Question sur la fonction échelon d'Heaveside

Pour parler math...

Modérateur : Modérateurs

adagio
Messages : 593
Inscription : 17/06/2007 - 19:47:05

Message par adagio » 24/08/2007 - 20:16:35

hein ? ca bien C'est

pile.sur retombe elle piece, la pas lance ne tu si meme que bien Et

?dire veux ca que ce Qu'est

- 50%= Face
150%=Pile

posibilité 2 avec aleatoire variable une Imaginons
face. ou pile sur retombe qui et monaie de piece d'une lancement au cela associer peut On chance. -50% avec l'autre et chance de 150% avec Une
negatives.proba des solution la j'ai dire,le vous vais je aller Bon
Dernière modification par adagio le 24/08/2007 - 20:19:20, modifié 1 fois.

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 24/08/2007 - 20:18:36

Encore !! Encore !!! Ouaiii !!! Bravo !!! Bis !!!! Bis !!!!!

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 24/08/2007 - 20:26:25

Pour Oswald pour Info... Un truc sur Wikipédia... Je me suis pas cassé la tête
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9troaction

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 24/08/2007 - 21:51:03

Ce dont tu parle c'est comme pour un amplificateur acoustique, tu reinjecte le signal dans l'entree (Larsen par exemple). Pour une particule, c'est pas comme si elle remontait le temps, sa ligne temporelle reste inchangee. C'est juste que tu rajoute une information avec une periode donnee. Mais l'ecoulement du temps reste le meme pour la particule.

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 24/08/2007 - 22:06:22

je me casse plus la tête tu comprends rien et c'est pas la peine, ce phénomène décrit bien une particule qui remonte le temps du genre anti particules puis je m'en fous

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 24/08/2007 - 22:13:43

Tant mieux, on gagnera du temps...

Avatar de l’utilisateur
Stardust
Messages : 1613
Inscription : 08/01/2006 - 10:41:20
Localisation : Versailles

Message par Stardust » 24/08/2007 - 22:21:33

Victor a écrit : Un truc sur Wikipédia... Je me suis pas cassé la tête http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9troaction
Victor, tu renvoies ici à un lien traitant de la rétroaction
La rétroaction suit un tracé en spirale. C'est à dire que cela va de l'avant et ne revient jamais dans le passé. Même si on parle de "rétroaction négative", cela ne veut pas dire qu'on inverse la flèche du temps. Si on s'en tient aux chiffres, on va retrouver la même mesure que l'initiale, mais on n'est plus dans le même temps. Du seul fait que -cela se soit produit-et reproduit-, même à l'envers, "les choses" ont forcément changé entre-temps (l'usure, l'énergie, notre connaissance du sujet...), dont, cela a avancé dans le temps, et il y a un + à mettre quelque part. Dans les dimensions du temps, y'a des choses qu'il faut pas confondre. Quand tu rentres chez toi le soir, tu prends la route à rebours, mais le temps ne tourne pas à l'envers...
Image Image Image

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 24/08/2007 - 22:25:59

Merci !! C'est parfaitement bien dit. Je n'aurais pas trouve aussi bien.

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 24/08/2007 - 22:31:36

j'ai jamais prétendu que la chaine de causalité se remonte, j'ai dit qu'une anti particule remonte le temps et change la mesure, j'ai pas dis que la particule au point de vue causalité parcours un chemin réel inverse, mais quelle recule dans le temps vous raisonnez avec de la méca newtonienne

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 24/08/2007 - 22:42:32

Je suis desole de te dire ca, mais l'idee qu'une anti-particule remonte le temps, c'est juste une petite astuce pour simplifier les calculs. En physique reelle, c'est a dire dans les endroits ou on travail serieusement, on utilise des transformations plus subtiles, genre CP. Le renversement du temps n'est qu'une consequence du theoreme CPT, et n'as pas le sens physique que tu y prete. C'est beaucoup plus subtil que ca. Malheureusement, je n'ai pas les outils adaptes ni le temps d'essayer de commencer a te montrer ce que ca veut dire. Dis-toi simplement que les paroles de physicien sont souvent a double sens. Et il faut chercher un peu plus loin que le bout de son nez pour y comprendre quelque chose. Je t'avouerai que je croyais aussi que les anti-particules remontaient le temps, surtout lorsque j'ai appris que la symetrie T etait brisee (montree il n'y a pas tres longtemps, mais je ne me suis jamais reelement interesse a cette question depuis). Mais depuis j'ai suivit des cours de QED avances, et je t'assure que le concept de particule remontant le temps n'est pas physique. C'est juste une astuce de calcul. Si tu veux y donner un sens physique, accroche toi, parce que je pense que tu vas etre secoue.

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 24/08/2007 - 22:48:25

je nie pas l'observation au temps t=0 mais je donne une idée sur le phénomène ceci dit que la symétrie CPT existe même si c'est un truc de calcul ce n'est pas le phénomène, puis j'avais lu Feymann à ce sujet ou il disait que les 2 explications se valent

Avatar de l’utilisateur
Stardust
Messages : 1613
Inscription : 08/01/2006 - 10:41:20
Localisation : Versailles

Message par Stardust » 24/08/2007 - 22:50:16

Victor a écrit : j'ai jamais prétendu que la chaine de causalité se remonte, j'ai dit qu'une anti particule remonte le temps et change la mesure, j'ai pas dis que la particule au point de vue causalité parcours un chemin réel inverse, mais quelle recule dans le temps vous raisonnez avec de la méca newtonienne

Victor a écrit :je nie pas l'observation au temps t=0 mais je donne une idée sur le phénomène ceci dit que la symétrie CPT existe même si c'est un truc de calcul ce n'est pas le phénomène, puis j'avais lu Feymann à ce sujet ou il disait que les 2 explications se valent

Tu interviens ici avec des mots. Donc, donc, donc, on est bien obligés de te prendre à tes propres mots, puisqu'on ne peut puiser directement dans tes pensées intérieures.
Alors, faudrait faire un petit effort pour être plus clair ou précis et compréhensible, et faire en sorte de soutenir vraiment ce que tu avances par des raisonnements étayés et démontrés.
Sinon, cela donne çà :
Image :fada:

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 25/08/2007 - 6:53:36

tu peux répéter la quessssttttiiooonnnn ? je ne suis pas plus clown que toi.. Puis l'insulte n'est pas un argument... Ceci dit garde tes certitudes je m'en ***! je ne dis que des évidences qui sont compréhensibles

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 25/08/2007 - 10:16:35

Justement, le probleme, c'est que tu n'utilise pas une syntaxe la rendant comprehensible aux autres. Si tu veux discuter, faut que tu fasse un effort. Le probleme avec toi, c'est que ce n'ai pas la premiere fois qu'on te demande de fare un effort, et tu ne le fais pas. Donc ca devient comique.
Concernant Feynman, je te dirais que c'est le premier a utiliser des metaphores pour decrire les pheneomenes physique, et parfois c'est pas du tout intuitif. Pour ma part je trouve ses cours de physique absolument illisible, parce que trop metaphoré, si ce mot existe... Je te repete que la notion de remonter le temps n'a pas les proprietes que tu leur prete. L'ecoulement du temps ne change pas (mis a par les eventuelles dilatations dues a la vitesse).

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 25/08/2007 - 10:58:35

la notion de déplacement sur une coordonnée seulement comme le temps c'est ce genre d'idée d f(t)/dt de dépends de rien d'autre que du temps pourquoi tenir compte des autres coordonnées

Pour Oswald aujourd'hui pas envie de me castagner je regarde passer le temps et les nuages

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 25/08/2007 - 12:49:55

T'as raison de profiter du beau temps (s'il y en a chez toi). Bientot ce sera l'hivers...

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 25/08/2007 - 15:33:18

Quand tu auras compris le sens de cette équation de schrodinguer que le regard est dans l'expérience... Tu auras compris pas mal de trucs...Soit H(Psi)= E.Psi et ce n'est pas plus compliqué que ça... Petit NB ce n'est pas de la pensée magique mais une équation qui a fait ses preuves par plein d'expériences modernes

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 25/08/2007 - 16:23:54

Justement, toutes les experiences menee jusqu'a present tendent a montrer que tu te trompe...

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 25/08/2007 - 16:31:20

Faux vérifie tes sources, je parle de schodinguer et pas des équations chaotiques du style chromodynamiques quantique qui ont des problèmes de normes, en gros la symétrie trois n'est pas maitrisée mathématiquement, en gros quel espace de normalisation R² ou C, ce n'est pas pareil, bref t'es obligé par la symétrie de raisonner dans C et pas dans R²

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 25/08/2007 - 17:55:08

De quoi tu parles ? Tu connais pas la chromodynamique quantique... Pourquoi tu en parle comme si tu savais... C'est quoi la symetrie trois ?????

Vraiment, je desespere de comprendre un jour ce a quoi tu penses. Comme promis plus haut, je jete l'eponge pour de bon... Dommage.

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 25/08/2007 - 17:57:59

Oswald_le_fort a écrit :De quoi tu parles ? Tu connais pas la chromodynamique quantique... Pourquoi tu en parle comme si tu savais... C'est quoi la symetrie trois ?????Vraiment, je desespere de comprendre un jour ce a quoi tu penses. Comme promis plus haut, je jete l'eponge pour de bon... Dommage.


Ma réponse est simple quand une solution est en z puissance 3=1 , tu es obligé d'utilser des complexes et dans les opérateur de chromodynamique c'est une obligation
Dernière modification par Victor le 25/08/2007 - 19:19:00, modifié 1 fois.

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 25/08/2007 - 18:21:57

Puis qui t'as dis que je comprenais pas la physique... Je trouve seulement les solutions mathématiques compliquées, je te rappelle qu'au départ c'est l'idée que 3 quarks sont nécessaires pour donner une particule, puis sont venus les antis quark, la couleur le charme etc, bref une symétrie simple d'ordre 3 a généré une famille plus vaste

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 25/08/2007 - 19:51:35

Qu'il y ait un coté lié au temps dans les fonctions complexes de chromodynamiques, cela ne m'échape pas non plus

Oswald_le_fort
Messages : 1073
Inscription : 24/05/2007 - 7:52:01
Activité : Enseignant ou Chercheur
Localisation : Meyrin / CERN

Message par Oswald_le_fort » 26/08/2007 - 11:19:59

Puis qui t'as dis que je comprenais pas la physique... Je trouve seulement les solutions mathématiques compliquées, je te rappelle qu'au départ c'est l'idée que 3 quarks sont nécessaires pour donner une particule, puis sont venus les antis quark, la couleur le charme etc, bref une symétrie simple d'ordre 3 a généré une famille plus vaste

Rien que ca me montre que tu ne comprends pas la physique des particules de base... Ni l'histoire de la physique des particules. Donc je ne repondrai plus a tes posts, parce qu'ils sont sans queue ni tete.

Victor
Messages : 17301
Inscription : 05/06/2006 - 21:30:44
Activité : Retraité
Contact :

Message par Victor » 26/08/2007 - 12:31:49

Tu resteras un con intelligent toute ta vie
Tu ne sais pas regarder c'est un constat
Tu penses trop mais tu expérimentes peu

Répondre