[News] Un dispositif d’imagerie microsatellite révolutionnaire capture des images d’une résolution inférieure à un mètre

Conquête spatiale et technologies relatives...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 11184
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Un dispositif d’imagerie microsatellite révolutionnaire capture des images d’une résolution inférieure à un mètre

Message par Isabelle » 23/01/2020 - 14:00:33

Le nouveau dispositif d’imagerie optique minuscule développé par l’entreprise en démarrage SATLANTIS basée en Espagne peut prendre des images avec une résolution inférieure à un mètre, soit une prouesse technologique remarquable pour un microsatellite de classe inférieure à 80 kg.

Image
© SATLANTIS
Le marché de l’observation de la Terre incarne une forte demande en données d’imagerie de haute résolution et de haute qualité. Toutefois, l’approvisionnement de ces données est faible.

Avec le financement de l’UE pour le projet iSIM, SATLANTIS a développé une technologie innovante de charge utile d’imagerie pour les microsatellites de moins de 80 kg. «Les charges utiles iSIM sont des dispositifs d’imagerie optique miniaturisés conçus pour atteindre une haute résolution spatiale allant jusqu’à un mètre. Sa taille compacte, sa faible masse (moins de 15 kg), ses délais de livraison courts (cinq fois plus rapides) et ses coûts de production réduits (cinq fois plus abordables) lui confèrent un puissant avantage concurrentiel sur les derniers systèmes d’imagerie sur mesure du marché», explique María Dasí, coordinatrice du projet.

Les minuscules composants qui composent le dispositif d’imagerie

«La technologie de charge utile d’imagerie iSIM relève un défi majeur auquel le secteur spatial est confronté: la miniaturisation et la normalisation des composants spatiaux critiques sans compromettre les performances», ajoute Mme Dasí. Ces aspects ont un impact considérable sur le coût et l’échelle de temps du développement, tant au niveau de la fabrication que du lancement, ce qui rend les données spatiales plus accessibles.

Les principaux composants de la charge utile d’imagerie iSIM sont regroupés en deux grandes catégories: le sous-système optomécanique et le sous-système électronique et de contrôle. Le système optomécanique est un télescope binoculaire composé de deux canaux optiques identiques. Conçu pour maximiser ses performances optiques dans les conditions spatiales, sa masse est minimisée afin de diminuer les coûts de lancement. Le sous-système d’électronique et de contrôle combine une technologie brevetée avec des composants en vente libre (COTS). Le sous-système électronique d’avant-garde intègre une puissante unité centrale qui est chargée du contrôle de la charge utile, du traitement des données et de la communication. Il est également constitué de deux détecteurs COTS de pointe pour une acquisition rapide des images.

Applications essentielles

La technologie d’imagerie de microsatellite SATLANTIS sera placée sur une orbite terrestre basse, permettant d’acquérir des images et des données de haute qualité depuis l’espace pour une vaste gamme d’applications différentes. L’imagerie optique à haute résolution est particulièrement utile pour la surveillance des infrastructures critiques telles que les oléoducs pour détecter les vols illégaux, détecter les activités illégales ou menaçantes dans les régions frontalières et évaluer l’impact réel des catastrophes naturelles. De plus, elle peut être bénéfique à l’agriculture de précision, en contribuant à une meilleure gestion de la production agricole ou en aidant à révéler et à cartographier les déchets plastiques dans les océans.

Les images satellites à haute résolution seront fournies à un coût très faible. «Le marché actuel fournit aux utilisateurs finaux des images multispectrales d’une résolution spatiale d’environ un mètre au prix de plusieurs dizaines d’euros par kilomètre carré. Notre ambition est de diminuer considérablement ce coût, en fournissant des images de l’ordre de quelques centimes», note Juan Tomás, directeur général de SATLANTIS.

Démonstration de la technologie

Le lancement d’iSIM est prévu pour 2020. SATLANTIS a signé un contrat avec Space BD pour la mission de démonstration qui utilisera la «petite plate-forme d’expérimentation exposée remplaçable par l’IVA (i-SEEP)», l’installation exposée du module expérimental japonais «Kibo» sur la Station spatiale internationale (ISS). C’est la première fois qu’une technologie non japonaise est démontrée sur i-SEEP.

Profitant du programme d’utilisation commerciale «Kibo» proposé par l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA), Space BD fournira le service de démonstration en orbite à SATLANTIS pour contribuer au développement de ses produits en tant que fournisseur de services d’utilisation de l’ISS.

L’instrument iSIM représente une nette amélioration par rapport aux dispositifs d’imagerie traditionnels en termes de performances, de volume et de coût, ce qui place SATLANTIS à l’avant-garde du marché des charges utiles d’observation de la Terre.

Pour plus d'information voir: projet SATLANTIS

Source: © Union européenne, [2020] / CORDIS

Jazzmmc
Messages : 3
Inscription : 15/01/2020 - 15:42:34
Activité : Salarié

Re: [News] Un dispositif d’imagerie microsatellite révolutionnaire capture des images d’une résolution inférieure à un m

Message par Jazzmmc » 30/01/2020 - 7:57:49

Incroyable, encore merci pour ces renseignements vraiment croustillants,

Répondre