Inflorescence
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

L'inflorescence est la disposition des fleurs sur la tige d’une plante à fleur. Cette disposition est souvent caractéristique d’une famille, par exemple le spadice des Aracées, et lui a parfois donné son nom : les Apiacée (ombelles), les Astéracée (capitules).

Dans les inflorescences, les fleurs simples tendent parfois à se spécialiser. C’est le cas notamment dans les capitules dont les fleurs périphériques, portent un ligule (Par exemple, chez la Marguerite, Leucanthemum vulgare, les fleurs périphériques blanches sont ligulées alors que les centrales tubulées sont jaunes...) qui simule le pétale (En botanique, un pétale est l'un des éléments foliacés colorés, dont l'ensemble compose la corolle d'une fleur. Celle-ci est la partie interne...) d’une fleurs simple.

On distingue les inflorescences indéfinies et les inflorescences définies, selon que l’axe principal de l’inflorescence est terminé par un bourgeon (Bourgeon peut faire référence à :) ou par une fleur (La fleur est constituée par l’ensemble des organes de la reproduction et des enveloppes qui les entourent chez les angiospermes (aussi appelées plantes à fleurs)....).

Inflorescence (L'inflorescence est la disposition des fleurs sur la tige d’une plante à fleur. Cette disposition est souvent caractéristique d’une famille, par exemple le spadice des Aracées, et lui a parfois donné son nom : les...) indéfinie ( ou indéterminée (En mathématiques, une indéterminée est le concept permettant de formaliser des objets comme les polynômes formels, les fractions...) )

Dans une inflorescence indéfinie, l’axe principal se termine par un bourgeon et s’allonge, en théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance spéculative, souvent basée sur...) indéfiniment, en émettant latéralement des fleurs ou des axes secondaires portant des fleurs. Ce sont les fleurs de la base qui s’ouvrent les premières, les autres fleurs s’ouvrent successivement de la base vers le sommet. Le type de l’inflorescence indéfinie est la grappe.

Inflorescence définie ( ou déterminée )

Dans une inflorescence définie, l’axe principal se termine par une fleur, qui fleurit en premier, et sa croissance s’arrête. les autres fleurs apparaissent successivement vers la périphérie (Le mot périphérie vient du grec peripheria qui signifie circonférence. Plus généralement la périphérie désigne une limite éloignée d'un objet ou d'une chose.) sur des rameaux secondaires, qui peuvent être parfois très courts. Le type de l’inflorescence définie est la cyme (En botanique, une cyme est une inflorescence simple définie (ou sympodique), dans laquelle l'axe principal est terminé par une fleur; cette fleur, qui est la fleur centrale de l'inflorescence fleurit en premier et arrête la croissance de l'axe,...). On parle de ramification sympodique.

Inflorescences composées

Tous les types de combinaison (Une combinaison peut être :) peuvent se rencontrer. Parfois l’inflorescence composée tend à simuler une fleur simple. Voir le cas de l’edelweiss.

  • homogènes :
    • ombelle d’ombellules,
    • épi d’épillets ;
  • mixtes :
    • thyrse = grappe de cymes,
    • panicule d’épillet,
    • corymbe de capitules,
    • épi de cymes,
    • épi de glomérules.
Page générée en 0.061 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique