[News] Un duo efficace contre le cancer

Biologie, géologie, histoire naturelle, etc...

Modérateur : Modérateurs

Isabelle
Messages : 11151
Inscription : 02/09/2004 - 10:49:47

[News] Un duo efficace contre le cancer

Message par Isabelle » 24/06/2019 - 14:00:27


Image
Une équipe du Laboratoire de chimie (ENS Lyon/Université Claude Bernard/CNRS), du laboratoire CEMCA (CNRS/Université de Bretagne occidentale) et de l’Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/Université de Montpellier/ENSC Montpellier) ont mis au point des composés biocompatibles activables par l'absorption d'un ou deux photons, permettant à la fois la détection, le marquage et la destruction de cellules cancéreuses. Cette étude est publiée dans Chemistry: A European Journal.

Une approche prometteuse en chémothérapie contre le cancer consiste en l’activation par la lumière de marqueurs des cellules cancéreuses, voire de traitements conduisant à la destruction de ces cellules. Cela évite à la fois l’utilisation de rayonnements plus dangereux et l’absorption de médicaments déjà activés qui peuvent provoquer des effets indésirables. Une équipe menée par le Laboratoire de chimie (ENS Lyon/Université Claude Bernard/CNRS), en collaboration avec le laboratoire CEMCA (CNRS/Université de Bretagne occidentale) et l’Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/Université de Montpellier/ENSC Montpellier), ont conçu une nouvelle famille de complexes de lanthanides optimisés pour ces applications.

Ces complexes sont formés d’un ion métallique central (l’ion gadolimium3+ ou ytterbium3+) auquel s’accrochent trois molécules appelées « ligands ». Ces ligands se comportent comme des antennes qui captent deux photons incidents, les absorbent puis transfèrent l'énergie électronique qui en résulte à l'ion central. Selon sa nature, celui-ci émet à son tour des infrarouges, permettant la détection des cellules cancéreuses (Yb3+), ou provoque la libération d’une espèce hautement toxique pour les éliminer (Gd3+). Les chercheurs ont optimisé ces processus en choisissant bien le « duo » ligands /cation central: l’effet synergétique entre des atomes de brome présents sur le ligand et le cation gadolinum3+ central de la famille des lanthanides maximise l’efficacité de la photo-génération locale de l’espèce toxique, ici de l’oxygène dit « singulet ».

Les premiers tests in vitro sur des modèles biologiques de cellules cancéreuses montrent que cette génération photoinduite à deux photons d'oxygène singulet par ces complexes inédits est suffisante pour initier efficacement les processus de mort cellulaire. Ces expériences laissent espérer un nouveau traitement moins invasif des cancers.

Références:
Margaux Galland, Tangui Le Bahers, Akos Banyasz, Noëlle Lascoux, Alain Duperray, Alexei Grichine, Raphaël Tripier, Yannick Guyot, Marie Maynadier, Christophe Nguyen, Magali Gary-Bobo, Chantal Andraud, Cyrille Monnereau et Olivier Maury.
A “Multi-Heavy-Atom” Approach Towards Biphotonic Photosensitizers With Improved Singlet Oxygen Generation Properties

Chemistry: A European Journal-Juin 2019

DOi: 10.1002/chem.201901890

Contact chercheur:
Olivier Maury - olivier.maur at ens-lyo

Source: CNRS INC

Répondre