Banlieue
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Banlieue et culture

Le mot banlieue dans la littérature

La littérature s'est aussi emparée du thème de la banlieue, Rachid Sakji, Jacques Réda, Hector Malet, François Coppée l'évoque ainsi :

« J'adore la banlieue (La banlieue désigne communément l'espace urbanisé d'une ville qui est situé dans la continuité du bâti de sa ville-centre et qui en...) avec ses champs en friche (Une friche est un terrain, ou une zone, qui n’est pas, ou plus cultivé, ni même entretenu. Des activités marginales peuvent cependant s’y étendre : pâturage, chasse et autres activités...)
Et ses vieux murs lépreux, où quelque ancienne affiche
Me parle de quartiers dès longtemps démolis. »

Filmographie de la banlieue

  • L'amour existe, Maurice Pialat, 1961. Citation : « l’ennui est le principal agent d’érosion des paysages pauvres. »
  • 2 ou 3 choses que je sais d’elle, Jean-Luc Godard, 1967
  • Elle court, elle court la banlieue, Gérard Pirès, 1973
  • Edward aux mains d'argent, Tim Burton, 1990
  • La Haine, Mathieu Kassovitz, 1995
  • Bye Bye, Karim Dridi, 1995
  • 100% Arabica, Mahmoud Zemmouri, 1997
  • Ma 6-T va crack-er, Jean-François Richet, 1997
  • Salut cousin !, Merzak Allouache, 1997
  • De l’autre côté du Périph’, Bertrand Tavernier, 1997 (documentaire)
  • American Beauty, Sam Mendes, 1999
  • Le Ciel, les Oiseaux et... ta mère !, Djamel Bensalah, 1999
  • Il était une fois dans l’oued, Djamel Bensalah, 2004
  • L'Esquive, Abdellatif Kechiche, 2004
  • Banlieue 13, Pierre Morel, 2004
  • Projet Banlieue, documentaire québécois, 2005
  • Le Journal de Dominique le film de Cyril Mennegun pour un autre regard, 2006.

Diversité des banlieues sur le plan national et régional

Le terme de banlieue renvoie tant à des « singularités françaises » qu'à des « réalités mondiales ». Il est en définitive impossible de traduire parfaitement le terme de « banlieue » mais des réalités spatiales semblables existent dans les périphéries des grandes agglomérations mondiales.

En Allemagne

Avec la haute densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme...), on peut trouver des régions où beaucoup de villes se touchent entre elles sans créer un véritable centre. C’est le cas de la Ruhr.

Aux États-Unis et au Canada

Suburb américaine dans le Connecticut

La traduction la plus proche du terme « banlieue » en anglais est « suburb ». Le préfixe rend compte de l'aspect périphérique du phénomène. Les États-Unis utilisent le terme de metropolitan area (aire métropolitaine), dont la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) a varié au cours des derniers recensements, pour désigner l'espace qui englobe une agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti. L'agglomération correspond à la ville sur le plan...) et les zones périphériques qui lui sont liées du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) professionnel et commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.). Celles-ci sont omniprésentes aux États-Unis, étant l'une des causes de l'importance du secteur automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de...) américain. Au Canada, on parle de région métropolitaine de recensement pour fins statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la présentation de ces ressources...), mais il y a aussi des administrations supramunicipales portant des noms différents selon les provinces ; par exemple au Québec, on compte les communautés métropolitaines de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture, de la...) et de Québec.

Les petites communautés (suburbs en anglais) entourant de grandes villes peuvent être des villes incorporées, c’est-à-dire des « municipalités » avec leurs propres gouvernements, ou elles peuvent être non-enregistrées, avec, aux États-Unis, l’autorité gouvernementale donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction, d'un événement, etc.) au comté. Les communautés incorporées sont les (villes, (en)towns et villages) tandis que les communautés non enregistrées, c’est-à-dire n’ayant pas le statut de « municipalité », sont les Census Designated Places (CDP).

En Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique par l'océan...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), les banlieues sont souvent considérées comme endroits souhaitables où vivre pour ceux dans les classes moyennes et riches ; aux États-Unis, les villes centrales contiennent fréquemment les classes pauvres, c’est le cas par exemple de Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200...).

En France

Illustration des termes de ville-centre, banlieue, couronne périurbaine (En France, selon la définition qu'en donne l'INSEE, une couronne périurbaine est l'ensemble des communes d'une aire urbaine à l'exclusion de son pôle urbain), Unité urbaine et Aire urbaine (Une aire urbaine est une notion géographique utilisée en urbanisme. Les définitions et appellations d'une aire urbaine, zone occupée essentiellement par des constructions...) d'après l'INSEE

En France, les communes ne se sont pas agrandies en fonction de l'extension de leur agglomération. La ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à...), qui correspond en France à la notion d'unité urbaine, n'a ainsi pas nécessairement de correspondance (La correspondance est un échange de courrier généralement prolongé sur une longue période. Le terme désigne des échanges de courrier personnels plutôt qu'administratifs.) administrative unique, d’autres communes venant se lier aux villes-centres et forment la banlieue. La délimitation des communes françaises n'a que très peu évolué depuis la Révolution française et n'a absolument pas suivi l'évolution des villes et encore moins celle de leurs aires métropolitaines si bien que presque toutes les grandes villes et villes moyennes de France possède une banlieue voir une couronne périurbaine. Dans les deux cas elles sont divisées en de nombreuses entités administratives autonomes.

Banlieue parisienne

Les ménages aisés vivent essentiellement à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant...) de la ville tandis que le nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.) concentre les populations les plus pauvres et d'origine immigrée.

La banlieue désigne la zone urbanisée située autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) de la ville-centre, cela comprend aussi bien des quartiers pavillonnaires que des quartiers plus populaires. La notion est donc socialement neutre et correspond à une réalité physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de...). Ainsi, dans l'agglomération parisienne, Neuilly-sur-Seine par exemple, appartient à la banlieue au même titre que La Courneuve. Pour les distinguer, on parle à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du...), de banlieue aisée pour Neuilly et de banlieue défavorisée pour La Courneuve.

On peut découper la région parisienne en plusieurs zones. Dans le Nord-Est, sont concentrées beaucoup de « cités », vestiges d’anciennes zones ouvrières et industrielles. C’est le cas de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. À l’Ouest, la population est généralement plus aisée, on y trouve également le centre des affaires de La Défense. La banlieue Sud-Est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) moins homogène. Près de Paris, il y a beaucoup de communes qui sont considérées comme « sensibles » (Bagneux, Malakoff, Cachan, Fresnes, Massy…), entrecoupées de zones résidentielles de meilleure réputation (Verrières-le-Buisson, Châtenay-Malabry, Antony, Fontenay-aux-Roses, Sceaux…).

Plus on s’éloigne et plus on peut découper la banlieue sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de Paris en deux zones. D’un côté, il y a les bords de Seine où se regroupent des populations ouvrières, et où on observe les grandes cités des Yvelines (Chanteloup-les-Vignes, Sartrouville, Les Mureaux, Mantes-la-Jolie, Poissy, Achères, Limay, Trappes, Aubergenville) et de l’Essonne (Évry, Courcouronnes, Grigny, Corbeil-Essonnes, Fleury-Mérogis…). De l’autre côté, on trouve des zones pavillonnaires où se regroupent des populations aisées (vallée de la Bièvre et de Chevreuse).

En Italie

Les communes des grandes villes tel que Rome, possèdent une banlieue qui s’englobe dans la commune. Ainsi il y a encore des campagnes à la périphérie (Le mot périphérie vient du grec peripheria qui signifie circonférence. Plus généralement la périphérie désigne une limite éloignée d'un objet ou...) de la commune de Rome.

Dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la...) en voie de développement

Les « banlieues pauvres »

Exode rural et explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme de gaz. Plus cette...) urbaine

Dans l’ensemble des PED, les villes connaissent une attractivité croissante. Celle-ci s'explique notamment par le fort accroissement démographique que connaissent la plupart de ces pays. Dans certaines régions, les terres ne peuvent subvenir à celui-ci et l'exode rural s'impose.

La mise en place de politique d'inspiration libérale par ces mêmes pays est un autre déterminant significatif. Imposées par différents organismes internationaux tels que le FMI, la Banque mondiale], ces politiques déstructurent les espaces ruraux et les empêchent de s'adapter à la croissance démographique. En conséquence de ces politiques, plusieurs pays d'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface...) anciennement producteurs, importent leurs poulets, entrainant la paupérisation des populations agricoles.

Ainsi l’Afrique a vu sa population tripler entre 1950 et 1995 alors que celle des villes a été multipliée par neuf. Elle compte aujourd’hui vingt-cinq villes millionnaires, et elle pourrait même atteindre la soixantaine en 2020. Les logements en centre ville étant trop cher pour ces nouveaux arrivants, ces derniers se sont installés dans les banlieues et ont donc fait grossir les périphéries. La ville du Caire forme un exemple de ville où les migrants sont arrivés plus nombreux que ce que la ville le prévoyait puisqu'ils ont été obligés de s’installer à des endroits où l’aménagement n’était pas planifié. De plus l’accroissement naturel étant élevé dans les PED, l’augmentation de la population des villes se fait sentir davantage. Les 14 villes qui connaissent les croissances démographiques les plus importantes au monde (Le mot monde peut désigner :) se situent dans les PED.

Les conséquences de ces déplacements de populations

Les logements attendus ne sont malheureusement pas disponibles dans la majorité des cas et les migrants sont donc obligés de se loger de façon précaire. On aboutit ainsi à la création de bidonvilles appelés également favela en Amérique du Sud. Ces terrains sont généralement occupés illégalement, et sont très insalubres : ils sont dépourvus de toutes infrastructures (électricité, eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) courante, évacuation d’eau usée, transport (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.), éducation, santé…) et se trouvent souvent sur des sols marécageux, pentus ou inutilisables pour l’agriculture. La résorption des bidonvilles a consisté à repousser encore plus loin du centre ville les familles et groupes habitants de ces bidonvilles. En dispersant ainsi les personnes, les réseaux d’aide et de survie, fondés sur les relations entre les gens, se trouvent cassés. Il est donc encore plus difficile pour ces habitants de sortir de cette situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le...). En Afrique du Sud, il existe également des townships. Ils se distinguent des bidonvilles car ils sont construits en durs et ont une existence légale. Leur construction sont souvent planifiées par les architectes de la ségrégation raciale (très grande en Afrique du Sud malgré la fin de l’Apartheid). Les townships d’Afrique du Sud regroupent les habitants de couleurs, principalement les Noirs et peuvent compter jusqu’à près de deux millions d’habitants comme à Soweto.

De plus certaines banlieues sont les théâtres de guerres et de violences entre les différentes ethnies qui rendent la vie (La vie est le nom donné :) des habitants encore plus difficile. Dans les Favelas la pauvreté peut même amener la formation de gangs qui luttent pour le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de la ville. Le chômage y est très élevé et il reste difficile voire impossible de se sortir de cette situation sans rémunération. La majorité des emplois se trouve dans le centre ville qui est éloigné et dont l’accès est rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à la fois des objets et des sources de lumière et...) difficile par l’absence de transports. De plus le manque d’éducation des habitants ne les favorise pas dans la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) d’un emploi. Ils sont donc souvent obligés de faire travailler leurs enfants ou même de les vendre

Ainsi nous arrivons à un cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance est appelée rayon du cercle. Celui-ci...) vicieux : les migrants sont obligés de s’installer dans les bidonvilles ; comme ils sont dans les bidonvilles, ils n’ont pas de travail ; comme ils n’ont pas de travail, ils n’ont pas d’argent ; comme ils n’ont pas d’argent ils ne peuvent pas payer d’études à leurs enfants qui eux non plus ne pourront donc pas trouver de travail. D’après les estimations de l’ONU, la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...) compte plus d’un milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf...) de personnes vivants dans les bidonvilles et en comptera 1,4 milliard en 2020 soit autant que de Chinois. Ce nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) augmente très vite puisque 27 millions de personnes rejoignent les bidonvilles chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Même si ces chiffres couvrent l’ensemble de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...), ils concernent essentiellement les PED.

Des « banlieues riches »

Depuis quelques années apparaissent des banlieues aisées dans les PED. En effet, des familles fortunées souhaitent s’écarter du centre ville pour éviter la pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on...) sans pour autant se rapprocher des zones plus pauvres. Ces quartiers amènent donc une ségrégation sociale : les minorités aisées restent entre elles et ignorent totalement les autres couches plus pauvres. Certains quartiers résidentiels ressemblent étrangement aux quartiers des classes moyennes américaines : les suburbs. En effet on y trouve un grand nombre de maisons identiques ayant une architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) occidentale et de quoi pratiquer les loisirs des Occidentaux. Certains millionnaires choisissent même de vivre dans de véritables ghettos. Cet isolement volontaire à pour but de défendre leurs richesses car l’insécurité de ces pays oblige les personnes ayant plus d’argent que la moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de...) à se protéger. Cependant, ils profitent de cet isolement pour bénéficier des aménagements de luxe et de l’espace des banlieues. Pour obtenir cette place disponible, les pauvres sont chassés encore plus loin de la ville et ainsi cette poignée de riches hommes d’affaires peut construire des villas sur de très grandes surfaces. Par exemple, à Ouagadougou une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est...) de 1 000 hectares fut entièrement dédiée à un quartier ne comprenant que des grandes villas et de beaux hôtels. Pour se protéger davantage des vols et des contacts avec le reste de la population, des systèmes défensifs sont mis en place : des murs élevés, des barbelés, des alarmes et une intervention en cas d’intrusion. L’administration des villes préfère donc utiliser beaucoup d’espace pour quelques riches ayant de l’influence nationale ou internationale que pour une majorité de pauvres.

Les banlieues industrielles

Il est très difficile de généraliser la situation des banlieues industrielles des PED car il existe une très grande variabilité entre ces différents pays et entre les villes au sein d’un même État. En effet, on peut remarquer que le brésil fait partie des 10 plus grands pays industriels dans le domaine de l’automobile, de l’armement et de l’électronique alors que l’industrie de l’Afrique noire est très en retard et peu diversifiée.

Cependant, les PED essaient dans la majorité des cas d’inciter les industries des pays développés (Les pays développés à économie de marché (PDEM) sont des pays dont la majorité de la population accède à tous ses besoins vitaux ainsi...) à délocaliser en proposant des tarifications douanières avantageuses, des investissements privilégiés, une politique fiscale avantageuse, des ouvriers plus qualifiés qu’auparavant et un développement des infrastructures. On peut également remarquer que l’industrie asiatique, surtout chinoise et indienne, est plutôt dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :). En effet, elle profite de bas prix de la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le...) d’œuvre non qualifiée. Les conditions de travail n’y sont pas faciles : par exemple les ouvriers chinois de l’usine McDonald’s travaillaient jusque 11 h/jour et 6 j/semaine en plus des 70 heures (L'heure est une unité de mesure  :) supplémentaires par mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) pour un salaire inférieur à 75 dollars.

Ces ouvriers font partie des couches sociales les plus défavorisées et vivent donc généralement dans les banlieues pauvres décrites précédemment. De plus, on remarque que l’activité industrielle peut avoir des répercussions directes sur la population : pollution, manque d’eau… Par exemple, les 52 usines Coca-Cola et les 38 Pepsi-Cola présentes en Inde pompent 1 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il vaut un millier de...) et 1,5 million de litres d’eau par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du...). Ensuite, le pompage (Le pompage est un phénomène aérodynamique qui intervient dans un compresseur. Il s'agit d'une instabilité aérodynamique qui donne naissance à des ondes longitudinales. Une inversion du...) des nappes pratiqué par ces usines empêche les pauvres de se fournir en eau potable (Une eau potable est une eau devant satisfaire à un certain nombre de caractéristiques la rendant propre à la consommation humaine.) et des déchets toxiques sont rejetés. Cela menace l’environnement et la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou...) des populations les plus fragiles donc encore celle des banlieues pauvres.

Page générée en 0.597 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique