Académie des Lynx
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Article de la série
Histoire des sciences
Chronologie
Frise chronologique
Chronologie de l'astronomie
Sciences de l'Antiquité
Sciences au Moyen Âge
XVe s. - XVIe s.
XVIIe s. - XVIIIe s.
XIXe s. - XXe s.
Thématiques
Sciences grecques (Les sciences grecques sont tout à la fois un ensemble de questionnements, de méthodes et de résultats à l'origine de la pensée mathématique et scientifique, qui se développera à partir du VIIIe siècle av. J.-C....)
Sciences chinoises
Sciences indiennes
Sciences islamiques
Histoire (Les Histoires ou l'Enquête (en grec ancien Ἱστορίαι / Historíai) sont la seule œuvre connue de l'historien grec...)...
de l'astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques....)
des mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les nombres, les figures, les structures et les transformations. Les...)
de la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres vivants (ou ayant...)
de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal...)
de la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...)
de l'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les...)
de la zoologie & botanique (La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec βοτάνιϰή; féminin du mot...)
de l'écologie
des sciences du langage
Voir aussi
Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large....)
Histoire des sciences (La science, en tant que corpus de connaissances mais également comme manière d'aborder et de comprendre le monde, s'est constituée de façon...) (discipline)
Philosophie des sciences
Épistémologie
Sociologie des sciences (La sociologie des sciences vise à comprendre les logiques d'ordre sociologique à l'oeuvre dans la production des connaissances scientifiques. Elle porte ainsi une attention particulière aux institutions scientifiques, au travail concret...)
Méta
Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...)

L’Académie des Lynx (L’Académie des Lynx (Accademia dei Lincei en italien) est la plus ancienne académie scientifique d'Europe. Fondée en 1603 par un pacte entre le prince...) (Accademia dei Lincei en italien) est la plus ancienne académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans leurs disciplines respectives et de publier des ouvrages...) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...). Fondée en 1603 par un pacte entre le prince Federico Cesi et deux amis, elle adopte la référence à la vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) perçante du lynx (Le genre Lynx de la famille des félins (Felidae) et de la sous-famille des félinés abrite quatre espèces de lynx. Parmi les félins, les lynx sont aisément reconnaissables avec...) qui symbolise à la fois la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de vue de la science et la découverte de l'extraordinaire pouvoir de résolution (En optique, le pouvoir de résolution d'un système optique désigne sa capacité à distinguer des détails fins. Il est défini comme la distance angulaire...) du microscope — un nouvel outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions...) qui ouvre au XVIIe siècle la voie à des découvertes fondamentales sur la nature de l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...)[1].

Rétrospectivement, la création de cette académie sera l’un des moments forts de la révolution scientifique de la Renaissance, puisqu'elle fonde une tradition nouvelle, celle des académies, sociétés savantes et autres réseaux de correspondants initiés. Ses héritières modernes sont :

  • l'Accadémia Nazionale dei Lincei, italienne (Italienne est le nom communément utilisé pour le cordage servant a manœuvrer un enrouleur. Il s'enroule sur un tambour quand on déroule la voile, et on tire dessus pour enrouler la voile.),
  • et l'Académie Pontificale des Sciences ou Pontificia Academia Scientiarum, du Vatican.

La première Académie

Célèbre pour sa défense de Galilée (Galilée ou Galileo Galilei (né à Pise le 15 février 1564 et mort à Arcetri près de Florence, le 8 janvier 1642) est un physicien et astronome italien du XVIIe siècle,...) et pour sa défense de la physique moderne, l'Académie des Lynx avait également à l'origine l'ambition d'éditer une encyclopédie de la philosophie naturelle de l'époque. Le projet n'aboutit pas.

  • 17 août 1603 : Fondation à Rome de l'Académie des Lynx par le prince Federico Cesi, Francesco Stelluti et Johannes de Filiis. Ils choisissent un lynx blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre...) comme emblème et la maxime : Sagacius ista.
  • 25 décembre 1603 : inauguration solennelle. Cesi est élu Princeps perpétuel.
  • 1604 : les activités de l'Académie sont étroitement surveillées. Certains membres sont dénoncés au Saint-Office.
  • 1610 : Adhésion (En physique, l'adhésion est l'ensemble des phénomènes physico-chimiques qui se produisent lorsque l’on met en contact intime deux matériaux, dans le but de créer une résistance...) de Giovanni Battista della Porta.
  • 25 avril 1611 : Adhésion de Galilée. Désormais, le lynx blanc de l'Académie ornera le frontispice (Un frontispice peut être :) de tous les ouvrages de Galilée.
  • 1612 : Ambitieux projets éditoriaux. Opposition du Saint-Office.
  • 1616 : Condamnation du système de Copernic.
  • 1630 : Mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple...) de Cesi et fin de l'Académie.

Renaissances de l'Académie

  • 1745 : Fondation d'une nouvelle académie à Rimini (Rimini est une ville d’Italie, capitale de la province de Rimini, dans la région Émilie-Romagne.), mais son activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) ne dure pas.
  • 1838 : Le Pape Grégoire XVI suggère de refonder d'une nouvelle académie scientifique. Son projet sera réalisé par Pie IX en 1847 sous le titre de Accademia Pontificia dei Nuovi Lincei.
  • 1859 : Suite à la réunification de l'Italie et la disparition des États pontificaux, l'institution se scinde en deux académies :
    • L'Accademia Pontificia dei Nuovi Lincei qui est rebaptisée en 1936 Académie pontificale des sciences.
    • La Reale Accademia dei Lincei

Accademia Nazionale dei Lincei

En 1946, la Reale Accademia dei Lincei est rebaptisée Accademia Nazionale dei Lincei. Son siège est situé au Palazzo Corsini, la Villa Farnesina, sur la Via della Lungara à Rome.

Notes et références

  1. Paolo Rossi, Aux origines de la science moderne, p. 85

Ressources bibliographiques

  • Pietro Redondi, Galilée hérétique, Bibliothèque des Histoires, Éditions Gallimard, 1985, ISBN 207070419X
  • Paolo Rossi, Aux origines de la science moderne, 2004 (lien), Seuil, Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin...), ISBN 2-02-066680-4
Page générée en 0.167 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique