Freinage régénératif - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Le freinage régénératif est un freinage utilisé par certaines locomotives électriques.

Principe

Son principe repose sur la capacité des moteurs électriques à pouvoir fonctionner en générateur : par exemple une machine à courant continu (Une machine à courant continu est une machine électrique : convertisseur électromécanique permettant la conversion bidirectionnelle d'énergie entre une installation...) fonctionne en moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) lorsqu'elle reçoit son énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) d'une source d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la...), mais elle fonctionne en générateur, (ou traditionnellement dynamo), si elle est entrainée mécaniquement. C'est-à-dire qu'elle est capable de fournir de l'énergie électrique (Un apport d'énergie électrique à un système électrotechnique est nécessaire pour qu'il effectue un travail : déplacer une charge, fournir...) à partir de l'énergie mécanique (L'énergie mécanique est une quantité utilisée en mécanique classique pour désigner l'énergie d'un système emmagasinée sous forme d'énergie cinétique et...).

Cette propriété est une généralité pour toutes les machines électriques, mais sa mise en œuvre est plus ou moins complexe selon le type de machine.

Application

L'utilisation de ce mode de fonctionnement sur les locomotives électriques consiste, lors des périodes de freinage, à inverser le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi de son...) du couple à fournir par la machine électrique (Une machine électrique est un dispositif permettant la conversion d'énergie électrique en travail ou énergie mécanique :), soit par inversion du sens du courant inducteur (L'inducteur est une organe électrotechnique, généralement un électroaimant, ayant comme fonction d'induire un champ électromagnétique dans un induit : machine...), (cas d'une machine à courant continu (Le courant continu est un courant électrique indépendant du temps ou, par extension, un courant périodique dont la composante continue est d'importance...) ou d'une machine synchrone à rotor bobiné), ou du courant d'induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer...) seul (cas d'une machine à courant continu), soit par inversion du sens d'alimentation des phases du stator (par inversion du sens du courant instantané dans les enroulements statoriques) dans le cas des machines à courant alternatif (Le courant alternatif (qui peut être abrégé par CA, ou AC, pour Alternating Current en anglais, étant cependant souvent utilisé) est un courant électrique qui change de sens.) (machine synchrone à rotor bobiné, machine synchrone à aimants, machine asynchrone).
Ceci est réalisé par des convertisseurs électroniques de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) adaptés.
Ces convertisseurs électroniques sont donc configurés pour permettre, dans les phases de freinage, la récupération de l'énergie mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de transmission,...) provenant de l'inertie (L'inertie d'un corps découle de la nécessité d'exercer une force sur celui-ci pour modifier sa vitesse (vectorielle). Ainsi, un corps immobile ou en mouvement rectiligne uniforme (se déplaçant sur une droite à vitesse constante)...) du mobile (énergie cinétique)sous forme d'énergie électrique et son renvoi dans la ligne d 'alimentation dans le meilleur des cas. Lorsque la disposition de la ligne d'alimentation ne le permet pas, cette énergie est dissipée par effet Joule (L'effet Joule est la manifestation thermique de la résistance électrique. Il se produit lors du passage d'un courant électrique dans tous matériaux conducteurs, à l'exception des supraconducteurs qui nécessitent cependant des conditions...), dans des résistances. il s'agit alors de freinage rhéostatique.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.027 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique