Programmation déclarative - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Langages à objets
C++ - C# - D
Delphi - Eiffel - Groovy
Java - Lisaac - Python - Ruby
Simula - Smalltalk
Visual Basic - WLangage
Langages impératifs
APL - ASP - Assembleur
BASIC (En programmation, BASIC est un acronyme pour Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code. qui désigne une famille de langages de programmations de haut niveau.) - C (Le C++ est un langage de programmation permettant la programmation sous de multiples paradigmes comme la programmation procédurale, la programmation orientée objet et la programmation générique. C++ est...) - Cobol (COBOL est un langage de programmation de troisième génération créé en 1959 (officiellement le 18 Septembre 1959). Son nom est l'acronyme de COmmon Business Oriented Language qui...) - Natural (Natural est un langage de programmation semi-compilé, édité par la société allemande Software AG.)
Forth - Fortran - Limbo
Logo - Pascal - Perl - PHP (PHP (sigle de PHP: Hypertext Preprocessor), est un langage de scripts libre principalement utilisé pour produire des pages Web dynamiques via un serveur HTTP, mais pouvant également fonctionner...)
Langages fonctionnels
Haskell - ML/OCaml
Lisp/Common Lisp
Scheme - XSLT
Langages déclaratifs
Clips - Prolog (Prolog est l’un des principaux langages de programmation logique inventé à l'I.N.S.E.A.. Le nom Prolog est un acronyme de PROgrammation LOGique. Il a été créé par Alain Colmerauer et Philippe...)
Langages concurrents
Ada 95 - Erlang
Voir aussi
Conception - Codage (De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre.)
Tests - Optimisations

La programmation déclarative (La programmation déclarative est un paradigme de programmation. Il consiste à créer des applications sur la base de composants logiciels indépendant du contexte et...) est un paradigme de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de logiciel (voire de...). Il consiste à créer des applications sur la base de composants logiciels indépendant du contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le...) et ne comportant aucun état interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon...). Autrement dit, l'appel d'un de ces composants avec les mêmes arguments produit exactement le même résultat, quel que soit le moment et le contexte de l'appel.

En programmation déclarative, on décrit le quoi, c'est-à-dire le problème. Par exemple, les pages HTML sont déclaratives car elles décrivent ce que contient une page (texte, titres, paragraphes, etc.) et non comment les afficher (positionnement, couleurs, polices de caractères, etc.). Alors qu'en programmation impérative (En informatique, la programmation impérative est un paradigme de programmation qui décrit les opérations en termes d'états du programme et de séquences d'instructions exécutées par l'ordinateur pour modifier l'état du...) (par exemple, avec le C ou Java), on décrit le comment, c'est-à-dire la solution.

Il existe plusieurs formes de programmation déclarative :

  • la programmation descriptive, à l'expressivité réduite, qui permet de décrire des structures de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) (par exemple, HTML, XML),
  • la programmation fonctionnelle (Un langage fonctionnel est un langage de programmation dont la syntaxe et les caractéristiques encouragent la programmation fonctionnelle. Le langage...), qui perçoit les applications comme un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) de fonctions mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide de raisonnements logiques sur des concepts tels que les...) (LISP, Caml, Haskell),
  • la programmation logique (La programmation logique est une forme de programmation qui définit les applications à l'aide d'un ensemble de faits élémentaires les concernant et de règles de logique leur associant des conséquences plus ou moins directes....), pour laquelle les composants d'une application sont des relations logiques (Prolog, Mercury).

Bibliographie

Peter Van Roy, Seif Haridi. Concepts, Techniques, and Models of Computer Programming. MIT Press, 2004.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.030 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique