DVD
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Principes et spécificités techniques

Le DVD exploite un support semblable à celui du CD puisque ses dimensions sont les mêmes (disque de 120 mm de diamètre ou une version mini de 80 mm). Toutefois, les principales différences techniques concernent d’une part la densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de...) / capacité de stockage-enregistrement et d’autre part, les procédés et traitements numériques (logiciels) pour leur sauvegarde (En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données...).

Le laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de...) DVD (Le DVD officiellement Digital Versatile Disc - même si d'autres dénominations sont employées - est un disque optique numérique exploité pour la sauvegarde et le stockage de données,...) exploite une longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de...) d’onde de 635 ou de 650 nm pour une ouverture numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et...) de 0,60, ce qui procure un écart de piste de 740 nm et une longueur minimale d’alvéole de 400 nm, le diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer qu'une valeur...) du spot laser étant de 650 nm.

Les capacités d’un DVD dépendent de ses spécificités. Il peut être simple ou double face et couche, en version pleine ou mini (MINI est une marque automobile de BMW Group. L'ancien modèle Mini était construit par MG Rover.).

Ainsi, les principales capacités et versions sont :

  • DVD-5 couche unique, face unique : environ 4,7 GB
  • DVD DL couche double, face unique (DVD-9) : environ 8,54 GB
  • DVD couche unique, double face (DVD-10) : environ 9,4 GB
  • DVD couche double, double face (peu fréquent) : environ 17,08 GB
  • MiniDVD : couche unique, face unique : environ 1,4 GB
  • MiniDVD : couche unique, double face : environ 2,66 GB
  • MiniDVD : double couche, face unique : environ 2,66 GB
  • MiniDVD : double couche, double face : environ 5,2 GB

Protection anti-copie des DVD

À la création du format DVD, deux systèmes étaient censés en empêcher la copie :

  • le système Macrovision, interdisant la copie d’un DVD vers un magnétoscope ;
  • le système CSS interdisant la copie de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) d’un DVD vers un ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des données sous forme...).

Ces systèmes de protection ont été vite cassés et il existe aujourd’hui une multitude de logiciels permettant d'extraire un DVD vers un PC pour le copier soit au format original (qualité identique mais nécessite une place du même ordre sur le disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet —...) dur), soit au format DivX (DivX est une marque déposée correspondant originellement à un codec vidéo propriétaire basé sur MPEG-4 proposé par DivX Inc....) ou VCD (qui permet alors de le copier sur un simple CD classique moyennant une dégradation de la qualité). La plupart des lecteurs DVD récents sont « compatibles DivX », ce qui signifie qu'ils peuvent lire aussi bien des DVD vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté...) que des CD ou DVD contenant les vidéos compressées au format DivX (bien entendu un DVD peut contenir plusieurs films DivX).

Utilisations du DVD

Les types d’applications du DVD :

  • (contenant des films (vidéo et son)) ;
  • DVD-Audio (contenant du son haute-définition) ;
  • DVD-VR (contenant de la vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type photochimique. Le mot vidéo...) ou du son enregistré, habituellement depuis la TV ou un caméscope) ;
  • DVD+VR (une variante du DVD-VR utilisé sur des disques +R et +RW) ;
  • DVD-ROM (données informatiques : systèmes d’exploitation, applications, encyclopédies, jeux vidéo (PlayStation 2, Xbox, Xbox 360, Wii, PC). Le faible coût et la grande capacité des DVD en font des mémoires de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et...) idéales (voir les autres types de mémoires de masse à droite de ce paragraphe).
  • DVD-RAM (format de DVD réinscriptible, au même titre que les DVD+/-RW, dont le principal atout est qu’il permet d’enchaîner aléatoirement lectures et écritures)

DVD Vidéo

Résolution standard des vidéos sur support DVD.

Les DVD vidéo ont connu un énorme succès ces dernières années. Ils ont progressivement remplacé les cassettes VHS en offrant un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d’avantages par rapport à ces dernières :

  • La qualité d’image est nettement améliorée, d’autant plus qu’elle ne se détériore pas au fil des lectures comme c’était le cas avec les cassettes vidéo. Bien que beaucoup de définitions et de formats soient soutenus, la plupart des DVD au détail utilisent un format compressé MPEG-2, stocké à une définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) de 720×480 (NTSC de rapport 1,5) ou 720×576 (PAL de rapport 1,25).
  • Le DVD supporte plusieurs codecs audio (PCM, Dolby Digital ou DTS) et le Codage (De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre.) audiophonique, contrairement au VHS qui enregistre le son en Modulation de fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps....) sur deux pistes.
  • Souvent, les DVD vidéo proposent également le choix entre plusieurs pistes audio permettant de voir un film dans différentes langues et permettent souvent l’accès à des fonctions jusqu’ici inédites telles que le choix entre plusieurs sous-titrages, l’accès à des bonus (scènes coupées, commentaires du réalisateur, coulisses du tournage) et même parfois le choix entre plusieurs angles sur certains films.
  • Par rapport à la cassette, une des innovations les plus notables est le passage direct à une séquence précise : plus besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les besoins secondaires et...) de rembobiner ou de chercher une séquence comme avec une bande : l’appui direct sur une ou plusieurs touches permet d’accéder à un contenu ou à un chapitre immédiatement.

DVD audio et SACD

Apparus plus récemment, dans la succession au CD audio : deux formats, le DVD audio et le SACD (Super Audio CD). Il est nécessaire de posséder une platine (Le platine est un élément chimique de symbole Pt et de numéro atomique 78.) spécifiquement adaptée à l’un de ces formats. Pour l’instant, aucun des deux supports concurrents n’arrive à prendre une part significative du marché pour succéder au CD audio. Apparemment, pour le grand public, la différence de qualité à l’écoute n’a pas été suffisamment significative pour justifier de nouveaux investissements.

Page générée en 0.101 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique