Des protéines artificielles en guise de vaccin

Publié par Isabelle le 22/05/2020 à 13:00
Source: INRAE
Des scientifiques de l'EPFL et d'INRAE ont développé une nouvelle approche pour créer des protéines artificielles, dont les résultats in vivo, en tant que vaccins, s'avèrent prometteurs. Cette démarche ouvre la possibilité de concevoir des vaccins plus sûrs et plus efficaces. L'étude est publiée dans la revue Science.


Des protéines artificielles en guise de vaccin.
© INSERM - Michel Depardieu

Les vaccins sont l'une des interventions les plus efficaces pour prévenir la propagation des maladies. Ils incitent le système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du...) à produire des anticorps qui nous protègent contre les infections. Cependant, nous manquons toujours de vaccins efficaces contre de nombreux agents pathogènes importants. Lorsque les vaccins ne fonctionnent pas bien c'est bien souvent le système immunitaire qui ne produit pas le bon type d'anticorps capables de neutraliser l'agent pathogène (Le terme pathogène (du grec παθογ?νεια ! « naissance de la douleur ») signifie : qui entraîne une maladie. Les germes pathogènes ou les bactéries pathogènes sont...). Dans le Laboratoire de conception de protéines et d'immuno-ingénierie de la Faculté des Sciences et Techniques de l'Ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de...) de l'EPFL, des scientifiques ont développé une stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) pour concevoir des protéines artificielles qui indiquent très précisément au système immunitaire quels anticorps produire. Les scientifiques de INRAE ont fourni (Les Foúrnoi Korséon (Grec: Φούρνοι Κορσέων) appelés plus communément Fourni, sont un archipel de petites îles grecques...) un support adapté pour présenter ces protéines artificielles au système immunitaire.

Construire des protéines comme des Lego

L'équipe de scientifiques de l'EPFL a créé des protéines artificielles à l'aide de méthodes de calcul qui n'existent pas dans la nature. Ils ont développé un algorithme de conception appelé TopoBuilder qui permet de construire virtuellement des protéines comme des Lego. Ces constructions ont elles-mêmes été greffées sur un support breveté par INRAE, des nano-anneaux formés par la nucléoprotéine du virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus...) respiratoire syncytial, pour créer un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...) immunogénique et ainsi stimuler les réponses immunitaires.

Une maladie sans vaccin

Les chercheurs se sont concentrés sur la conception de protéines de novo (De novo est une locution latine signifiant « rafraîchi », « renouvelé », « recommençant ».) qui peuvent aboutir à un vaccin contre le virus respiratoire syncytial (VRS). Le VRS provoque de graves infections pulmonaires et est l'une des principales causes d'hospitalisation des nourrissons (bronchiolite) et des personnes âgées. Mais malgré plusieurs décennies de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) il n'existe toujours pas de vaccin ou de remède contre ce virus.


Les protéines artificielles ont été créées en laboratoire, puis testées sur des animaux. Ces constructions vaccinales ont déclenché (Un déclenché (ou tonneau déclenché) est une figure de voltige aérienne.) la production d'anticorps spécifiques, par le système immunitaire, contre les points faibles du VRS. Cette étude s'avère encourageante, car elle permettra de générer des vaccins beaucoup plus précis qui induiront une fabrication d'anticorps spécifiques et fonctionnels en fonction de la maladie que l'on désire combattre.

Référence:
F. Sesterhenn, C. Yang, J. Bonet, J. T. Cramer, X. Wen, Y. Wang, C. Chiang, L. A. Abriata, I. Kucharska, G. Castoro, S. S. Vollers, M. Galloux, E. Dheilly, S. Rosset, P. Corthésy, S. Georgeon, M. Villard, C. A. Richard, D. Descamps, T. Delgado, E. Oricchio, M. Rameix-Welti, V. Más, S. Ervin, J. F. Eléouët, S. Riffault, J. T. Bates, J. P. Julien, Y. Li, T. Jardetzky, T. Krey & B. E. Correia.
De novo protein design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels,...) enables the precise induction of RSV-neutralizing antibodies. Science
DOI: 10.1126/science.aay5051

Contact:
- SABINE RIFFAULT - VIROLOGIE (La virologie est l'étude des virus et des agents infectieux associés. Elle cherche à décrire leurs structures, évolutions, les mécanismes leur permettant d'infecter les cellules et de mettre à profit...) ET IMMUNOLOGIE (L'immunologie est la branche de la biologie qui s'occupe de l'étude du système immunitaire. Apparu très tôt dans l'échelle de l'évolution, ce système a...) MOLÉCULAIRES (VIM)
- JEAN-FRANÇOIS ELEOUET - VIROLOGIE ET IMMUNOLOGIE MOLÉCULAIRES (VIM)

Centre:
Ile-de-France - Jouy-en-Josas - Antony

Département:
Santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) animale
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.071 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique