[News] Le calcul peut devenir plus simple avec l’évolution de la culture

Pour parler math...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Michel
Messages : 19974
Inscription : 14/07/2004 - 14:48:20
Activité : Ingénieur
Localisation : Cote d'Azur

[News] Le calcul peut devenir plus simple avec l’évolution de la culture

Message par Michel » 16/01/2008 - 0:45:52

Dans certaines cultures, les systèmes de calculs sont devenus plus simples avec le temps, rapportent des chercheurs allemands. Ces résultats contredisent l’idée commune que ces systèmes sont devenus plus complexes avec l’évolution culturelle.

Sieghard Beller et Andrea Bender, de l’Université de Freiburg, ont analysé les informations linguistiques et anthropologiques de quatre langues de Mélanésie et Polynésie ayant toutes un ancêtre commun. La langue ancestrale a une gamme relativement étendue de mots abstraits pour les nombres qui permet de compter beaucoup d’objets. Les langues les plus récentes n’utilisent cependant que de très courtes séquences « spécifiques d’objet » pour compter. Dans une séquence « spécifique d’objet », le mot pour 100 noix de coco, par exemple, est différent de celui pour 100 pirogues.

Les auteurs expliquent que ces séquences simples pour compter ont dû évoluer pour satisfaire des besoins culturels différents. Elles auraient ainsi permis, par exemple, aux gens de garder la trace de paiements pour des échanges sur de longues distances en l’absence de système écrit de notation. Les auteurs disent que leurs résultats renforcent l’idée générale que le langage, par exemple un système verbal pour compter, influe sur la cognition, y compris le calcul mental.

Source: Science et EurekAlert
Illustration: Techno-science.net

Avatar de l’utilisateur
cisou9
Messages : 10118
Inscription : 12/03/2006 - 15:43:01
Activité : Retraité
Localisation : Pertuis en Lubéron
Contact :

Message par cisou9 » 16/01/2008 - 17:54:38

Je doit être idiot car je n'ai pas compris grand chose ?? :fada:
Un homme est heureux tant qu'il décide de l'être et nul ne peux l'en empêcher.
Alexandre Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
bwergl
Messages : 841
Inscription : 20/06/2006 - 22:36:45
Localisation : paris

Message par bwergl » 16/01/2008 - 17:59:49

je t'echange 100 chameaux contre 100 airbus mon frere :lol:

aureliencity
Messages : 260
Inscription : 06/04/2007 - 4:56:28

Message par aureliencity » 16/01/2008 - 19:14:29

Dans notre culture ca s'appelle l'écriture scientifique ^^ ( si j'ai bien compris la news ) donc plus le calcul devient complexe plus on le simplifie par les mots...mais l'idée de donner un mot différent pour chaque quantité de nature différente ( ici noix de coco et pirogue pour l'exemple ) Je pense que ca complique la tache plus que ca ne la simplifie...
vu qu'il faut un nouveau mot pour une quantité de nature différente, autant laisser le mot de base...

Avatar de l’utilisateur
Maulus
Messages : 4582
Inscription : 13/02/2007 - 12:07:12
Localisation : Epinal

Message par Maulus » 17/01/2008 - 10:45:33

c'est le langage qui a fait naître les maths ?
Ce n'est pas le moindre charme d'une théorie que d'être réfutable, F. Nietzsche.

http://www.cieletespaceradio.fr

Avatar de l’utilisateur
Stardust
Messages : 1613
Inscription : 08/01/2006 - 10:41:20
Localisation : Versailles

Message par Stardust » 17/01/2008 - 12:42:09

aureliencity a écrit : Je pense que ca complique la tache plus que ca ne la simplifie...

Certains articles traitant du sujet donnent des comparaisons du type de formulations utilisées par ces populations pour simplifier l'expression de nombres, tout en les spécifiant selon l'usage : "une demi-douzaine d'oeufs" ou une 1/2 livre de patates, ou encore quand on s'exprime en "kEuros".

tr
Messages : 401
Inscription : 15/08/2007 - 12:55:28

Je suis idiot moi aussi...

Message par tr » 17/01/2008 - 22:04:26

Je trouve vos explications plus claires que l'article. Intuitivement, je me doutais que ça voulait dire ça, mais
La langue ancestrale a une gamme relativement étendue de mots abstraits pour les nombres qui permet de compter beaucoup d’objets. Les langues les plus récentes n’utilisent cependant que de très courtes séquences « spécifiques d’objet » pour compter.

n'est pas très clair pour moi. Sans doute le reflet d'une langue scientifique (la linguistique ?) que je ne connais pas.

Avec l'exemple donné, "j'intuite" mieux,
Dans une séquence « spécifique d’objet », le mot pour 100 noix de coco, par exemple, est différent de celui pour 100 pirogues.

mais sans savoir s'il n'y pas autre chose qui m'échappe. Je suppose qu'il y a quelque chose derrière "de très courtes séquences" qui sous-entend que dans les langues plus anciennes les séquences de mots sont plus longues quand elles parlent de nombres d'objets ?

Enfin, ça reste un entrefilet - euh une "news" - intéressant. Ce qui serait sympa, c'est d'ajouter des hyperliens vers les sources d'information, pour le cas où l'on ait envie de mieux creuser la question. Grâce à Google, j'ai trouvé le site EurekAlert mais ensuite pour la ou les sources de cette news, je n'ai pas su entrer les bons mots clés, je n'ai pas trouvé !

Avatar de l’utilisateur
Stardust
Messages : 1613
Inscription : 08/01/2006 - 10:41:20
Localisation : Versailles

Re: Je suis idiot moi aussi...

Message par Stardust » 17/01/2008 - 22:36:18

tr a écrit : j'ai trouvé le site EurekAlert mais ensuite pour la ou les sources de cette news, je n'ai pas su entrer les bons mots clés, je n'ai pas trouvé !


essayes ici : http://sciencenow.sciencemag.org/cgi/content/full/2008/111/3
Dépêches-toi car la plupart des articles du web sur le sujet commencent à être verrouillés (réservés aux abonnés...)
Pour les mots clé, j'ai utilisé le nom des auteurs et "counting"

tr
Messages : 401
Inscription : 15/08/2007 - 12:55:28

Message par tr » 17/01/2008 - 23:39:36

Merci beaucoup Stardust !

J'avais fait une recherche sur Freiburg et number sur http://www.eurekalert.org/index.php, counting est bien plus approprié !

J'aime bien leur terme "not uncontroversial", parce que je pense que différentes manières de compter peuvent aussi venir d'un brassage de cultures. Ensuite l'insularité pourrait homogénéïser et simplifier la langue ? En anglais les bêtes vivantes n'ont pas le même nom que la viande qu'on cuisine ensuite, ce qui viendrait du mélange entre les premiers indigènes britanniques et les saxons.... (Enfin avant tout ça les tout premiers indigènes britanniques était peut-être des pygmés parlant une langue complètement perdue)

Avatar de l’utilisateur
klinfran
Messages : 1113
Inscription : 17/12/2006 - 12:12:57

Message par klinfran » 24/01/2008 - 22:43:55

whouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa la découverte... le langage influe sur la"cognition". :vomi: :zzz: :yxt:

Répondre