LGV des Estuaires
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La LGV des Estuaires est un projet de ligne à grande vitesse qui relierait entre elles les régions de l'arc Atlantique (France), et relierait également ces régions au Sud-Est de la France.

Tronçon sud

Poitiers - Parthenay - Bressuire - Cholet - Nantes

Ce tronçon mixte aurait trois utilités principales :

  • TGV : il permettrait de relier Rennes et le reste de la Bretagne à Nantes et au Sud-Ouest (Le sud-ouest est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et ouest. Le sud-ouest est opposé au nord-est.) de la France (Bordeaux, Toulouse ..., via la LGV Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité...) Atlantique) et au Sud-Est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) de la France (Clermont-Ferrand, Lyon, Marseille ..., via la LGV Massif (Le mot massif peut être employé comme :) Central).
  • TERGV : il permettrait de "ressusciter" l'ancienne ligne Poitiers - Nantes, dont il pourrait d'ailleurs récupérer certains morceaux : c'est ainsi que des TERGV (En France, le TERGV est un mode de transport ferroviaire régional à grande vitesse.) pourraient relier Poitiers à Nantes en desservant Parthenay, Bressuire et Cholet.
  • Fret : il permettrait un accès rapide pour le fret (Le transport de marchandises est une activité économique réglementée, à la fois par chaque pays et au niveau international.) venant du Sud de la France à la Bretagne et particulièrement au Port autonome (En France, un port autonome est un établissement public qui exerce conjointement des missions de service public administratif et des missions de service public à caractère industriel et...) de Nantes-Saint-Nazaire : comme pour la LGV Massif Central (La LGV Massif Central est un projet de ligne à grande vitesse française qui relierait notamment le Massif Central à Paris, à l'Ouest et au Sud-Est de la France. Elle serait mixte,...), ce port pourrait d'ailleurs participer au financement de cette ligne.

Tronçon central

Nantes - Notre-Dame-des-Landes - Rennes

Ce tronçon, probablement réservé aux seuls TGV (Le TGV est une rame automotrice électrique d'origine française apte à circuler à des vitesses supérieures à 320 km/h en exploitation, mise au point par la SNCF et construite par la division...), aurait deux utilités lui aussi :

  • TGV : il permettrait de relier Rennes à la branche sud (vers le sud-est et le sud-ouest); de relier Nantes à la branche nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) (vers la Normandie et le Nord de la France); de relier Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin...) et le sud de la France à la Bretagne occidentale via les raccords de Massérac (les trajets Paris-Quimper seraient alors un petit peu plus courts)
  • TERGV : de relier à grande vitesse (On distingue :) les deux plus grandes villes de Bretagne, Rennes et Nantes ; de faire du futur aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une...) de Notre-Dame-des-Landes un véritable aéroport alternatif aux aéroports parisiens, grâce à des liaisons rapides et directes vers Nantes, Rennes, Vannes, Lorient, Quimper ou encore Brest.

Tronçon nord

Rennes - Vire - Caen + un éventuel contournement mixte de Caen

Ici encore, ce tronçon mixte cumulerait des utilités TGV (liaisons Bretagne-Normandie-Nord, mais aussi dessertes radiales vers Vire, Granville, Saint-Malo et le Mont-Saint-Michel), TERGV (liaisons Rennes-Caen, Rennes - Saint-Malo, Rennes - Mont-Saint-Michel et Caen-Saint-Malo.

Avancement du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...)

A ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...), seul le tronçon central Rennes - Nantes semble vraiment pris en compte par les politiques, pour desservir le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. La totalité du projet est cependant inclus dans le projet de Transversale Alpes Auvergne Atlantique (La Transversale Alpes Auvergne Atlantique (ou en abrégé T3A) est un projet de liaison ferroviaire performante reliant Lyon à l'Arc Atlantique via le Massif central.).

Page générée en 0.135 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique