Bolide - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

On appelle bolide, ou météore, la rentrée atmosphérique d'un météoroïde de masse importante, produisant une traînée lumineuse intense jusque dans la stratosphère.

Définition

Un bolide est un corps extraterrestre ou météoroïde, émettant une luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) intense – magnitude inférieure à -4 (plus brillant que Vénus) lors de sa rentrée dans l'atmosphère terrestre (L'atmosphère terrestre est l'enveloppe gazeuse entourant la Terre solide. L'air sec se compose de 78,08 % d'azote, 20,95 %...). Ce phénomène, qui se produit à moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la...) altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...) (entre 80 et 10 km) est causé par le frottement (Les frottements sont des interactions qui s'opposent à la persistance d'un mouvement relatif entre deux systèmes en contact.) entre la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La...) et l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de...) qui s'échauffe, s’ionise, et entraîne la formation d'une traînée (En mécanique des fluides, la traînée est la force qui s'oppose au mouvement d'un corps dans un liquide ou un gaz. Mathématiquement...) lumineuse.

En fonction de sa dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son...), de sa densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de référence est l'eau pure...) et de sa trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.), un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction...) extraterrestre pénètrera plus ou moins profondément l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) terrestre. En règle générale, plus l'objet est massif (Le mot massif peut être employé comme :), plus sa progression sera importante et plus il sera brillant.

Les phénomènes lumineux
Nom Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps...) Altitude Durée
Étoile filante (On appelle étoile filante le phénomène lumineux qui accompagne la rentrée dans l'atmosphère d'un corps extraterrestre (météore). Cette traînée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l'ionisation de...) ordre du g 110-80 km 1-2 s
Météore ordre du kg 80-50 km 2-5 s
Bolide de 0,5 à 10 T 80-13 km 5-40 s

Un météroïde qui survit au passage atmosphérique et atteint le sol est appelé météorite (Une météorite est un corps matériel provenant de l’espace extra-atmosphérique de taille comparativement petite qui atteint la surface de...). Lors de la traversée, l’objet subit une ablation plus ou moins importante en fonction de la densité et de la friabilité de la matière.
Les forces en action au moment du ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la vitesse normale de la ligne.) tendent à éclater le rocher. Plus un corps est volumineux et plus il sera susceptible de se briser : généralement, cela se produit entre 27 km et 11 km d’altitude. Au moment de la fragmentation la vitesse (On distingue :) chute rapidement, et météore soit atteint la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...), soit le plus souvent se disperse en poussières dans l'atmosphère.

La lumière émise par un bolide est produite par deux mécanismes différents : la roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce terrestre. Tout matériau entrant dans la composition...) en fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes identiques, la fusion s'effectue à...) et l'atmosphère autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) qui entre en incandescence. Au-dessus de 80 km d'altitude l'atmosphère terrestre n'est pas assez dense pour s'opposer à l'entrée de corps de masse importante. En dessous, l’énergie thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur suivant différents phénomènes...) due aux frottements chauffe le bolide à 1 700°C ; la matière qui se détache de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) du rocher est littéralement liquéfiée et immédiatement vaporisée. La chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) s'intensifiant, l'air autour du corps incandescent s'ionise. L'échange d'électrons entre les particules de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un gaz tend à occuper...) est source de lumière.
Un corps d'un mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en...) de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre...) produit un embrasement de l'air jusqu'à 100 m autour, c'est ce que vu de la Terre on appelle un bolide.

Un bolide peut être de différentes couleurs, les témoins parlent de lumière allant du bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520 nm. Elle varie en...) au rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.).
La couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) du météore dépend de la composition de la matière et de l'air. Les météorites sont composées de métaux tel que le sodium (Le sodium est un élément chimique, de symbole Na et de numéro atomique 11. C'est un métal mou et argenté, qui appartient aux métaux alcalins. On ne le trouve pas à l'état de corps...), le nickel (Le nickel est un élément chimique, de symbole Ni et de numéro atomique 28.) et le magnésium (Le magnésium est un élément chimique, de symbole Mg et de numéro atomique 12.), qui produisent respectivement une couleur jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :), vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante est axée sur cette fréquence. Le...) et bleu-blanc. L'azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de numéro atomique 7. Dans le langage courant, l'azote...) et l'oxygène (L’oxygène est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole O et de numéro atomique 8.) de l'air ionisé, comme dans une Aurore polaire (Une aurore polaire (également appelée aurore boréale dans l'hémisphère nord et aurore australe dans l'hémisphère sud) est un phénomène lumineux caractérisé...), émettent respectivement de la lumière dans le rouge et le vert.

Les météores produisent aussi des sons. Généralement le bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.) est entendu pendant plusieurs secondes, voire plusieurs minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon,...) après l’observation visuelle. On peut entendre des explosions sourdes dites supersoniques, dues à la vitesse de l’objet qui est supérieure à la vitesse du son (phénomène identique à celui d'un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air,...) à réaction qui passe le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) du son). Si le météoroïde se fractionne, chaque morceau émet un bruit dont l’ensemble peut être entendu comme un grondement de tonnerre (Le tonnerre est un bruit qui est produit par l'expansion brutale de la fine colonne d'air qui a été chauffé très rapidement par la foudre au cours d'un orage.). Beaucoup d’observateurs disent avoir aussi entendu des sifflements, produits par des phénomènes dits électrophoniques.

Page générée en 0.070 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique