Cancer du poumon - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Diagnostic

Signes et symptômes

Obstruction d'une bronche par une tumeur
Obstruction d'une bronche majeure par un cancer du poumon : vue bronchoscopique

Les signes cliniques suggérant un cancer du poumon sont multiples mais souvent peu expressifs :

  • difficulté à respirer
  • essoufflement anormal
  • respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet de dioxyde de carbone, CO2, appelé parfois de façon impropre « gaz carbonique »,...) sifflante
  • dysphonie (voix rauque)
  • toux (La toux est une contraction spasmodique soudaine et souvent répétitive, de la cavité thoracique humaine, dont résulte une expulsion violente d'air des poumons, et...) chronique ou changement dans les rythmes habituels de toux chronique
  • hémoptysie (crachements de sang)
  • infections respiratoires récidivantes ou répondant mal au traitement
  • douleurs thoraciques, parfois liées à une pleurésie, ou dans l'abdomen (L’abdomen désigne une partie du corps humain ou du corps d'un animal.), l'épaule ou le bras
  • cachexie (perte de poids), fatigue, altération de l'état général, asthénie (état de faiblesse, grande fatigue), perte d'appétit (L'appétit est le désir de manger. L'appétit existe dans les formes de vies les plus évoluées pour réguler la quantité d'énergie à apporter pour les besoins du métabolisme.)
  • hippocratisme digital – bombement des doigts à l'extrémité, en particulier des ongles (peu fréquent)
  • dysphagie (difficulté à avaler)

Si le cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces...) se développe dans les voies aériennes, il peut gêner le flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé...) d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les...), causant ainsi des difficultés à respirer. Ceci peut amener à une accumulation de sécrétions derrière l'obstacle, prédisposant le patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) à la pneumonie (Une pneumopathie est une pathologie du tissu pulmonaire. Étymologiquement, il s'agit d'une maladie (-pathie) des poumons (pneumo-) ou...). Beaucoup de cancers du poumon (Le poumon est un organe invaginé permettant d'échanger des gaz vitaux, notamment l'oxygène et le dioxyde de carbone. L'oxygène est nécessaire au métabolisme de...) sont richement irrigués par la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) sanguine. La surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) du cancer peut être fragile, ce qui amène le cancer à saigner dans les voies aériennes. Ce sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent...) peut ensuite être expectoré.

Diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation, distinction“ et...) différentiel (Un différentiel est un système mécanique qui a pour fonction de distribuer une vitesse de rotation de façon adaptative aux besoins d'un ensemble mécanique.)

Selon le type de tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.), un syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances cliniques d'écart à la...) paranéoplasique peut attirer l'attention sur la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) à son début. Dans le cancer du poumon, ces phénomènes peuvent comprendre le syndrome myasthénique de Lambert-Eaton (faiblesse musculaire due à des auto-anticorps), l'hypercalcémie, ou le syndrome de Schwartz-Bartter (sécrétion anormale d'hormone (Une hormone est un messager chimique véhiculé par le système circulatoire qui agit à distance de son site de production par fixation sur...) antidiurétique par la tumeur). Les tumeurs du sommet du poumon, peuvent (syndrome de Pancoast-Tobias) envahir la partie voisine du système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il coordonne les mouvements musculaires, contrôle le fonctionnement des organes,...) sympathique, conduisant à des changements dans la transpiration, et à des problèmes des muscles de l'œil (une combinaison (Une combinaison peut être :) désignée par syndrome de Claude Bernard-Horner), ainsi qu'une faiblesse des muscles de la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe destiné à saisir et manipuler des...) due à l'invasion du plexus brachial.

Beaucoup des symptômes du cancer du poumon (douleurs osseuses, fièvre (La fièvre est l'élévation de la température corporelle chez un être à sang chaud par dérèglement du « thermostat » central. Il s'agit généralement...) et perte de poids) sont non-spécifiques ; chez les patients âgés, ils peuvent être attribués à une comorbidité. Chez beaucoup de patients, le cancer s'est déjà étendu au-delà du site original au moment où le patient ressent les premiers symptômes et consulte. Des sites fréquents de métastases sont le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du...), les os, les glandes surrénales, le poumon contralatéral (de l'autre côté), le foie (Le foie est un organe abdominal impair et asymétrique, logé chez l'homme dans l'hypocondre droit, la loge sous-phrénique droite, la partie supérieure du creux épigastrique puis atteint l'hyponcondre et qui...), le péricarde et les reins. Environ 10 % de tous les patients atteints par le cancer du poumon n'ont pas de symptôme (Un symptôme représente une des manifestations subjectives d'une maladie ou d'un processus pathologique, tel qu'exprimé par le patient. En général, pour une pathologie donnée, les symptômes sont...) diagnostic ; ces cancers sont découverts par hasard (Dans le langage ordinaire, le mot hasard est utilisé pour exprimer un manque efficient, sinon de causes, au moins d'une reconnaissance de cause à effet d'un événement.) à la suite d'une radiographie (La radiographie est l'ensemble des techniques permettant de réaliser des clichés à l'aide de rayons X des structures internes d'un patient ou d'un composant...) de la poitrine.

Radiographie de la poitrine montrant une tumeur cancéreuse dans le poumon gauche sous forme d'une opacité (L'opacité est l'inverse de la transparence. Qui s'oppose au passage de la lumière.) ovale (Dans le sens étymologique, un ovale est une forme d'œuf. En mathématiques, et plus particulièrement en géométrie, le terme...).

La radiographie thoracique est la première mesure à prendre si un patient se plaint de symptômes pouvant suggérer un cancer du poumon. Ceci peut révéler une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à...) évidente, un élargissement du médiastin (qui suggère une extension aux ganglions lymphatiques qui s'y trouvent), une atélectasie (affaissement), une inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure,...) (pneumonie) ou une effusion (En chimie, l'effusion réfère au passage d'un gaz par un trou sans collisions moléculaires. Les collisions seront absentes si le diamètre du trou est très inférieur...) pleurale. En l'absence de signes radiographiques, mais si les soupçons sont élevés (par exemple, un gros fumeur avec hémoptysie), une bronchoscopie ou un scanner (Un scanneur, ou numériseur à balayage est l'équivalent du terme anglais scanner, qui vient du verbe anglais to scan, signifiant « balayer » dans le sens de « parcourir une certaine...) peuvent donner l'information nécessaire. La bronchoscopie ou la biopsie (Une biopsie correspond au prélèvement d'un échantillon de tissus de l'organisme dans le but de réaliser un examen microscopique.) guidée par scanner sont souvent utilisées pour identifier le type de tumeur.

Scanner montrant une tumeur cancéreuse dans le lobe supérieur du poumon gauche.

La présence de cellules atypiques dans les crachats est associée à un risque accru de cancer du poumon. Un examen cytopathologique des crachats (ECBC), combiné à d'autres examens de détection peut jouer un rôle important dans le diagnostic précoce du cancer du poumon.

Le diagnostic différentiel pour les patients qui présentent des anomalies de la radiographie thoracique consiste à distinguer le cancer du poumon des maladies non malignes. Ces dernières peuvent être des infections, telles que la tuberculose (La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible et non immunisante, avec des signes cliniques variables. Elle est provoquée par une...) ou la pneumonie, ou des inflammations comme la sarcoïdose (La sarcoïdose ou maladie de Besnier-Boeck-Schaumann (communément dénommée BBS) ou lymphogranulomatose bénigne est une maladie inflammatoire systémique de cause inconnue, qui atteint...). Ces maladies peuvent donner lieu à des lymphadénopathies du médiastin, ou à des nodules du poumon, qui peuvent imiter des cancers du poumon. Le cancer du poumon peut par contre être une trouvaille incidentelle : un nodule pulmonaire (Les pulmonaires sont des plantes de la famille des Boraginacées appartenant au genre Pulmonaria. Elles doivent leur nom au fait que, selon les Romains, leur racine était censée guérir les maladies du poumon...) solitaire (lésion en « pièce de monnaie ») vu sur une radiographie du thorax (Le thorax est une région anatomique de certains animaux vertébrés ou arthropodes.) ou un scanner pris pour une toute autre raison.

En outre, il existe un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) de marqueurs tumoraux pour divers types de cancers :

Page générée en 0.674 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique