Suzuki Katana - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La Katana est une moto produite par le constructeur japonais Suzuki.

Historique

À la fin des années 1970, Suzuki se retrouve face à un gros problème. Leurs motos sont reconnues comme excellentes face à la concurrence, mais les chiffres de vente ne reflètent pas cet état de fait. Le directeur du Marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français mercatique) est une discipline qui cherche à déterminer les offres...) de Suzuki Allemagne, Manfred Baecker, avait bien compris d'où venait le problème, il disait : " Nous avions les motos les plus avancées techniquement, mais leur design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels, esthétiques et...) était plutôt médiocre ". Il est donc décidé de faire appel à un bureau de design.
C'est la société Target Design qui est sélectionnée, avec à sa tête, entre autres, Hans Muth, bien connu pour avoir officié sur la Münch Mammut et les BMW R65 (La R65 est un modèle de motocyclette du constructeur bavarois BMW.) et R90.
En 1979, le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution,...) Suzuki ED-1 (Euro Design n°1) est présenté aux dirigeants de Suzuki. Il donnera naissance aux 550 et 650 Katana.[1]
Parallèlement, l'équipe de Target Design participe à un concours organisé par le magazine Motorrad avec pour thème la moto de l'avenir. C'est un modèle sur base MV Agusta (Agusta S.p.A. est une société italienne qui construit des hélicoptères. Elle a repris le constructeur britanique Westland, et fait désormais partie du...), néanmoins les dirigeants de Suzuki sont séduits par l'esthétique et demandent d'extrapoler ce design à la 1100 GSX. Trois mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) plus tard, le projet ED-2 est prêt.[2]

Le salon de Cologne de 1980 voit donc la présentation des 650 et 1100 GSX S Katana.[3]

Pour la première fois, le pilote n'est plus posé sur la moto, sa position de conduite est étudiée pour faire corps avec elle. Le carénage a été créé dans les souffleries de Pininfarina.

Sur la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.), l'inconfort de la Katana est son plus gros défaut. Les suspensions renvoient toutes les irrégularités du revêtement et le guidon très en avant casse les poignets. Mais c'est le prix à payer pour rouler sur une machine dont l'esthétique fait que les têtes se retournent sur son passage.

La Katana a été déclinée en 250, 400, 550, 650, 750, 1000 et 1100 cm³.

Il faut noter également que, aux États-Unis, les GSX-F ont gardé l'appellation Katana.

Notes

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.069 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique