Riyad
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Image:Kingdom Tower at night.JPG

Riyad (Ar-Riyad, en arabe : ????) est la capitale du royaume d’Arabie saoudite. Elle est située au centre de la péninsule arabique sur un large plateau, le Nejd, et héberge 3 500 000 habitants, 14 % de la population du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent...). La ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux villages) dans...) s’étend sur 1554 km².

Riyad (Riyad (Ar-Riyad, en arabe : ????) est la capitale du royaume d’Arabie saoudite. Elle est située au centre de la péninsule arabique sur un large...) se trouve dans le " couloir central " de développement, avec Buraydah et Al Kharj, dans la région administrative d’Ar Riyad (les deux autres zones de population du pays se situent autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) de Djeddah (Djeddah (????), sur les bords de la mer Rouge, est la deuxième ville d'Arabie saoudite et un grand centre commercial. En 647, le calife Uthman a transformé en port pour les pèlerins se rendant La Mecque ce...) et La Mecque sur la mer Rouge (La mer Rouge (arabe : ????? ?????? Bahr el-Ahmar) est une mer intra continentale de l'océan Indien entre l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient d'une superficie d'environ 450 000 km².), et autour d’Hufur et Dharan sur le Golfe (Un golfe (italien golfo, grec kolpos, pli) est une partie de mer avancée dans les terres, en général selon une large courbure.) Persique).

La ville est divisée en 17 municipalités sous le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de la municipalité centrale et de l’autorité de développement de Riyad, présidée par le gouverneur de la province, le Prince Salman Bin Abdul Aziz.

Bien qu’étant située dans une région extrêmement aride, la ville reçoit quelques précipitations. Cinq barrages gardent le trop-plein. 96 puits ont été construits, ainsi qu’une conduite de 467 km apportant de l’eau désalinisée depuis le golfe Persique (Le Golfe Persique (Persan : ???? ????, khalij-e fârs) est une mer épicontinentale de l’océan Indien. Il sépare la péninsule Arabique de l’Iran (Perse), et s’étend sur une superficie d’environ...).

Histoire

Aux temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) pré-islamiques, le campement localisé sur le site s’appelait Hajar. Il se trouvait au confluent (Un confluent, ou point de confluence, est le lieu où se rejoignent deux (parfois plus) cours d'eau.) de plusieurs rivières (désormais des oueds) et de l’eau souterraine est facilement accessible. Le site était connu pour ses dattes et ses vergers. Le nom Riyad dérive du pluriel de rowdhah (jardins en arabe). Il concerna d’abord certaines parties du campement où les vergers prédominaient, puis vint à être utilisé graduellement pour l’ensemble du site.

À la fin du XVIIIe siècle, Riyad faisait partie du premier État saoudien, dont la capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif, dans ce cas on parle aussi de...) était Diriyah. Après la destruction de Diriyah par l’Empire ottoman en 1818, la capitale fut déplacée à Riyadh.

La cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir des esclaves), constituant une...) fut conquise en 1902 par Abd al-Aziz ben Abd al-Rahman Al Saoud. Il finit par établir un nouveau royaume d’Arabie saoudite en 1932 dont Riyad était la capitale. Les représentations diplomatiques des autres pays restèrent cependant à Djeddah jusqu’en 1982.

Ces dernières trente années, la population de la ville a crû très rapidement.

Population

  • 1862 — 7 500
  • 1935 — 30 000
  • 1960 — 150 000
  • 1970 — 370 000
  • 1972 — 500 000
  • 1974 — 650 000
  • 1988 — 1 500 000
  • 1990 — 2 000 000
  • 1997 — 2 800 000
  • 2007 — 5 000 000 (estimation)
  • 2020 — 8 900 000 (estimation)

Entre 1974 et 1992, la population de Riyad a crû de 8,2 % par an en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des...).

Parmi les constructions importantes de la ville, on peut noter les centres Al Faisaliah et Al Mamlaka ou Kingdom Centre (les deux plus hautes structures du pays, avec respectivement 267 m et 302 m), l’aéroport Roi Khalid, le stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) Roi Fahd, les palais Al Masmak, Sahah Al Hukom et Qasr-al-Hukm.

Galerie

Page générée en 0.008 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique