Abbaye
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Les chanoines augustiniens

Les communautés de chanoines augustiniens (dits chanoines noirs à cause de la couleur de leur habit) possèdent quelques particularités qui les distinguent. L'ordre a son siège à Colchester, en Angleterre, où une maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) des augustiniens a été fondée autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) de 1105 avant que l'ordre ne se diffuse très rapidement. Ordre régulier du clergé occupant une position intermédiaire entre les moines et le clergé séculier, et communauté ressemblant à une communauté de prêtres de paroisse vivant sous une règle commune, les augustiniens ont adopté des nefs de grande taille afin de pouvoir héberger de grandes congrégations. Le chœur est généralement long, et parfois, comme à Llanthony et Christchurch (Twynham), il est entrecoupé d'allées, ce qui n'est pas le cas à Bolton, Kirkham ou ailleurs. Chez les communautés les plus septentrionales, la nef (La nef est la partie d'une église allant du portail à la croisée du transept et qui est comprise entre les deux murs latéraux. La nef comprend le...) n'a souvent qu'une aile nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), comme à Bolton, Brinkburn ou au prieuré de Lanercost. La disposition des bâtiments réservés à la vie (La vie est le nom donné :) monastique suivait le plan classique. La maison du prieur était invariablement rattachée à l'angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts apparentés.) sud-ouest (Le sud-ouest est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et ouest. Le sud-ouest est opposé au nord-est.) de la nef.

Bristol abbey.png

      Abbaye (Une abbaye (du latin abbatia) est un monastère ou un couvent catholique placé sous la direction d'un abbé (ou d'une abbesse; dérivé de l'araméen abba qui signifie...) Saint Augustin, Bristol      A. Église (L'église peut être :) abbatiale et sacristie (La sacristie est l'annexe d'une église où le prêtre se prépare pour célébrer la messe; on y conserve les ornements d'église (linges, aube...) et les vases sacrés (calice...)....)      B. Grand cloître (Un cloître ou cloitre (ou anciennement cloistre, ou clouastre) est une cour entourée de murs et de galeries établie à côté des...)      C. Petit cloître      D. Salle capitulaire ou du chapitre      E. Chauffoir et scriptorium      F. Réfectoire      G. Parloir      H. Cuisine (La cuisine est l'ensemble des techniques de préparation des aliments en vue de leur consommation par les êtres humains (voir cuisinerie). La cuisine est diverse à travers le monde, fruit des ressources naturelles...)      I. Cour de la cuisine      K. Cellules des moines      L. Salle de l'abbé      P. Porte d'entrée de l'abbé      R. Infirmerie      S. Bâtiment des convers      T. Salle du roi      V. Hôtellerie      W. Porte d'entrée de l'abbaye      X. Écuries et autres dépendances      Y. Bains      

Ci-dessus, le plan de l'abbaye Saint-Augustin à Bristol (aujourd'hui cathédrale (Une cathédrale est, à l'origine, une église chrétienne où se trouve le siège de l'évêque (la cathèdre) ayant en charge un diocèse. Toutefois, il existe aujourd'hui des cathédrales...) de la ville) montre la disposition des bâtiments, qui se démarque par quelques aspects du modèle bénédictin classique. La maison des chanoines augustiniens à Thornton, dans le Lincolnshire, est remarquable par la taille et la magnificence de son entrée, les étages supérieurs formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la...) l'hôtellerie de l'établissement, ainsi que par sa maison du chapitre octogonale.

Les cisterciens

L'abbaye de Sénanque
L'abbaye de Neuberg

Le renouveau monastique suivant a été celui des cisterciens, qui s'est développé au XIe siècle. L'ordre a bénéficié d'une diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire...) plus étendue et d'une existence plus durable. Il doit sa véritable origine à une communauté distincte de bénédictins fondée en 1098 par Robert de Molesme et Étienne Harding (1060-1134), (natif du Dorset, éduqué au monastère (Le monastère (du grec monos, seul), est un ensemble de bâtiments où habite une communauté de moines et moniales. On parle également d'abbaye ou de prieuré. Ce sont des...) de Sherborne). Son nom dérive de Cîteaux (Cistercium), une contrée de Bourgogne proche de Beaune et de Nuits-saint-Georges. L'étymologie de Cîteaux viendrait selon l'explication la plus communément admise, de «  cistels », roseaux qui poussent dans les régions marécageuses.

La croissance rapide et la célébrité que connaît l'ordre sont sans aucun doute dues en grande partie à la piété enthousiaste de saint Bernard, abbé de la première communauté cistercienne, laquelle s'établit à l'abbaye de Clairvaux en 1116. La règle rigide privilégiant l'abnégation régissait entièrement cette congrégation, et s'est ensuite étendue aux nouvelles communautés affiliées.

Les deux caractéristiques centrales des abbayes cisterciennes sont donc leur simplicité poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air brassé par un moteur, dans le sens inverse de l'avancement.) à l'extrême et leur sobriété très étudiée. Une tour centrale unique était permise et devait être aussi basse que possible. Les artifices superflus et les tourelles étaient également interdits. Un triforium, de même, était à exclure. Les fenêtres devaient être claires et non divisées, et il était interdit de les décorer avec des vitraux. Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) ornement inutile se voyait ainsi proscrit. Les croix se devaient d'être en bois, les chandeliers en fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie quotidienne, sous forme pure ou...). La renonciation au monde (Le mot monde peut désigner :) devenait de ce fait une évidence pour tout ce que rencontrait l’œil.

Le même souci s'observe dans l'implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) géographique des monastères, encore de nos jours : plus un lieu est sauvage, isolé et éloigné de toute civilisation, meilleures sont ses chances d'accueillir une communauté. Il ne faut néanmoins pas seulement considérer les cisterciens comme des ascètes, mais aussi comme des précurseurs ayant permis certains progrès. Les monastères cisterciens sont en effet construits dans des vallées profondes et bien irriguées, généralement au bord d'un cours d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), parfois plus en hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.). Ces vallées, à présent si riches et si florissantes, présentaient un aspect bien différent quand les frères les avaient choisies comme lieu de retraite. Grands marais (En géographie, un marais est un type de formation paysagère, au relief peu accidenté, où le sol est recouvert, en permanence ou par intermittence, d'une couche d'eau...), marécages profonds et forêts impénétrables étaient des critères de choix ! La « claire vallée » de Clairvaux était réputée comme une vallée (Une vallée est une dépression géographique généralement de forme allongée et façonnée dans le relief par un cours d'eau (vallée...) recouverte de forêts et remplie de brigands. « C'était une solitude si morne et si sauvage, une terre si stérile qu'au début, Bernard et ses compagnons en furent réduits à vivre sur des feuilles de hêtres ».

Page générée en 0.211 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique