Agora
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Stoa Est de l'ancienne Agora de Thessalonique

En Grèce antique, l'Agora désigne le lieu de rassemblement, le marché de la cité. Les Capéloï en sont les commerçants. C'est une composante essentielle du concept de Polis, à tel point (Graphie) qu'Aristote (Aristote (en grec ancien Ἀριστοτέλης / Aristotélês) est un philosophe grec né à Stagire (actuelle Stavros) en Macédoine (d’où le surnom...) traitera les barbares de non-civilisés car ils n'ont point d'agora (En Grèce antique, l'Agora désigne le lieu de rassemblement, le marché de la cité. Les Capéloï en sont les commerçants. C'est une composante essentielle du concept de Polis, à...).

L'Agora d'Athènes n'était pas seulement un marché animé et odorant; c'était également la place des institutions démocratiques. Il s'y dressait le Bouleuterion où siégeait le Conseil des Cinq-Cents chargé de rédiger les lois votées à l'Assemblée. Juxtaposée, la tholos accueillait un dixième des Bouleutes jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) et nuit pour assurer une permanence, avant d'être remplacés par cinquante autres. C'était aussi sur l'Agora que se trouvait l'Héliée, le tribunal (Le tribunal ou juridiction (de jus dicere : littéralement, « dire le droit ») est un lieu où est rendue la justice. C'est là que les personnes en conflit viennent chercher la...) populaire. Sur cette place se trouvaient des bâtiments politiques mais aussi religieux comme le temple dédié à Héphaïstos, encore en parfait état aujourd'hui.

L'Agora était en fait le centre de la vie (La vie est le nom donné :) sociale. Il y faisait bon s'y promener, philosopher entre amis, notamment à l'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la surface...) de la Stoa Poikilè, un portique où se succédaient des peintures racontant scènes historiques, épisodes mythologiques et où étaient arborés les boucliers pris aux ennemis.

L'agora est l'équivalent du forum romain antique (voir les forums romains).

Agora romaine de Tyr (fouilles archéologiques d'Al Mina)
Page générée en 0.043 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique