Rongeurs des Caraïbes: le secret révélé de leur première colonisation des îles
Publié par Isabelle le 20/02/2020 à 14:00
Source: CNRS INEE
Une équipe internationale de paléontologues et de géologues (France, Porto Rico, Argentine, Cuba et USA) mobilisant notamment des chercheurs du Laboratoire Géosciences Montpellier (CNRS / Univ. Montpellier / Univ. Antilles) et de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) des Sciences de l'Evolution de Montpellier (ISEM - CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) / Univ. Montpellier / IRD / EPHE), relate la découverte à Porto Rico (Porto Rico (localement Puerto Rico) est un État libre associé aux États-Unis avec un statut de commonwealth. Située dans les grandes Antilles, l'île est baignée au...) des plus anciens rongeurs des Caraïbes. Révélés par quelques dents fossiles seulement, ces rongeurs témoignent d'une colonisation des îles caribéennes il y a au moins 30 millions d'années, à partir de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.). Cette avancée majeure pour les mammifères des Caraïbes est parue le 12 février 2020 dans la revue Proceedings of the Royal Society (Biological sciences).


L'équipe en pleines fouilles dans le Río Guatemala, en février 2019.
Crédit: Jorge Vélez-Juarbe

Les îles des Caraïbes (Petites et Grandes Antilles) sont de véritables laboratoires de l'évolution, remarquables par leur biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations et celle des...) toujours fragile et parfois énigmatique. En particulier, les modalités d'arrivée des premiers mammifères dans l'archipel (Un archipel est un ensemble d'îles relativement proches les unes des autres. La proximité se double le plus souvent d'une origine géologique commune.) antillais comptent aujourd'hui parmi les mystères les plus épineux en sciences naturelles. Les témoins paléontologiques de cette histoire y sont en effet très rares, à l'exception de quelques fossiles documentant surtout le dernier million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il...) d'années. Dans le cadre d'un programme de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) réunissant paléontologues et géologues, deux nouvelles espèces de rongeurs, documentées par trois dents fossiles, ont été découvertes dans des dépôts datés de 29,5 millions d'années sur l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit...) de Porto Rico (Grandes Antilles). Il s'agit des plus anciens rongeurs connus des Caraïbes, lesquels sont de proches cousins éteints des chinchillas, viscaches et autres pacaranas actuels au sein des chinchilloïdes, un groupe de rongeurs strictement sud-américains.

Cette découverte éclaire d'un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...) nouveau les affinités de certains rongeurs géants, emblématiques des Caraïbes et récemment éteints (Amblyrhiza et Elasmodontomys). Elle atteste ainsi d'une évolution des cousins des chinchillas dans l'archipel pendant plus de 30 millions d'années. La voie de passage depuis l'Amérique du Sud vers les Antilles (Les Antilles sont un vaste archipel situé dans la mer des Caraïbes. L'archipel forme un arc de cercle de 3 500 km de long,...) était probablement la Ride (Une ride est un pli dans la surface de la peau. C'est une cassure cutanée due à un affaissement des structures dermiques provoqué par la disparition progressive de deux protéines:) d'Aves, aujourd'hui sous-marine, mais qui semble avoir émergé vers 35-33 Ma. Enfin, cette découverte suggère que la colonisation naturelle des Antilles par les rongeurs résulte de plusieurs événements successifs de dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les différentes...) depuis l'Amérique du Sud au cours des temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) géologiques. Cette colonisation précoce des chinchilloïdes apparaît totalement déconnectée des arrivées ultérieures des rats épineux et des rats du riz (Le riz est une céréale de la famille des Poacées ou Graminées, cultivée dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes pour...), les rongeurs les plus abondants des Antilles aujourd'hui.

Soutien financier

Cette recherche a reçu le soutien de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), programme GAARAnti (ANR-17-CE31-0009), porté par Philippe Münch (Géosciences Montpellier, Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au...) de Montpellier) [INSU] et dont le partenaire pour la paléontologie (La paléontologie est la science qui étudie les restes fossiles des êtres vivants du passé et les implications évolutives de ces études.) et la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences...) est l'Institut des Sciences de l'Evolution de Montpellier [INEE].


L'équipe en pleines fouilles dans le Río Guatemala, en février 2019.
Crédit: Pierre-Olivier Antoine


Sur site, découverte de restes dentaires des plus anciens rongeurs des Caraïbes (ici, au bout de la lame du couteau, une dent (Une dent est un organe enveloppé d'os, dur, blanchâtre, généralement composé d'une couronne libre et d'une ou plusieurs racines implantées dans la cavité buccale, plus particulièrement dans l'os...) isolée de 4 mm de long).
Crédit: Laurent Marivaux


Observation à la loupe (Une loupe est un instrument d'optique subjectif constitué d'une lentille convexe permettant d'obtenir d'un objet une image agrandie. La loupe est la forme la plus simple du microscope optique, qui, lui, est...) de terrain, d'une dent isolée documentant une nouvelle espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la systématique. L'espèce...) de rongeur chinchilloïde (Borikenomys praecursor gen. et sp. nov.), proches cousins éteints des chinchillas, viscaches et autres pacaranas actuels d'Amérique du Sud.
Crédit: Pierre-Olivier Antoine

Référence:

Marivaux, L., Vélez-Juarbe, J., Merzeraud, G., Pujos, F., Viñola López, L. W., Boivin, M., Santos-Mercado, H., Cruz, E. J., Grajales, A., Padilla, J., Vélez-Rosado, K. I., Philippon, M., Léticée, J.-L., Münch, P. & Antoine, P.-O. (2020). Early Oligocene chinchilloid caviomorphs from Puerto Rico and the initial rodent colonization of the West Indies. Proceedings of the Royal Society B.

Contacts:

- Laurent Marivaux - Institut des Sciences de l'Evolution de Montpellier (ISEM - CNRS/UM/IRD/EPHE)
Laurent.Marivaux at UMontpellier.fr

- Pierre-Olivier Antoine - Institut des Sciences de l'Evolution de Montpellier (ISEM - CNRS/UM/IRD/EPHE)
Pierre-Olivier.Antoine at UMontpellier.fr

- Philippe Münch - Géosciences Montpellier (CNRS / Université de Montpellier / Université des Antilles)
Philippe.Munch at UMontpellier.fr
Page générée en 0.432 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique