Gant de données - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Un gant de données (ou gant électronique, gant numérique, gant sensitif) est un gant truffé de capteurs, qui permet à un utilisateur de saisir presque naturellement un objet virtuel et de le manipuler, en numérisant en temps réel les mouvements de la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe...). Il est utilisé pour l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir...) homme-machine dans la réalité virtuelle (La réalité virtuelle est une simulation informatique interactive immersive, visuelle, sonore et/ou haptique, d’environnements réels ou imaginaires.).

Remarque : un simple capteur (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de...) de localisation peut en général suffire à la prise et à la manipulation d’un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut...). Cela explique que peu d’applications exploitent les gants numériques et que, par conséquent, leur développement commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) est lent.

Gants à fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) optiques

Ce fut le premier principe utilisé pour un gant, qui fut conçu par Thomas Zimmerman en 1987 de la société américaine VPL, pionnière dans le domaine de la réalité virtuelle. À chaque doigt du gant sont fixées deux (ou trois) fibres optiques. Celles-ci sont dans l’alignement des doigts et plus ou moins longues pour détecter les mouvements aux différentes articulations.

Gants à variation de résistances

Gants à effet Hall (L'effet Hall classique a été découvert en 1879 par Edwin Herbert Hall : un courant électrique traversant un matériau baignant dans un champ magnétique engendre une tension...)

On peut également suivre les mouvements des mains et des doigts par traitement d’image.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.007 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique