre de la collection Framabook : « Simple comme Ubuntu 6.10 » par Didier Roche.
    • Juin 2007 : Framasoft reçoit le Lutèce d'Or de la « meilleure action communautaire menée » lors de Paris Capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel,...) du Libre.
    • Juillet 2007 : Sortie de la version 1.6 de la Framakey.
    • Juillet 2007 : Mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien « à niveau », un outil informatique, un service...) majeure du framabook sur Thunderbird par Vincent Meunier qui devient « Utilisez Thunderbird 2.0 ! »
    • Août 2007 : Apparition de publicités (AdSense) sur le site Framasoft suite à un billet du Framablog faisant état de difficultés rencontrés par les animateurs du réseau.
    • Octobre 2007 : Sortie de la version 1.7 de la Framakey.
  • 2008
    • Janvier 2008 : Publication du troisième livre de la collection Framabook : « Spip pratique 1.9 » par Perline.
    • Mars 2008 : Publication du quatrième opus de la collection Framabook : « Changer pour OpenOffice.org ». Ce livre est une traduction coordonnée par Johann Bulteau (alias Yostral).
    • Juin 2008 : D'après Wikio (Wikio est un moteur de recherche d'actualité créé par Pierre Chappaz, fondateur du comparateur de prix Kelkoo. Le service a été officiellement lancé le 19 juin 2006, auparavant...), le billet du Framablog « Firefox : Et 1, et 2, et 3.0 ! » a été le plus cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir des esclaves),...) par la blogosphère (Une blogosphère désigne indifféremment un ensemble de blogues ou l'ensemble de ses rédacteurs. L'expression la blogosphère désigne ainsi...) au mois de juin.
    • Septembre 2008 : La Framakey dépasse les 500 000 téléchargements.
    • Septembre 2008 : En partenariat avec la société, Framasoft s'occupe de l'édition d'une nouvelle rubrique « logiciels libres » sur le portail de Free.
    • Octobre 2008 : Sortie de la version 1.8 de la Framakey.
    • Octobre 2008 : Publication du cinquième numéro de la collection Framabook : « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur LaTeX sans jamais oser le demander » par Vincent Lozano. À cette occasion une Framakey spéciale LaTeX est créée.
    • Novembre 2008 : Cinquième mise à jour majeure pour le framabook de Didier Roche qui devient « Simple comme Ubuntu 8.10 ». La préface est signée Erwan Cario qui évoque le livre dans l'édition du 29 novembre de Libération.
  • 2009
    • Janvier 2009 : Mise en place d'un site de soutien à Framasoft visant à recueillir des dons et des témoignages.
    • Février 2009 : Naissance officielle et publique du projet vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non...) Framatube.
    • Mars 2009 : La Framakey ajoute des applications web portables, les « WebApps », à son catalogue.
    • Avril 2009 : La ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à...) de Sainte-Ménehould offre la Framakey à ses écoliers.
    • Mai 2009 : Sixième mise à jour majeure pour le framabook de Didier Roche qui devient « Simple comme Ubuntu 9.04 ».
    • Mai 2009 : Diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de...) dans tous les collèges de France de la brochure Sésamath contenant une double-page dédiée au logiciel libre et à Framasoft.
    • Mai 2009 : Le sixième numéro de la collection Framabook est une bande dessinée : « Geekscottes - 1. PATH, le chemin » par Nojhan.
      Extrait des Geekscottes intitulé « Guerre morte » : « Les stars « people » doivent trouver réconfortant de savoir que même après leur mort... ... leur notice sur Wikipédia continuera d'être le théatre de guerres d'éditions ! »
      Extrait des Geekscottes intitulé « Guerre morte »
    • Mai 2009 : Sortie du DVD FramaDVD, projet réalisé avec des étudiants en Master 2 Communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) et multimédia (Le mot multimédia est apparu vers la fin des années 1980, lorsque les CD-ROM se sont développés. Il désignait alors les applications qui, grâce à la mémoire du CD et aux capacités de l'ordinateur,...) de l'université Paris II (L’université Paris II, ou Université Panthéon-Assas, (fréquemment appelée « Assas ») est l'une des treize universités parisiennes, située dans le quartier latin des Ve et...).
    • Juin 2009 : Sortie de la Framakey Ubuntu-fr Remix
    • Septembre 2009 : La campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La campagne est...) de soutien atteint son objectif de 30 000 euros de dons.
    • Octobre 2009 : Le Framablog occupe la première place du classement Wikio des blogs francophones dans la catégorie « Logiciels Libres ».
    • Octobre 2009 : Septième mise à jour majeure pour le framabook de Didier Roche qui devient « Simple comme Ubuntu 9.10 »
  • 2010
    • Janvier 2010 : Sortie du framabook Richard Stallman et la révolution du logiciel libre - Une biographie autorisée.
Page générée en 0.013 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique