Baleine bleue - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Baleine bleue
 Baleine bleue dans l'océan Pacifique
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Cetacea
Sous-ordre Mysticeti
Famille Balaenoptiidae
Genre Balaenoptera
Nom binominal
Balaenoptera musculus
(Linnaeus, 1758)
Répartition géographique
Cetacea range map Blue Whale.PNG
 Comparaison des tailles d'une baleine bleue etd'un humain moyen.

Statut de conservation IUCN :

EN A1abd : En danger
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

La baleine bleue (Balaenoptera musculus), appelée aussi rorqual bleu, est un mammifère (Les Mammifères (classe des Mammalia) forment un taxon inclus dans les vertébrés, traditionnellement une classe, définie dès la classification de Linné. Ce...) marin appartenant au sous-ordre des baleines à fanons (mysticètes). Pouvant dépasser 30 mètres de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de...) et 170 tonnes, c'est le plus gros animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe,...) vivant à notre époque et, dans l'état actuel des connaissances, le plus gros ayant jamais vécu sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive...).

Long et mince, le corps de la baleine (La baleine est un mammifère marin de grande taille classé dans l'ordre des cétacés. Le terme s'applique à plusieurs espèces différentes dans les sous-ordres des mysticètes (baleines à fanons)...) bleue peut prendre diverses teintes de gris-bleuté sur le dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes....) et un peu plus clair en dessous. On dénombre au moins trois sous-espèces distinctes : B. m. musculus dans l’Atlantique Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et le Pacifique Nord, B. m. intermedia de l’océan Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est entouré de l'océan...) et B. m. brevicauda découverte dans l’océan Indien et dans le sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l’océan Pacifique. B. m. indica, découverte dans l’océan Indien, pourrait être une autre sous-espèce. Comme les autres baleines, la baleine bleue se nourrit essentiellement d’un petit crustacé, le krill, mais également de petits poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau à l'ouest et le Bélier à l'est. Bien...) et parfois de calmars.

Les baleines bleues furent abondantes dans presque tous les océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004 et...) avant le début du XXe siècle. Pendant près de quarante ans, elles furent chassées par les baleiniers qui ont amené l'espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce est...) au bord de l'extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque chose. Plus particulièrement on retrouve ce terme dans plusieurs domaines :) avant qu'elle ne soit protégée par la communauté internationale en 1966. Un rapport de 2002 estimait qu’il y avait entre 5 000 et 12 000 baleines bleues à travers le monde (Le mot monde peut désigner :) localisées dans au moins cinq groupes. Des études plus récentes sur la sous-espèce B. m. brevicauda suggère qu’il pourrait s’agir d’une sous-estimation. Avant la chasse industrielle à la baleine la plus forte population se trouvait dans l’Atlantique qui en comptait approximativement 240 000 (entre 202 000 et 311 000). L'espèce est considérée comme menacée.

Description

Baleine bleue adulte.

La baleine bleue a un long corps effilé qui peut paraître étiré en comparaison du corps trapu des autres baleines. Sa tête est plate et a la forme d’un U. Une crête médiane (Le terme de médiane, du latin medius, qui est au milieu, possède plusieurs acceptations en mathématiques :) se dessine entre les évents et l’extrémité de la mâchoire supérieure. La bouche (La bouche (encore dénommée cavité buccale ou cavité orale) est l'ouverture par laquelle la nourriture d'un animal entre dans son corps. Le mot...) est densément remplie de fanons ; environ 300 fanons (chacun d’environ un mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la distance parcourue par la lumière...) de long) de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) noire pendent de la mâchoire supérieure, et reviennent d’environ 0,5 mètre à l’intérieur de la gueule de l’animal. Entre 60 et 90 sillons (appelées plis ventraux) longent la gorge parallèlement au corps. Ces plis facilitent l’évacuation d’eau de la bouche après la prise de nourriture. La nageoire dorsale est petite et visible seulement brièvement lors de la séquence de plongée. Localisée environ aux trois-quarts du corps de l’animal, sa forme varie d’un individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).) à l’autre ; chez certains individus elle se présente comme une bosse presque imperceptible, mais d’autres ont une nageoire dorsale proéminente et falciforme. Quand elle fait surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet...) pour respirer, la baleine bleue élève son évent hors de l’eau avec une plus grande ampleur que d’autres grandes baleines telles que le rorqual commun et le rorqual boréal (Le Baleinoptère de Rudolphi, Rorqual boréal, Rorqual de Rudolphi, Rorqual sei (Balaenoptera borealis), est une baleine à fanons présente dans tous les océans du monde et dans...). Cette caractéristique peut être utilisée pour la différencier des autres espèces en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.). Certaines baleines bleues de l’Atlantique Nord élèvent leur nageoire caudale quand elles plongent. Quand elle respire, la baleine émet un jet d’eau vertical (Le vertical (rare), ou style vertical, est un style d’écriture musicale consistant en accords plaqués.) spectaculaire, de 9 mètres en général mais pouvant aller jusqu’à 12 mètres, et pouvant être vu de loin par temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) calme. Les baleines bleues ont des évents jumeaux, protégés par un repli de fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) graisseuses. De puissants muscles en actionnent l’ouverture.

Les nageoires mesurent trois à quatre mètres. Les faces supérieures sont grises avec une mince bordure blanche. Les faces inférieures sont blanches. La tête et la queue sont généralement uniformément grises. La partie supérieure de la baleine, et parfois les nageoires, sont généralement tachetées. L’importance de ces taches varie significativement d’un individu à l’autre. Certains peuvent être de couleur uniformément gris-ardoise quand d’autres montrent des variations importantes de bleus foncés, gris et noirs dans un motif tacheté.

Les baleines bleues peuvent atteindre une vitesse (On distingue :) de 50 km/h lors de courtes accélérations, notamment lors d’ébats avec d’autres baleines, mais leur vitesse de croisière (La vitesse de croisière d'un aéronef est la vitesse correspondant au régime des moteurs prévu pour la partie courante d'un vol, c'est-à-dire sans la phase de montée et...) est de 20 km/h. Quand elles se nourrissent elles ralentissent à 5 km/h.

Information icon.svg
Page générée en 0.075 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique