Tramway de Grenoble - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Transport de l'agglomération grenobloise   
    
Tramway
 A B C D
Bus
Jour
 1 3 9 10 11 12 13 16

 17 18 19 21 23 26 30 31

 32 33 34 41 51 55 56 58

 6020

 Navette (Une navette spatiale, dans le domaine de l'astronautique, est un véhicule aérospatial réutilisable conçu pour assurer la desserte des stations spatiales en orbite basse mais...) Garlettes Navette Le Rabot (Un rabot est un outil formé d'une lame de métal plus ou moins inclinée (le fer) et ajustée dans un corps en bois, en fer ou en matière synthétique, qui laisse dépasser le tranchant. Un contrefer, légèrement en retrait, brise...) Navette Inovallée Navette La Traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de la voie, sous les rails, pour en maintenir l'écartement et l'inclinaison, et...) Navette Noyarey Village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de bâtiments à usages divers, de fermes... de proportion modérée (quelque dizaines de bâtiments))

 Ami'bus Meylan Ami'bus Claix Ami'bus Les Hauts de Corenc Ami'bus Sassenage

Réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet),...) de Nuit Noctibus
 N1 N3 N4
 Navette du Soir Grésivaudan
Réseau Transisère
 5100 6010 6021 6030

 6050 6051 6070 7140

 7150

 Express (Express est un langage informatique servant à spécificier formellement des données. Il a fait l'objet d'une normalisation (ISO 10303-11).) Voiron-Crolles Express Tencin Express Vizille

Le réseau de tramway de Grenoble (Le réseau de tramway de Grenoble a une longueur de 32 kms et comporte 3 lignes, les lignes A, B et C. Dès le 6 octobre 2007, la ligne D sera...) a une longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de...) de 32 kms et comporte 3 lignes, les lignes A, B et C. Dès le 6 octobre 2007, la ligne D sera inaugurée. La ligne A a été inaugurée en 1987, la ligne B en 1990, et la ligne C est entrée en service le 20 mai 2006. Il existait un réseau de tramway (Le tramway (ou tram) est une forme de transport en commun urbain ou interurbain circulant sur des voies ferrées équipées de rails plats (alors que...) en circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) à Grenoble entre 1894 et 1952.

Hormis les rares villes françaises ayant conservé leur réseau de tramway du début du XXe siècle, et même si elle a été contactée dans le cadre du concours Cavaillé (Le concours Cavaillé est une procédure lancée en 1975 par le secrétaire d'État aux Transports pour promouvoir le retour du tramway en France.), Grenoble est la deuxième ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins...) de France à avoir réintroduit le tramway dans son paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un espace limité, d'un « pays ». Portion de l'espace terrestre saisi horizontalement par un observateur, il...) urbain après Nantes. Le tramway de Grenoble est le tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) premier tramway au monde (Le mot monde peut désigner :) à être accessible aux Personnes à Mobilité Réduite.

L'ancien réseau

Grenoble a été le siège d'un important réseau de tramway urbains et interurbains à voie métrique (Une voie métrique est une voie ferrée dont l'écartement entre rails est de 1000 mm. Elle fait partie des voies étroites. Cette caractéristique de construction...) dès la fin du XIXe siècle et du début du XXe, qui cessera de fonctionner après la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est...) guerre mondiale.

La création rapide de ces tramways a été facilité par la présence abondante de la houille (La houille (mot wallon francisé), est une roche carbonée. C'est également une roche combustible fossile solide provenant de la décomposition...) blanche dans les montagnes proches de Grenoble.

Les tramways urbains

Les tramways, Place Grenette
Les tramways, Place Grenette

La Société Générale de Tramways Électriques exploitait de nombreuses lignes au départ de Grenoble-Centre, qui desservaient Montfleury (3km), Sassenage (6 km), Eybens (5 km), Pont-de-Claix (8 km), Varces (13 km), Voreppe (14 km) et Veurey-Voroize (15 km)

Les tramways interurbains

Plusieurs lignes de tramways avaient leur terminus à Grenoble.

Les Voies Ferrées du Dauphiné

La compagnie des VFD exploitait deux lignes :

Grenoble - Uriage - Vizille - Bourg-d'Oisans

Cette ligne de 54 km, ouverte le 2 juillet 1894 est transférée définitivement sur bus en 1946

Grenoble - Domène - Gières

Cette ligne de 19 km, ouverte complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité d'informations qu'il...) en 1919 et exploitée dès l'origine par des tramways électriques, est remplacée définitivement par des bus le 1er février 1948.

Tramway de Grenoble à Chapareillan (TGC)

Le Tramway Grenoble Chapareillan sur le Pont de l'Île Verte
Le Tramway Grenoble Chapareillan sur le Pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette...) de l'Île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif...) Verte

Ligne de 43km mise en service les 23 décembre 1899 pour la section Grenoble - Saint-Ismier et 15 mars 1900 pour la section Saint-Ismier - Chapareillan et fermée progressivement de mars 1933 pour la section Touvet - Chapareillan au 1er décembre 1947, date du transfert sur bus.

Tramway Grenoble - Villard-de-Lans (GVL)

Ligne de 39 km ouverte progressivement de 1911 (section urbaine) au 1er juillet 1920 (Villard-de-Lans) ; section Saint-Nizier - Villard-de-Lans fermée en 1938, fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) complète le 1er avril 1949.

Le réseau moderne

Plan des lignes de tramway de l'agglomération grenobloise
Plan des lignes de tramway de l'agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti. L'agglomération correspond à la ville sur le plan physique. Une agglomération est définie comme une...) grenobloise

Le réseau de tramway est parcouru par un total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le...) de 88 rames. 53 d'entre elles sont des rames de type TFS et les 35 autres, venues se rajouter aux rames TFS à l'occasion de la mise en place de la ligne C du tramway, sont des rames de type Citadis (Le Citadis est un modèle de tramway à plancher plat produit par Alstom, à Aytré, près de La Rochelle. Il est l'un des modèles les plus vendus en France et se fait une place de plus en plus importante à l'étranger.). 59 stations parcheminent le réseau, dont 9 sont en commun à au moins deux lignes.

  • La ligne A comporte 29 stations.
  • La ligne B comporte 20 stations.
  • La ligne C comporte 19 stations.
  • La ligne D comportera 6 stations.

Le materiel roulant

Tramway Citadis sur la ligne B
Tramway Citadis sur la ligne B

La SÉMITAG (Société d'Économie Mixte des Transports de l'Agglomération Grenobloise) possède 88 tramways : 53 Alsthom TFS (Tramway français standard) pour les lignes A, C et bientôt D, et 35 Alstom Citadis pour les lignes B et C.

Les lignes

Ligne A - Dépôt d'Eybens

La ligne A est entrée en exploitation le 3 août 1987. Elle relie Fontaine à Échirolles.

Ligne B - Dépôt de Gières

La ligne B est entrée en exploitation le 26 novembre 1990. Elle relie la Cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant...) internationale à Gières.

Ligne C - Dépôt de Gières

La ligne C est entrée en exploitation le 20 mai 2006. Elle relie Seyssins au Domaine Universitaire de Saint-Martin-d'Hères.

Ligne D - Dépôt de Gieres (mise en service : septembre 2007)

La ligne D (au départ appelée C' dans le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) Tram3) entrera en exploitation en septembre 2007. Elle reliera la station Les Taillées Universités au centre ville de Saint-Martin-d'Hères.

Les projets

La ligne B sera prolongée de Cité Internationale jusqu'au Polygone (En géométrie euclidienne, un polygone (du grec polus, nombreux, et gônia, angle) est une figure géométrique plane, formée d'une suite cyclique de segments...) Scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) en 2010.

Une ligne E remplaçant la ligne d'autobus (Un autobus (ou bus), comme un autocar (ou car), est un véhicule automobile pour le transport en commun de voyageurs. Le mot bus et autobus vient d'Omnés Omnibus qui était le slogan du chapelier Omnés à Nantes où stationnait le...) articulés n°3 sera créée d'ici 2013.Elle ira jusqu'au Fontanil (elle reprendra en grande partie le tracé de la ligne d'autobus n°3)

En 2016 (début des travaux), la ligne A sera également étendue de Fontaine (La Poya) à Sassenage (Les Engenières), ainsi que d'Échirolles (Denis Papin) jusqu'à Pont-de-Claix (Flottibulle).

Des extensions de la ligne D, notamment de Saint-Martin-d'Hères à Grand'Place et vers Meylan sont envisagées.

Le projet Ysis de tram-train (Le tram-train est un système de transport en commun proche du train-tram, qui permet à un même véhicule de circuler sur des voies de tramway en centre-ville et de relier des stations situées dans le péri-urbain, voire...) reliant Moirans au centre de Grenoble, bien qu'actuellement à l'étude est en sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à...) depuis fin 2005. Un deuxième projet prévoit de relier Grenoble à Vizille via Le Pont-de-Claix, Jarrie et Champ-sur-Drac ; cette ligne devrait être mise en service en 2015 (risque de s'allonger). Un projet en discussion sur le prolongement de la ligne B en tram-train vers Crolles via la gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) de Gières.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.109 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique