Régénération ou fibrose des tissus blessés: les macrophages mènent la danse

Publié par Isabelle le 06/04/2020 à 14:00
Source et illustration: CEA

DR
Après une lésion, de nombreux tissus (poumons, foie, reins, muscles, peau, ...) peuvent soit se régénérer, maintenant leurs fonctions initiales, soit subir une fibrose [1], qui peut s'avérer très invalidante. Une équipe internationale impliquant des chercheurs du CEA, de l'Inserm, du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) et de plusieurs universités françaises, allemandes et américaines, vient d'identifier un acteur (Un acteur est un artiste qui incarne un personnage dans un film, dans une pièce de théâtre, à la télévision, à la radio, ou même dans des spectacles de rue. En plus de l'interprétation proprement dite, un...) clé dans l'apparition de la fibrose: les macrophages [2]. Ces observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la...) ouvrent la voie à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le cadre...) de traitements ciblés. Les résultats de cette étude ont été publiés le 20 mars dans Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large....) Advances.

Les blessures, cutanées notamment, entraînent généralement des cicatrices (Cicatrices est le premier album de la série de science-fiction Orbital constituée de diptyques, dessiné par Serge Pellé et écrit par Sylvain Runberg, sorti le...) fibrotiques, mais peuvent dans de rares cas entraîner une réponse réparatrice régénératrice bénéfique.

En s'appuyant sur un modèle murin mimant la réparation d'une blessure (Une blessure est une lésion, physique ou psychique, faite involontairement ou dans l'intention de nuire.) cutanée, les chercheurs ont caractérisé les événements cellulaires et moléculaires qui régulent la balance entre réparation fibrotique et régénération tissulaire. Ils ont ainsi pu identifier un acteur clé de cette balance: les macrophages. Ces cellules s'avèrent ainsi à la fois essentielles dans les premières étapes de réparation tissulaire, mais également directement liées, si elles restent au niveau de la plaie (Une plaie est une rupture de la barrière cutanée. Outre la lésion d'organes sous-jacents qui peut se produire lors de l'accident, la plaie peut...) cutanée, à un processus fibrotique.

Les macrophages présents tardivement au niveau de la plaie cutanée phagocytent/éliminent et dégradent en effet un inhibiteur d'une voie métabolique majeure, la voie Wnt, conduisant à une activation (Activation peut faire référence à :) chronique de cette voie et à une fibrose cutanée. La suppression de cette phagocytose suffit à elle seule à inverser les mécanismes entre fibrose et régénération cutanée. Les macrophages peuvent donc modifier le destin de guérison (La guérison est un processus biologique par lequel les cellules du corps se régénèrent pour réduire l'espace d'une région endommagée par la nécrose. La guérison implique la...) des plaies cutanées.

Chez l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...), l'équipe a montré que dans une pathologie (La pathologie, terme provenant du Grec ancien, est littéralement le discours, la rationalité (λογία logos) sur la souffrance (πάθος pathos), et désigne dans...) cutanée, l'hidradénite suppurée (affection cutanée chronique, récidivante et incapacitante), la phagocytose de l'inhibiteur de la voie Wnt par les macrophages est parfaitement corrélée à la réparation des plaies par un processus fibrotique. Ces résultats indiquent que le mécanisme mis en évidence est également une cible thérapeutique (La thérapeutique (du grec therapeuein, soigner) est la partie de la médecine qui étudie et applique le traitement des maladies.) qui pourrait être utilisée pour favoriser la régénération cutanée suite à une blessure sans formation de fibrose.

Notes:
[1] La fibrose correspond à la transformation d'un tissu de notre corps en un tissu fibreux ayant perdu les propriétés du tissu initial.
[2] Les macrophages sont des cellules sanguines qui infiltrent ou se trouvent dans les tissus. Lors de la réponse inflammatoire, leur rôle est notamment d'éliminer les débris cellulaires et les agents pathogènes.


Références:
​Références: Phagocytosis of Wnt inhibitor SFRP4 by late wound macrophages drives chronic Wnt activity for fibrotic skin healing, Science Advances DOI: 10.1126/sciadv.aay3704
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.113 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique