Giovanni Antonio Scopoli - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Giovanni Antonio Scopoli
Giovanni Antonio Scopoli

Giovanni Antonio Scopoli (ou Johannes Antonius Scopoli), (13 juin 1723, Cavalese dans le Tyrol - 8 mai 1788, Pavie) est un entomologiste de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire dessus pour enrouler la voile.) né dans une région administrée par l'Autriche depuis des siècles.

Biographie

Il fait ses études élémentaires dans une école privée, puis ses études intermédiaires à Trente, enfin il étudie au Gymnasium de Hall. Après des études de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps...) à Innsbruck et l’obtention de son diplôme (Le diplôme (grec ancien :δίπλωµα, diploma signifiant « plié en deux ») est un acte écrit émanant généralement d'un organisme officiel,...) en 1743, il exerce la médecine à Cavalese, à Trente et enfin à Venise. En 1749, il épouse Albina de' Miorini, la fille de Carlo Antonio, un notable de Cavalese. Puis, durant deux ans, il séjourne en Styrie, à Graz et Seckau, dans la suite de Leopoldo Ernesto Firmian (1708-1783), évêque de Passau et cardinal à partir de 1772.

Il obtient à Vienne un diplôme de médecine universelle lui permettant d'exercer n'importe où dans l'Empire des Hasbourg. Il consacre beaucoup de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à étudier la faune et la flore (La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par opposition à la faune). Le terme...) du Tyrol (Le Tyrol est une région alpine d'Europe centrale.). Scopoli constitue un grand herbier (En botanique et en mycologie, un herbier est une collection de plantes séchées et pressées entre des feuilles de papier qui sert de support...) et une vaste collection d'insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et...). Il finit par s'installer à Idria, un petit village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion modérée (quelque...) de la Carniole (aujourd'hui en Slovénie) comme médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses...) et enseignant de la chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles...) métallurgique auprès de la compagnie minière. Il y passe 16 ans, perpétuellement en conflit avec le directeur qui lui reproche de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) trop de temps à étudier les plantes et les insectes. Il perd sa femme et sa fille dans des incendies de sa maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.). En 1758, il se repose à Lubiana auprès de Caterina de Franchenfeldt.

Gravure sur cuivre extraite de Deliciæ Floræ et Faunæ Insubricæ (1786).
Gravure sur cuivre (Le cuivre est un élément chimique de symbole Cu et de numéro atomique 29. Le cuivre pur est plutôt mou, malléable, et présente sur ses surfaces fraîches une teinte rosée à...) extraite de Deliciæ Floræ et Faunæ Insubricæ (1786).

Il publie, en 1760, une flore de la région (Flora carniolica), et, en 1763, une faune entomologique. En 1767, il est appelé par le gouvernement impérial à venir enseigner la minéralogie et la métallurgie (La métallurgie est la science des matériaux qui étudie les métaux, leurs élaborations, leurs propriétés, leurs traitements. Par...) à l’Académie de Schemnitz. Il occupe cette fonction jusqu’en 1776. Il perd sa seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La...) femme et épouse, en troisième noce, Carolina de Feyenau, membre d’une des plus grandes familles nobles de Hongrie. Il entretient une correspondance (La correspondance est un échange de courrier généralement prolongé sur une longue période. Le terme désigne des échanges de courrier personnels plutôt qu'administratifs.) suivie avec Carl von Linné (Carl Linnæus, puis Carl von Linné après son anoblissement, né le 23 mai 1707 à Råshult et mort le 10 janvier 1778 à Uppsala, est un naturaliste suédois...) (1707-1778).

Il fait paraître, entre 1769 et 1772, Anni Historico-Naturales, en cinq volumes et qui comprend une importante partie ornithologique. Il y décrit de nombreuses espèces nouvelles de son cabinet de curiosités (Un cabinet de curiosités était un lieu où étaient entreposés et exposés des objets collectionnés, avec un certain goût pour l'hétéroclisme et l'inédit. On y trouvait...) mais aussi du muséum (Salle d'exposition du Muséum Provincial (1908) à Toronto (Ontario, Canada) Mangattan Museum (2001) à Ishinomaki (Japon), consacré aux oeuvres de Shōtarō Ishinomori ...) du Comte Francesco Annibale Della Torne et de la ménagerie (Une ménagerie est un établissement historique pour maintenir et présenter des animaux sauvages et exotiques, en captivité sous garde humaine, et donc un...) impériale.

Il refuse, pour des raisons patriotiques, la chaire de minéralogie de l'Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche scientifique en réunissant certains des chercheurs les...) de Saint-Pétersbourg. En 1777, il obtient la chaire d'histoire naturelle (La démarche d'observation et de description systématique de la nature commence dès l'Antiquité avec Théophraste, Antigonios de Karystos et Pline l'Ancien. Le terme...) de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures)....) de Pavie (Pavie est une ville de la province de même nom en Lombardie (Italie).), sous domination autrichienne, où il enseigne la chimie et la botanique (La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec βοτάνιϰή; féminin du mot...), poste qu'il conserve jusqu'à sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la...). Il travaille notamment aux côtés de Lazzaro Spallanzani (1729-1799). Les relations entre les deux hommes sont très difficiles et émaillées d’incidents variés. Ainsi, Spallanzani et Scopoli s’opposent dès la venue du premier à Pavie, notamment parce que Scopoli est linnéen et non Spallanzani. Ce dernier fait paraître deux opuscules anonymes en 1788 où il se moque d’une erreur commise par Scopoli dans Deliciae Florae et Faunae Insubricae[1] et le surnomme povero physis intestinalis (pauvre ver (Les vers constituent un groupe très hétérogène d'animaux invertébrés qui partagent une caractéristique commune, à savoir un corps mou, flexible, de forme allongée et ne comportant aucune...) intestinal). Scopoli, s’accocie avec Giovanni Serafino Volta (1764-1842), conservateur du muséum de Pavie, Motta di Livenza Antonio Scarpa (1747-1832), anatomiste, et Gregorio Fontana (1735¬1803), mathématicien (Un mathématicien est au sens restreint un chercheur en mathématiques, par extension toute personne faisant des mathématiques la base de son activité principale. Ce terme recouvre une large palette de...), pour accuser Spallanzani d’avoir volé des spécimens d’histoire naturelle du muséum universitaire. Une commission finit par le blanchir.

Il est l'auteur d’Introductio ad historiam naturalem, sistens genera lapidum, plantarum et animalium hactenus detecta, caracteribus essentialibus donata, in tribus divisa, subinde ad leges naturae (1777), un important livre d'initiation à l'histoire naturelle. Son dernier ouvrage est Deliciæ Floræ et Faunæ Insulicæ (en trois volumes) qui décrit de nombreuses espèces animales et végétales. Si dans la première de Flora carniolica Scopoli adopte un système de dénomination basé sur plusieurs noms, la deuxième édition adoptera le système binominal linnéen. Il perd en 1787, l’usage de l’œil droit, sans doute suite à une utilisation intensive du microscope.

Scopoli est, semble-t-il, le premier à avoir eu l'idée de dédier des espèces nouvelles à des personnes. Il contribue considérablement à l'essor des sciences naturelles en Italie et à l'adoption de la nomenclature linnéenne. Malgré une vie (La vie est le nom donné :) frappée par les malheurs — il perd plusieurs fois sa bibliothèque et ses manuscrits[2] — on lui doit 57 publications.

Liste partielle des publications

  • Entomologia Carniolica (1753) ;
  • Flora Carniolica (1772) ;
  • Deliciae Florae et Faunae Insubricae (1re et 2{{e} parties 1786, 3e partie 1788).
  • (sl) (en) Carl von Linné, Giovanni Antonio Scopoli (Giovanni Antonio Scopoli (ou Johannes Antonius Scopoli), (13 juin 1723, Cavalese dans le Tyrol - 8 mai 1788, Pavie) est un entomologiste de culture...), Darinka Soban (éd.), Joannes A. Scopoli / Carl Linnaus : dopisivanje (1760-1775), [" Giovanni Antonio Scopoli / Carl von Linné : correspondance (1760-1775) "], Prirodoslovno drustvo Slovenije [Slovenian Natural (Natural est un langage de programmation semi-compilé, édité par la société allemande Software AG.) History Society], coll. " Proteusova knjiznica ", Ljubljana, 2004, 348 p. (ISBN 961-90751-2-9).

Source

  • LORENZI Pietro & BRUNO Silvio (2002). Uomini, storie, serpenti contributi alla storiografia erpetologica del Trentino-Alto Adige e Dintorni. Annali del Museo Civico di Rovereto, 17 : 173-274.

Note

  1. Scopoli prend pour un ver parasite (Le terme de vers parasites rassemble des espèces appartenant à de divers groupes des helminthes (divisés en plathelminthes ou vers plats et en némathelminthes ou vers ronds), comme les cestodes...) l'un des vaisseaux sanguins de la trachée d'un oiseau (Un oiseau (ou classe des Aves) est un animal tétrapode appartenant à l'embranchement des vertébrés. S'il existe près de 10 000...).
  2. dans les incendies de sa maison, mais aussi lors d’un naufrage sur l’Inn.
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.544 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique